La plus grande association humanitaire française est en pleine restructuration pour faire des économies et trouver de nouvelles recettes. Des salariés s’en inquiètent. La Cour des comptes enquête.