Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

«Vous préférez des bandits de rencontre» : Mélenchon charge Benalla et Macron à l'Assemblée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65549
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: «Vous préférez des bandits de rencontre» : Mélenchon charge Benalla et Macron à l'Assemblée   Mer 1 Aoû - 14:52

Citation :


Dans une ambiance houleuse, face à Edouard Philippe présent dans l"hémicycle, Jean-Luc Mélenchon s'est lancé dans une diatribe à l'endroit de l'exécutif. Dans le cadre de l'affaire Benalla, le gouvernement est la cible de deux motions de censure.

Absent mais omniprésent, Emmanuel Macron a été la cible ce 31 juillet de deux motions de censure sur l'affaire Benalla, de droite et de gauche, qui ont été débattues à l'Assemblée nationale.

Lire aussi : Benalla : Philippe accuse l'opposition «d'alimenter les populismes et les théories du complot»
Citation :
Qui est censé venir le chercher ? Nous y sommes prêts
Expliquant son vote, Jean-Luc Mélenchon a assuré, dénonçant la présidence : «Benalla n'est pas la cause du problème, c'est le symptôme.» Et le leader de La France insoumise (LFI) de répondre à Emmanuel Macron, après son intervention du 24 juillet : «Le président a dit : "Qu'ils viennent me chercher." Quel est ce vocabulaire ? Quelle est cette bravacherie ? Qui est censé venir le chercher ? Nous y sommes prêts.»

Dans le cadre de la motion de censure portée par la gauche, le chef de file des Insoumis s'est livré à une critique globale de la politique gouvernementale. «Quel que soit le sujet, vous n'aimez pas l'Etat. Vous n'aimez pas les fonctionnaires. Vous leur préférez des bandits de rencontre», a-t-il lâché faisant référence entre autres à Alexandre Benalla.


[ltr]



[/ltr]


Citation :


LCP

@LCP





[ltr]#MotionDeCensure : "Quel que soit le sujet, vous n'aimez pas l'Etat ! Vous ne voulez pas renforcer l'Etat républicain, vous voulez gommer sa présence partout où vous le pouvez !", accuse @JLMelenchon.
>> http://bit.ly/2mUWVTU  #DirectAN[/ltr]

17:00 - 31 juil. 2018



  • 256



  • 184 personnes parlent à ce sujet



[ltr]
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
[/ltr]



Citation :
Chaîne ininterrompue de turpitudes au sommet de l'Etat

«A cette heure, qui doit mener le monde ? Le marché ou la vertu ?», a-t-il demandé au gouvernement et à Edouard Philippe, présent dans l'hémicycle. «Vous n'êtes pas là parce que vous l'avez voulu, vous êtes là parce que vous y êtes contraints. Nous n'avons pas eu d'autre recours que la [motion de] censure pour vous obliger à venir, assumer devant nous vos responsabilités», a accusé Jean-Luc Mélenchon dénonçant une «chaîne ininterrompue de turpitudes au sommet de l'Etat».

«Nous vous censurons», a-t-il encore asséné, exigeant également que le projet de réforme de la Constitution, suspendu en raison de l'affaire Benalla, soit soumis à référendum.

Lire aussi : «Et de droite, et de gauche» : l'affaire Benalla fait converger les anti-Macron (ANALYSE)

(https://francais.rt.com/ - 31.07.2018)

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

«Vous préférez des bandits de rencontre» : Mélenchon charge Benalla et Macron à l'Assemblée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Nouveau Coin De MDV : Convalescente Mais Toujours Là -