Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

 

Jacques PREVERT (1900-1977)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 44
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

Jacques PREVERT (1900-1977) Vide
MessageSujet: Jacques PREVERT (1900-1977)   Jacques PREVERT (1900-1977) Icon_minitimeMer 18 Juin - 23:57

Embrasse-moi

C'était dans un quartier de la ville Lumière
Où il fait toujours noir où il n'y a jamais d'air
Et l'hiver comme l'été là c'est toujours l'hiver
Elle était dans l'escalier
Lui à côté d'elle elle à côté de lui
C'était la nuit
Ça sentait le souffre
Car on avait tué des punaises dans l'après-midi
Et elle lui disait
Ici il fait noir
Il n'y a pas d'air
L'hiver comme l'été c'est toujours l'hiver
Le soleil du bon Dieu ne brill' pas de notr' côté
Il a bien trop à faire dans les riches quartiers
Serre-moi dans tes bras
Embrasse-moi
Embrasse-moi longtemps
Embrasse-moi
Plus tard il sera trop tard
Notre vie c'est maintenant
Ici on crèv' de tout
De chaud et de froid
On gèle on étouffe
On n'a pas d'air
Si tu cessais de m'embrasser
Il me semble que j'mourrais étouffée
T'as quinze ans j'ai quinze ans
A nous deux on a trente
A trente ans on n'est plus des enfants
On a bien l'âge de travailler
On a bien celui de s'embrasser
Plus tard il sera trop tard
Notre vie c'est maintenant
Embrasse-moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
Carla

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 56
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

Jacques PREVERT (1900-1977) Vide
MessageSujet: Re: Jacques PREVERT (1900-1977)   Jacques PREVERT (1900-1977) Icon_minitimeJeu 19 Juin - 8:37

Étranges étrangers

Kabyles de la Chapelle et des quais de Javel
hommes de pays loin
cobayes des colonies
doux petits musiciens
soleils adolescents de la porte d'Italie
Boumians de la porte de Saint-Ouen
Apatrides d'Aubervilliers
brûleurs des grandes ordures de la ville de Paris
ébouillanteurs des bêtes trouvées mortes sur pied
au beau milieu des rues
Tunisiens de Grenelle
embauchés débauchés
manœuvres désœuvrés
Polaks du Marais du Temple des Rosiers
Cordonniers de Cordoue soutiers de Barcelone
pêcheurs des Baléares ou du cap Finistère
rescapés de Franco
et déportés de France et de Navarre
pour avoir défendu en souvenir de la vôtre
la liberté des autres
Esclaves noirs de Fréjus
tiraillés et parqués
au bord d'une petite mer
où peu vous vous baignez
Esclaves noirs de Fréjus
qui évoques chaque soir
dans les locaux disciplinaires
avec une vieille boite de cigares
et quelques bouts de fil de fer
tous les échos de vos villages
tous les oiseaux de vos forêts
et ne venez dans la capitale
que pour fêter au pas cadencé
la prise de la Bastille le quatorze juillet
Enfants du Sénégal
dépatriés expatriés et naturalisés
Enfants indochinois
jongleurs aux innocents couteaux
qui vendiez autrefois aux terrasses des cafés
de jolis dragons d'or faits de papier plié
Enfants trop tôt grandis et si vite en allés
qui dormez aujourd'hui de retour au pays
le visage dans la terre
et des hommes incendiaires labourant vos rizières
On vous a renvoyé
la monnaie de vos papiers dorés
on vous a retourné
vos petits couteaux dans le dos
Étranges étrangers
Vous êtes de la ville
vous êtes de sa vie
même si mal en vivez
même si vous en mourez .

(J'ai entendu ce texte il y a qq mois, impossible de me souvenir où, film ou émission tv, j'enrage. Mais je l'ai retrouvé par hasard ds un des bouquins de Prévert acheté recemment, et ça m'a fait plaisir car je le trouve très beau).
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 44
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

Jacques PREVERT (1900-1977) Vide
MessageSujet: Re: Jacques PREVERT (1900-1977)   Jacques PREVERT (1900-1977) Icon_minitimeVen 20 Juin - 22:28

Oui, Prévert, c'est vraiment formidable...

