Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

La Soledad, Jaime Rosales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 55
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: La Soledad, Jaime Rosales   Jeu 24 Juil - 23:37

Madrid, aujourd'hui, les destins croisés de plusieurs êtres, entre quotidien, histoires d'argent, réunions familiales, maladie, attentat...

Une réalisation très surprenante, assez sèche, parfois même un peu trop, curieusement découpée en chapitres, et au rythme lent. Des plans fixes très propres, des acteurs habités par leurs personnages, rien à redire sur la réalisation.
L'audace du réalisateur : présenter les plans en coupant l'écran en deux, chaque partie présentant par ex les protagonistes d'un dialogue de face et de profil, ou présentant deux parties d'un même appartement.
Un exemple de ce que ça donne (mais bien sûr il faut imaginer ça sur grand écran !).
Très très surprenant, mais cela tend à souligner la solitude (puisque c'est le titre du film) de chacun(e), et comme les personnages sont tt à fait ordinaires, de tous sexes et âges, on s'identifie à eux et on ressent la solitude qui est le lot de chacun de nous.
J'ai personnellement bcp aimé cette innovation, qui, à mon avis, apporte un réel plus à un film somme toute assez conventionnel dans son propos.
En Espagne, il a décroché 3 Goyas (l'équivalent de nos Césars).
Une interview de Jaime Rosales ici.
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: La Soledad, Jaime Rosales   Ven 25 Juil - 9:19

Ca a l'air intéressant, bien qu'en soi, le principe du split screen ne soit pas nouveau et ait été utilisé depuis longtemps pour montrer simultanément plusieurs aspects d'une même réalité.
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 55
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: La Soledad, Jaime Rosales   Ven 25 Juil - 14:14

bah c'était bien le premier film que je voyais comme ça ! :oops:
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: La Soledad, Jaime Rosales   Sam 26 Juil - 14:31

Si c'est en split screen pendant toute la durée du film, je n'en ai jamais vu d'autre (mais je suis sûr que ça a déjà été fait). Par contre, des films avec de nombreuses séquences en split screen, ou une ou deux, ça se fait (ou se faisait) assez souvent.

Il y en a une belle séquence dans Les lois de l'attraction.
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 55
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: La Soledad, Jaime Rosales   Sam 26 Juil - 21:03

En effet !

Non,tout le film (La Soledad) n'est pas ainsi, une grande partie mais pas la totalité donc.
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Soledad, Jaime Rosales   

Revenir en haut Aller en bas

La Soledad, Jaime Rosales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: GRAND DEPOUSSIERAGE 2015/2017 :: Divers -