Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Goobbye Lenin! - Wolfgang Becker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Calou
L'Ivre de Lecture


Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Goobbye Lenin! - Wolfgang Becker   Dim 31 Juil - 19:18

Un film allemand (2003) de Wofgang Becker, avec Daniel Brühl, Katrin Sass, Chulpan Khamatova


Alex, 21 ans, jeune Berlinois de l’Est, apprend la chute du Mur, alors que sa mère est dans le coma à la suite d’un infarctus qui l’a terrassée alors qu’elle traversait la ville en plein bouleversement sans en connaître la raison. Sa mère a toujours été quelqu’un d’actif, participant avec enthousiasme à l’animation d’une chorale. Les mois passent et le coma ne cède pas ; la ville se transforme, les voitures occidentales sillonnent les rues, les publicités envahissent les murs ; au bout de huit mois, elle ouvre les yeux dans une ville qu’elle ne peut plus reconnaître ; Alex veut absolument lui éviter un choc brutal que son cœur affaibli ne pourrait supporter... et profitant de son alitement, avec l’aide de sa famille et de ses amis, il reconstruit autour d’elle son univers familier, convoque les jeunes chanteurs de la chorale qui ne chantent plus du tout les mêmes chansons, sollicite l’aide d’un ancien cosmonaute, héros du peuple, reconverti en chauffeur de taxi et s’efforce de faire revivre la RDA dans les 79 m2 de l’appartement, remis aux normes socialistes… Pour Alex, tout ira bien tant qu’elle ne bougera pas de sa chambre…


On replonge, avec une délectation teintée d’humour nostalgique, dans cette époque en mutation, où les idéaux côtoient l’absurde, et nous livre un précipité de micro évènements qui changèrent définitivement le cours des choses. On se prend au jeu avec un réel bonheur, tout au plaisir de feuilleter en images, et à travers la voix off du narrateur, l’album souvenirs de l’ex-RDA. La réussite de l’entreprise tient beaucoup au montage et au traitement visuel du film : Wolfgang Becker alterne les formats, super 8, DV et 35mm, avec des passages retravaillés dans une couleur sépia qui fleure bon l’autrefois et de vraies archives documentaires. Il jongle aussi avec les symboles, le plus parlant étant la statue de Lénine déboulonnée survolant Berlin suspendue à un hélicoptère. Goodbye Lenin est plus qu’une chronique fantaisiste, c’est une page d’Histoire en train de se tourner. La métamorphose d’une société, sur laquelle plane le sentiment insatiable d’un vieux rêve révolu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rotko
Invité



MessageSujet: Re: Goobbye Lenin! - Wolfgang Becker   Dim 31 Juil - 19:54

J'ai vu aussi ce film et je l'ai apprécié, tout enme disant que les allusions à l'allemagne de l'Est devaient rendre le film plus percutant et plus émouvant pour les ressortissants de ce pays.
Revenir en haut Aller en bas
coline
Invité



MessageSujet: Re: Goobbye Lenin! - Wolfgang Becker   Lun 1 Aoû - 14:20

Quel bonheur que ce film si touchant!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Goobbye Lenin! - Wolfgang Becker   

Revenir en haut Aller en bas

Goobbye Lenin! - Wolfgang Becker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: GRAND DEPOUSSIERAGE 2015/2017 :: Divers -