Et tu sais qu'il a aussi fait des dialogues de films ? J'avais vraiment beaucoup aimé Drôle de drame (une vraie comédie succulente !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
Carla

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 56
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

Jacques PREVERT (1900-1977) Vide
MessageSujet: Re: Jacques PREVERT (1900-1977)   Jacques PREVERT (1900-1977) Icon_minitimeMer 25 Juin - 15:15


LE TEMPS PERDU


Devant la porte de l'usine
le travailleur soudain s'arrête
le beau temps l'a tiré par la veste
et comme il se retourne
et regarde le soleil
tout rouge tout rond
souriant dans son ciel de plomb
il cligne de l'œil
familièrement
Dis donc camarade Soleil
tu ne trouves pas
que c'est plutôt con
de donner une journée pareille
à un patron ?



:loveheart:
Décidemment, il faut vraiment que je m'intéresse un peu plus à lui !
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 44
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

Jacques PREVERT (1900-1977) Vide
MessageSujet: Re: Jacques PREVERT (1900-1977)   Jacques PREVERT (1900-1977) Icon_minitimeMer 25 Juin - 15:30

Je pense aussi... Si tu ne connais pas trop (après tout, je ne connais pas énormément non plus !), tu vas vraiment découvrir de nouveaux horizons : il est FORMIDABLE !!!

Heu... je l'ai déjà dit, non... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
Carla

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 56
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

Jacques PREVERT (1900-1977) Vide
MessageSujet: Re: Jacques PREVERT (1900-1977)   Jacques PREVERT (1900-1977) Icon_minitimeMer 25 Juin - 15:57

oui ! :gorgedéployée:
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
André B.
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
Trésorier du Grand Ordre de Nota Bene
André B.

Nombre de messages : 4025
Date d'inscription : 10/05/2005

Jacques PREVERT (1900-1977) Vide
MessageSujet: Re: Jacques PREVERT (1900-1977)   Jacques PREVERT (1900-1977) Icon_minitimeMer 25 Juin - 17:29

J'adore ça :

Oh! je voudrais tant que tu te souviennes
Des jours heureux où nous étions amis
En ce temps-là la vie était plus belle,
Et le soleil plus brûlant qu'aujourd'hui
_________________
Je ne suis qu'à moitié idiot et j'ai le vice de la tolérance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 44
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

Jacques PREVERT (1900-1977) Vide
MessageSujet: Re: Jacques PREVERT (1900-1977)   Jacques PREVERT (1900-1977) Icon_minitimeMer 25 Juin - 22:48

Alors, je le redis : il est vraiment mais vraiment FORMIDABLE !!! Vous en doutiez ? Vous en doutez encore ? ...Alors là, je ne sais plus que faire... Jacques PREVERT (1900-1977) J_aipast

:gorgedéployée:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séraphine
Grande & Sulfureuse Prêtresse de Nota Bene
Grande & Sulfureuse Prêtresse de Nota Bene
Séraphine

Féminin
Taureau Chien
Nombre de messages : 3311
Age : 49
Localisation : Autres dimensions...
Emploi : Ecolière...
Loisirs : Le rêve...
Date d'inscription : 02/04/2006

Jacques PREVERT (1900-1977) Vide
MessageSujet: Re: Jacques PREVERT (1900-1977)   Jacques PREVERT (1900-1977) Icon_minitimeVen 27 Juin - 13:47

J'adore Prévert aussi, et curieusement, je me rends compte que c'est un poète méconnu et comme déprécié.

Est-ce parce que sa poèsie est "accessible" à tous ?

Sur la forme, sur le fond...

L'art poétique n'a pas besoin d'être crypté.

