Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Allant crescendo dans les intimidations, le 28 août 1992 à Quimper, le président de la Commission européenne Jacques Delors, menace :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
tina gordue
Permettez-moi de rester humble ...
Permettez-moi de rester humble ...
avatar

Féminin
Cancer Cheval
Nombre de messages : 19300
Age : 88
Localisation : brest
Emploi : employé
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 06/09/2013

MessageSujet: Allant crescendo dans les intimidations, le 28 août 1992 à Quimper, le président de la Commission européenne Jacques Delors, menace :   Jeu 10 Mai - 11:12

#JourPourJour 9 mai 1950

Discours du Quai d’Orsay de Robert Schuman initiant la CECA.

Sur proposition de Jean Monnet, le ministre des affaires étrangères Robert Schuman, appelle à la mise en commun sous une autorité internationale des productions française et allemande du charbon et de l’acier.

Cette « déclaration de Schuman » est considérée comme l’acte de naissance de l’organisation européenne telle que nous la connaissons aujourd’hui.

Elle fait du 9 mai, la « fête de l'Europe » depuis 1985.

Entre 1950 et 1992, la gouvernance européenne est alors confiée à une structure internationale hybride.

Avec le traité de Maastricht de 1992, il est proposé aux États membres de la Communauté européenne de basculer vers un modèle supranational de type fédéral.

La campagne référendaire de 1992 est alors d’une violence inouïe.

Allant crescendo dans les intimidations, le 28 août 1992 à Quimper, le président de la Commission européenne Jacques Delors, menace :

« [Les partisans du Non] sont des apprentis sorciers. (...) Moi, je leur ferai un seul conseil : Messieurs, ou vous changez d'attitude, ou vous abandonnez
la politique. Il n'y a pas de place pour un tel discours, de tels comportements, dans un vraie démocratie qui respecte l'intelligence et le bon sens des citoyens. »

Le message est clair. Il est fait interdiction de contester la construction européenne de type maastrichien.

Dans les années qui suivront, toute la classe politique de gouvernement se convertira à la position maastrichienne, sous peine d’être excommuniée de
l’échiquier politique.

Le traité de Maastricht est approuvé de justesse le 20 septembre 1992 par le peuple français.

Les dernières barrières douanières intra-européennes sont levées en 1993.

Cette réforme coïncide avec la première année de récession en Europe depuis des décennies.




Histoires de France 2.0 10.05.2018


_________________
"Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la justice." -  Montesquieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Allant crescendo dans les intimidations, le 28 août 1992 à Quimper, le président de la Commission européenne Jacques Delors, menace :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Tina-La-Mémoire Ou Comment Ne Pas Se Faire Manipuler -