Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Le Voyage de Primo Levi - Ferrario & Belpoliti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 54
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Le Voyage de Primo Levi - Ferrario & Belpoliti   Jeu 17 Juil - 10:48

En 1945, Primo Levi, libéré d'Auschwitz, va mettre huit mois à rentrer en Italie, huit mois d'errances à travers l'Europe, selon le bon vouloir des trains mis à la disposition des ex-prisonniers. Il en tirera un livre, La Trêve.

50 ans plus tard, deux journalistes italiens ont souhaité refaire ce voyage, et ont tiré de leur expérience ce documentaire, Le Voyage de Primo Levi, qui superpose images d'aujourd'hui et textes extraits de La Trêve.
Au final, une oeuvre très sombre. D'une part sur le plan politique . En effet Levi a traversé les pays de l'ex bloc communiste qui crèvent aujourd'hui de faim et servent de Disneyland aux touristes et entrepreneurs de l'Ouest. Il a aussi traversé l'Autriche, passage douloureux pour lui, et c'est assez glaçant pour le spectateur d'observer la surimpression des textes de Levi sur les images du retour de l'extrème-droite au pouvoir.
Et puis aussi sur le plan humain. Levi est resté profondément marqué par la Shoah, ça se ressent dans ses textes, il en a tiré de nombreuses réflexions sur l'Homme, sur le Temps, sur la briéveté de notre existence (et il faut se souvenir qu'il s'est suicidé) et cela m'a personnellement beaucoup touchée.

Bref, rien de très folichon mais pourtant une oeuvre qui mérite d'être vue, et donne envie de se plonger (ou se replonger) dans les textes de Levi.
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/

Le Voyage de Primo Levi - Ferrario & Belpoliti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: GRAND DEPOUSSIERAGE 2015/2017 :: Divers -