Certains auteurs sont de fait très hermétiques et si on ne possède pas les "clefs" de leur univers, on reste en dehors du "voyage"...

D'autres versent dans une érudition fastidieuse pour le lecteur (par exemple, je pense à Moréas et ses nombreuses références classiques).
_________________
"Connais-toi toi-même."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 44
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

Jacques PREVERT (1900-1977) Vide
MessageSujet: Re: Jacques PREVERT (1900-1977)   Jacques PREVERT (1900-1977) Icon_minitimeVen 27 Juin - 19:38

Peut-être aussi que sa poésie étant très critique, il y a eu des tentatives pour la laisser de côté (trop dérangeante ?). Du coup, c'est vrai que le Prévert connu est "tronqué", on ne connaît qu'une partie de sa poésie, que j'aime aussi beaucoup mais qui est plus "convenable" (du moins, qui peut le paraître)...
Il faudrait se renseigner, là, je dis ça comme ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mile
Littérophage Aloysiusbertranophile
Littérophage Aloysiusbertranophile
mile

Masculin
Lion Chat
Nombre de messages : 2394
Age : 67
Localisation : Bourgogne
Emploi : neant
Loisirs : poesie, musique
Date d'inscription : 24/08/2009

Jacques PREVERT (1900-1977) Vide
MessageSujet: Re: Jacques PREVERT (1900-1977)   Jacques PREVERT (1900-1977) Icon_minitimeMer 26 Aoû - 12:32

Jacques PREVERT est généralement classé parmi les poètes "populaires" ce qui, à mes yeux, n'est aucunement désobligeant, au contraire. Il était par ailleurs fort capable de dire merde à ses détracteurs ou, mieux, de les mépriser d'un haussement d'épaules. BAUDELAIRE avait déjà renoncé à expliquer quoi que ce soit à qui que ce soit. Alors contentons nous d'apprécier ce bouquet :

LE BOUQUET


"Pour toi pour moi
loin de moi près de toi
avec toi contre moi
chaque battement de mon coeur
est une fleur arrosée par ton sang
Chaque battement c'est le tien
chaque battement c'est le mien
par tous les temps tout le temps
La vie est une fleuriste
la mort un jardinier
Mais la fleuriste n'est pas triste
le jardinier n'est pas méchant
le bouquet est trop rouge
et le sang trop vivant
la fleuriste sourit
le jardinier attend
et dit Vous avez le temps !
Chaque battement de nos coeurs
est une fleur arrosée par le sang
par le tien par le mien
par le même en même temps."

Peut-être pas de la haute poésie, mais cependant bien agréable à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
Carla

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 56
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

Jacques PREVERT (1900-1977) Vide
MessageSujet: Re: Jacques PREVERT (1900-1977)   Jacques PREVERT (1900-1977) Icon_minitimeMer 26 Aoû - 14:26

La "haute" poésie, c'est parfois très abscons.
Prévert a une poésie qui prouve qu'on peut faire de la poésie avec tous les mots du vocabulaire, et je l'aime pour ça - même si qd j'étais enfant cela me choquait un peu.
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
mile
Littérophage Aloysiusbertranophile
Littérophage Aloysiusbertranophile
mile

Masculin
Lion Chat
Nombre de messages : 2394
Age : 67
Localisation : Bourgogne
Emploi : neant
Loisirs : poesie, musique
Date d'inscription : 24/08/2009

Jacques PREVERT (1900-1977) Vide
MessageSujet: Re: Jacques PREVERT (1900-1977)   Jacques PREVERT (1900-1977) Icon_minitimeMer 26 Aoû - 15:24

C'est vrai, mais ce n'est pas parce qu'elle est difficile d'accès qu'il ne faut pas l'essayer. Quoi qu'il en soit, j'aime beaucoup PREVERT. Il me revient en tête une formule en forme de leçon d'orthographe qui ne manque pas d'interloquer, à l'oral :

"Etre ou ne pas être, c'est la question"
"Etre où ne pas être, c'est aussi la question".

