Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Parcoursup : 17 000 jeunes toujours sans affectation dans l'enseignement supérieur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65549
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Parcoursup : 17 000 jeunes toujours sans affectation dans l'enseignement supérieur   Lun 30 Juil - 15:08

Citation :


Ce 30 juillet, près de 17 000 jeunes sont encore dans l'attente d'une réponse pour une affectation dans l'enseignement supérieur via la plateforme Parcoursup. La ministre de l'Enseignement supérieur promet un bilan en septembre à ce sujet.

Près de 17 000 jeunes dont 10 000 bacheliers sont toujours en attente d'une place dans l'enseignement supérieur sur la plateforme Parcoursup, selon les déclarations de la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal le 30 juillet sur LCI. «Il y a 60 000 bacheliers de plus que l'an dernier qui ont déjà trouvé leur formation pour la rentrée à la même date et donc là, on termine d'accompagner ces 17 000 candidats qui sont toujours à la recherche de formation», a-t-elle précisé.
Citation :


Frédérique Vidal

@VidalFrederique





[ltr]Aujourd’hui, 17 000 candidats dont 10 000 bacheliers sont accompagnés par les commissions rectorales ou participent à la procédure complémentaire. A même date, 60 000 candidats de plus que l'an passé ont accepté une formation sur #Parcoursup. #LaMatinaleLCI[/ltr]


08:41 - 30 juil. 2018



  • 55



  • 60 personnes parlent à ce sujet




[ltr]
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité[/ltr]





L'année dernière, ils étaient, fin juillet, un peu plus de 65 000 jeunes inscrits sur l'ancienne plateforme d'admission post-bac (APB) sans affectation à l'université.

Au total cette année, «ils sont 593 000 à avoir eu un oui définitif et 80% à l'avoir accepté. On a donc 20% de jeunes qui ont d'autres choix et qui attendent pour voir», a ajouté la ministre. Ces 20% concernent principalement des jeunes qui attendent de voir s'ils sont pris sur un de leurs vœux en liste d'attente.

A ce jour, près de 150 000 jeunes ont quitté la plateforme. Mi-juillet, ils étaient 90 000 à avoir quitté Parcoursup alors qu'ils avaient eu au moins un de leurs vœux accueilli favorablement.


[size=16]Lire aussi

Même avec 20,32 de moyenne au bac, une bachelière polynésienne «laissée de côté» ? Parcoursup répond
[/size]

Pour Frédérique Vidal, ce chiffre s'explique notamment parce que «Parcoursup n'a pas la totalité de l'offre de formation» comme les instituts infirmiers ou encore les instituts d'études politiques (IEP). «On fera un bilan fin septembre et on regardera s'il y a des choses à améliorer», a-t-elle encore précisé. 

Questionnée sur les modalités de sélection employées par certains établissements dont l'utilisation d'algorithmes, la ministre estime qu'il «n'y a pas de sujet» : «Ce que me disent les établissements, c'est qu'ils ont travaillé sur la base de fichiers Excel et des jurys d’admission et je les crois.»

Plusieurs organisations opposées à la loi sur les nouvelles modalités d'accès à l'université et à Parcoursup – l'Unef (syndicat étudiant), la FCPE (fédération de parents d'élèves), les Ferc-CGT et Snesup-FSU (syndicats d'enseignants du supérieur), l'UNL (syndicat lycéen) et le SAF (syndicat des avocats de France) – ainsi que le président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis, ont annoncé mi-juillet avoir saisi le Défenseur des droits pour «faire la lumière sur les modalités de sélection».

En début de procédure, 812 000 candidats lycéens de Terminale et étudiants en réorientation avaient confirmé au moins un vœu sur Parcoursup, un chiffre comparable à l'an dernier.

Lire aussi : Réparer l'école, la méthode Blanquer #OPENMIC

(https://francais.rt.com/ - 30.07.2018)

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Parcoursup : 17 000 jeunes toujours sans affectation dans l'enseignement supérieur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Nouveau Coin De MDV : Convalescente Mais Toujours Là -