Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

100: Im Kwon Taek, Oliveira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
P'tit Marcel
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Masculin
Sagittaire Tigre
Nombre de messages : 603
Age : 67
Localisation : Paname
Emploi : oui
Loisirs : oui
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: 100: Im Kwon Taek, Oliveira   Mer 3 Sep - 22:55

En une semaine, j'ai vu deux films contemporains (une rareté pour moi!) placés sous le nombre 100: centième film de Im Kwon Taek (Souvenir) et centième anniversaire d'Oliveira lors de la sortie de Christophe Colomb, une énigme.

Les films d'exportation du cinéaste coréen sont de jolis petits objets pour occidentaux en mal d'exotisme. Il a plus de moyens et de temps que pour ses films de genre des années 70/80 destinés au public coréen (un certain charme, mais très bâclés!). Le résultat est à la hauteur de l'attente: beaux plans (paysages magnifiques, malgré les images de synthèse!), longs extraits musicaux (le pansori, sorte de Nô coréen, impressionnant!)... Bref, contrat rempli, malgré une narration moins originale que dans Le Chant de la fidèle Chunyang
(autre film récent peut être connu de vous: Ivre de femmes et de peinture qui partage avec Souvenir une certaine réflexion sur l'art, la création)

Manoel de Oliveira se porte comme un charme! Là aussi contrat rempli mais minimum syndical: magnifique travail sur le cadrage et la durée du plan, lumière caravagesque (la spécialité du maître portugais, mais dans une seule scène!), mais le propos n'est pas à la hauteur des intentions (réflexion sur la place historique du Portugal, pour faire vite). Pour les gérontophiles comme mézigue, une scène très émouvante entre Oliveira et sa femme, où, peut être, se mêlent fiction et réalité...
_________________
Le boudin sacré a été remplacé par des chipolatas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://weeneecampbell.com

100: Im Kwon Taek, Oliveira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: GRAND DEPOUSSIERAGE 2015/2017 :: Divers -