Un accent et le sens est changé.
Sympa à placer de temps en temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
Carla

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 56
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

Jacques PREVERT (1900-1977) Vide
MessageSujet: Re: Jacques PREVERT (1900-1977)   Jacques PREVERT (1900-1977) Icon_minitimeMer 26 Aoû - 16:07

Ah oui !
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
mile
Littérophage Aloysiusbertranophile
Littérophage Aloysiusbertranophile
mile

Masculin
Lion Chat
Nombre de messages : 2394
Age : 67
Localisation : Bourgogne
Emploi : neant
Loisirs : poesie, musique
Date d'inscription : 24/08/2009

Jacques PREVERT (1900-1977) Vide
MessageSujet: Re: Jacques PREVERT (1900-1977)   Jacques PREVERT (1900-1977) Icon_minitimeVen 28 Aoû - 6:24

Une petite fable de FLORIAN pour illustrer le propos sur la "haute poésie" absconse :

LE CHAT ET LE MIROIR


"Philosophes hardis, qui passez votre vie
A vouloir expliquer ce qu'on n'explique pas,
Daignez écouter, je vous prie
Ce trait du plus sage des chats.

Sur une table de toilette
Ce chat aperçut un miroir ;
Il y saute, regarde, et d'abord pense voir
Un de ses frères qui le guette.
Notre chat veut le joindre, il se trouve arrêté.
Surpris, il juge alors la glace transparente,
Et passe de l'autre côté,
Ne trouve rien, revient, et le chat se présente ;
Il réfléchit un peu : de peur que l'animal,
Tandis qu'il fait le tour, ne sorte,
Sur le haut du miroir il se met à cheval,
Deux pattes par ici, deux par là ; de la sorte
Partout il pourra le saisir.
Alors, croyant bien le tenir,
Doucement vers la glace il incline la tête,
Aperçoit une oreille, et puis deux...A l'instant,
A droite, à gauche, il va jetant
Sa griffe qu'il tient toute prête ;
Mais il perd l'équilibre, il tombe et n'a rien pris.
Alors, sans davantage attendre,
Sans chercher plus longtemps ce qu'il ne peut comprendre,
Il laisse le miroir et retourne aux souris.
"Que m'importe, dit-il, de percer ce mystère ?

Une chose que notre esprit,
Après un long travail, n'entend ni ne saisit,
Ne nous est jamais nécessaire
"


N'oublions pas le long travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
mile
Littérophage Aloysiusbertranophile
Littérophage Aloysiusbertranophile
mile

Masculin
Lion Chat
Nombre de messages : 2394
Age : 67
Localisation : Bourgogne
Emploi : neant
Loisirs : poesie, musique
Date d'inscription : 24/08/2009

Jacques PREVERT (1900-1977) Vide
MessageSujet: Re: Jacques PREVERT (1900-1977)   Jacques PREVERT (1900-1977) Icon_minitimeVen 28 Aoû - 7:52

Le 22 juillet 1992, Michel HOUELLEBECQ a fait paraître dans les " Lettres Françaises" un article intitulé : "Jacques PREVERT est un con", article repris en "LIBRIO" - " RESTER VIVANT et autres textes".

Quelques extraits :

"..pourquoi la poésie de Jacques PREVERT est-elle si médiocre à tel point qu'on éprouve une sorte de honte à la lire ?"

"Si PREVERT écrit c'est qu'il a quelque chose à dire ; c'est tout à son honneur. Malheureusement, ce qu'il a à dire est d'une stupidité sans bornes ; on en a parfois la nausée."

" Si Jacques PREVERT est un mauvais poète c'est avant tout parce que sa vision du monde est plate, superficielle et fausse. Elle était déjà fausse de son temps ; aujourd'hui sa nullité apparait avec éclat, à tel point que l'oeuvre entière semble le développement d'un gigantesque cliché. Sur le plan philosophique et politique, Jacques PREVERT est avant tout un libertaire ; c'est à dire, fondamentalement, un imbécile."

