Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Guérilla sur la ZAD : témoignage de terrain exclusif.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
tina gordue
Permettez-moi de rester humble ...
Permettez-moi de rester humble ...
avatar

Féminin
Cancer Cheval
Nombre de messages : 20163
Age : 88
Localisation : brest
Emploi : employé
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 06/09/2013

MessageSujet: Guérilla sur la ZAD : témoignage de terrain exclusif.   Jeu 19 Avr - 14:41

Guérilla sur la ZAD : témoignage de terrain exclusif.

Cette année sera celle de la naissance de la collection "Première Ligne" chez Ring, consacrée aux grands conflits, au terrorisme et aux documents
embarqués auprèsdes unités d'assaut.
En contact avec différents pôles de la police et de la gendarmerie, leurs unités d’assaut, et des éléments opérationnels du renseignement français,
je posterai parfois des informations que j'estime aussi nécessaires à la compréhension de la réalité qu'ignorées ou minorées par les grands médias.

Ce soir, une source directe de premier plan, de la gendarmerie mobile engagée à Notre-Dame-des-Landes, m’adresse son témoignage que je vous livre
en exclusivité, in extenso :

"Les forces de l'ordre ont pour mission d'évacuer mais aussi de protéger les entreprises civiles qui visent à nettoyer cette authentique déchèterie sur
plusieurs hectares, avec des carcasses de voitures enflammées sur 800 mètres. Les zadistes y mènent une véritable guérilla rurale.

Au moins deux gendarmes ont été attaqués au visage avec des cocktails molotov et de l’acide. Les zadistes propulsent des boules de pétanque avec des
catapultes qui peuvent avoir une portée de 150 mètres. De plus, sont utilisés comme armes des mortiers, des cailloux lancés à la fronde et des bombes
artisanales remplies de billes de fer ou de verre en morceaux, contenant également de l’acide, en général de l’acide de batterie.

Les zadistes fabriquent des "barricades" en buttes de terre avec des pieux au-dessus, à la "vietnamienne".

J'ai dégagé une barricade dans laquelle j'ai retrouvé une bonne dizaine de pots de methadone et également des seringues usagées.

Les zadistes récupèrent nos grenades non-explosées et insèrent des pétards Mammouth dans la charge explosive avant de les renvoyer aux gendarmes
mobiles afin de les blesser grièvement. Avec de gros pulvérisateurs qu’ils activent en mode jet, ils lancent également de l’acide aux visages des gendarmes.

Grand respect aux forces de l’ordre qui font preuve de discernement et de sang froid, car ils subissent des violences gravissimes.

Une proposition administrative pour leur céder une partie du terrain a été refusée par les zadistes qui se considèrent comme des "anarchistes sécessionnistes"
et rejettent tout accord avec les autorités. Sur leur radio locale (radio Klaxon), ils lancent des appels au meurtre déguisés avec ce type
de messages : "Allez voir les cantonnements, massacrez-les, cassez-leur la gueule, détruisez-les et brûlez les véhicules des gendarmes."

Les zadistes enquêtent sur les entreprises qui viennent évacuer les déchets puis lancent contre elles des appels à la vengeance. Les entreprises de
nettoyage (souvent des agriculteurs locaux) fournissent des cagoules à leurs intervenants pour leur éviter d'être reconnus et de subir des représailles. Il y
a quelques années, la supérette de Vignieux-de-Bretagne a dû fermer définitivement car elle subissait des vols et saccages réguliers de zadistes. Les éléments
les plus violents ne sont pas interpellés. Le soir, quand les entreprises civiles ont fini de travailler et que les gendarmes quittent le terrain progressivement, les
zadistes se rapprochent des véhicules de maintien de l’ordre et jettent contre les vitres des parpaings, des pavés, des bombes artisanales, des cocktails
molotov et des morceaux de troncs. La situation est extrêmement critique."


https://www.facebook.com/obertone.laurent/photos/pcb.1022244924591173/1022241391258193/?type=3&theater


Ring a partagé une publication. 19.04.2018

_________________
"Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la justice." -  Montesquieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guérilla sur la ZAD : témoignage de terrain exclusif.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Tina-La-Mémoire Ou Comment Ne Pas Se Faire Manipuler -