Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

« Apartheid scolaire » à Paris : « Chaque jour, je regarde mes élèves dans la cour, presque tous sont noirs »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65647
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: « Apartheid scolaire » à Paris : « Chaque jour, je regarde mes élèves dans la cour, presque tous sont noirs »   Sam 14 Avr - 13:53

S'ils s'intégraient seulement ...

Citation :



Dans les collèges parisiens, on se mélange peu, même au sein d’un même quartier. Mais des expériences de mixité ont été menées dans les 18e et 19e arrondissements. Premier bilan.

Parfois, la problématique saute aux yeux. Ce jour glacial de février, alors qu’une sonnerie mélodieuse annonce l’heure de la récréation, nous nous tenons avec Djamel Medani, le principal du collège Gérard-Philipe, à la fenêtre de son bureau. Un étage plus bas, dans la cour immaculée, une cinquantaine de jeunes collégiens font des glissades sur la neige. Ils sont tous noirs, ou presque.

Citation :

« Chaque jour, je regarde mes élèves dans la cour, presque tous sont noirs. Ils sont comme enfermés dans leur enclave. Même les enfants d’origine maghrébine vont dans le privé. Le week-end, lorsque je quitte mon logement de fonction, c’est encore plus frappant. Je n’en croise pas un seul, juste des petits Blancs à trottinette aux côtés de leurs parents. »

La précision a son importance. Car Gérard-Philipe ne se trouve pas dans un ghetto banlieusard, mais dans le 18e arrondissement de Paris, au pied de cette butte Montmartre en pleine gentrification où quelques poches de grande pauvreté subsistent parmi des îlots haussmanniens à 10.000 euros le mètre carré. Gérard-Philipe est donc un collège à la population très majoritairement noire et défavorisée dans un quartier majoritairement blanc et aisé. […]

Nouvel Obs

(Perubu - http://www.fdesouche.com/ - 14.04.2018)

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

« Apartheid scolaire » à Paris : « Chaque jour, je regarde mes élèves dans la cour, presque tous sont noirs »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Actualité Politique : Sous L'Epée De Damoclès -