Ce texte ayant dix sept ans, Michel HOUELLEBECQ, n'a pu que changer d'avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 44
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

Jacques PREVERT (1900-1977) Vide
MessageSujet: Re: Jacques PREVERT (1900-1977)   Jacques PREVERT (1900-1977) Icon_minitimeVen 28 Aoû - 15:27

Ben dis donc, il n'y va pas de main morte ! J'ignorais qu'il s'en était ainsi pris à Prévert...
S'il n'a pas changé d'avis, il est passé à côté de quelque chose de grandiose et on ne peut pas dire que la perspicacité l'étouffe !

Pour ma part, je suis une inconditionnelle de Prévert, de sa sensibilité, de son humour, de sa virtuosité, de sa liberté et de son immense humanité.
Qu'il soit libertaire ne gâte en rien sa poésie, au contraire me semble-t-il ; cela fait d'elle un joyau authentique, pur et inaltérable qui rayonne sur la forme, qui n'ouvre pas sur un néant stérile et mondain que certains auteurs, se piquant d'être poètes, couvrent de joyaux d'emprunt pour masquer la vacuité de leur sensibilité et de leur propos...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mile
Littérophage Aloysiusbertranophile
Littérophage Aloysiusbertranophile
mile

Masculin
Lion Chat
Nombre de messages : 2394
Age : 67
Localisation : Bourgogne
Emploi : neant
Loisirs : poesie, musique
Date d'inscription : 24/08/2009

Jacques PREVERT (1900-1977) Vide
MessageSujet: Re: Jacques PREVERT (1900-1977)   Jacques PREVERT (1900-1977) Icon_minitimeSam 29 Aoû - 20:28

Michel HOUELLEBECQ a lui même publié au moins trois volumes de poésies : "Le sens du combat", " La poursuite du bonheur", "Renaissance" chez Flammarion. Sur le fond, je m'y retrouve souvent ; sur la musique parfois.

Prenons le premier de " Le sens du combat"

"Le jour monte et grandit, retombe sur la ville
Nous avons traversé la nuit sans délivrance
J'entends les autobus et la rumeur subtile
Des échanges sociaux. J'accède à la présence.

Aujourd'hui aura lieu. La surface invisible
Délimitant dans l'air nos êtres de souffrance
Se forme et se durcit à une vitesse terrible ;
Le corps, le corps pourtant, est une appartenance.

Nous avons traversé fatigues et désirs
Sans retrouver le goût des rêves de l'enfance
Il n'y a plus grand chose au fond de nos sourires,
Nous sommes prisonniers de notre transparence."

Pour avis.
_________________
"Pour l'idéaliste, l'existence n'est pas nécessaire à la vérité qu'il conçoit" Albert Thibaudet.
"Je suis d'un autre pays que le vôtre, d'un autre quartier, d'une autre solitude". Léo Ferré

http://monamilouisbertrand.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
mile
Littérophage Aloysiusbertranophile
Littérophage Aloysiusbertranophile
mile

Masculin
Lion Chat
Nombre de messages : 2394
Age : 67
Localisation : Bourgogne
Emploi : neant
Loisirs : poesie, musique
Date d'inscription : 24/08/2009

Jacques PREVERT (1900-1977) Vide
MessageSujet: Re: Jacques PREVERT (1900-1977)   Jacques PREVERT (1900-1977) Icon_minitimeMar 6 Oct - 7:42

