C'est la société du "moi je", du "j'ai le droit".