BARBARA


"Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là
Et tu marchais souriante
Epanouie ravie ruisselante
Sous la pluie
Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest
Et je t'ai croisée rue de Siam
Tu souriais
Et moi je souriais de même
Rappelle-toi Berbara
Toi que je ne connaissais pas
Toi qui ne me connaissais pas
Rappelle-toi
Rappelle-toi quand même ce jour-là
N'oublie pas
Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom
Barbara
Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante ravie épanouie
Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara
Et ne m'en veux pas si je te tutoie
Je dis tu à tous ceux que j'aime
Même si je les ai vus qu'une seule fois
Je dis tu à tous ceux qui s'aiment
Même si je ne les connais pas
Rappelle-toi Barbara
N'oublie pas
Cette pluie sage et heureuse
Cette pluie sur la mer
Sur l'arsenal
Sur le bateau d'Ouessant
Oh Barbara
Quelle connerie la guerre
Qu'es-tu devenue maintenant
Sous cette pluie de fer
De feu d'acier de sang
Et celui qui te serrait dans ses bras
Amoureusement
Est-il mort disparu ou bien encore vivant
Oh Barbara
Il pleut sans cesse sur Brest
Comme il pleuvait avant
Mais ce n'est plus pareil et tout est abîmé
C'est une pluie de deuil terrible et désolée
Ce n'est même plus l'orage
De fer d'acier de sang
Tout simplement des nuages
Qui crèvent comme des chiens
Des chiens qui disparaissent
Au fil de l'eau sur Brest
Et vont pourrir au loin
Au loin très loin de Brest
Dont il ne reste rien."
_________________
"Pour l'idéaliste, l'existence n'est pas nécessaire à la vérité qu'il conçoit" Albert Thibaudet.
"Je suis d'un autre pays que le vôtre, d'un autre quartier, d'une autre solitude". Léo Ferré

http://monamilouisbertrand.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Lorenzaccio
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
Pape à la Bolognaise à la Basilic Nota Bene
Lorenzaccio

Masculin
Verseau Buffle
Nombre de messages : 2279
Age : 33
Localisation : Dans la lune, souvent...
Emploi : compteur de moutons
Loisirs : l'art du socque et du cothurne
Date d'inscription : 27/05/2006

Jacques PREVERT (1900-1977) Vide
MessageSujet: Re: Jacques PREVERT (1900-1977)   Jacques PREVERT (1900-1977) Icon_minitimeMar 6 Oct - 11:05

millie a écrit:
Oui, Prévert, c'est vraiment formidable...

Et tu sais qu'il a aussi fait des dialogues de films ? J'avais vraiment beaucoup aimé Drôle de drame (une vraie comédie succulente !)

Je réagis longtemps après... Je n'ai pas encore vu Drôle de drame (ça ne saurait tarder), mais il a aussi dialogué Les Enfants du Paradis, et ce film est tout simplement sublime.
- Dites-moi au moins quand je vous reverrai...
- Bientôt, peut-être ? Sait-on jamais, avec le hasard...
- Oh, Paris est grand vous savez !
- Paris est tout petit pour ceux qui s'aiment comme nous d'un aussi grand amour...
Jacques PREVERT (1900-1977) Yeuxcoeu
_________________
"Les pattes du canard sont courtes, il est vrai ; mais les allonger ne lui apporterait rien." (Tchouang-Tseu)
Jacques PREVERT (1900-1977) Animaux05
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mpeloso
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 44
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

Jacques PREVERT (1900-1977) Vide
MessageSujet: Re: Jacques PREVERT (1900-1977)   Jacques PREVERT (1900-1977) Icon_minitimeMar 6 Oct - 21:34

Ah, ben moi, c'est l'inverse, je n'ai pas vu Les enfants du Paradis !
Il faudra que j'y remédie !

Barbara... Je l'ai lu en boucle, ce poème ! et je ne m'en suis pas lassée. Prévert, il a "le fond et la musique", "la musique et le fond", pour reprendre les termes de mile21.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Jacques PREVERT (1900-1977) Vide
MessageSujet: Re: Jacques PREVERT (1900-1977)   Jacques PREVERT (1900-1977) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Jacques PREVERT (1900-1977)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: UNE LARME D'EMOTION POUR NOS PREMIERES ARCHIVES :: Le Paradis -