Une action terroriste déjouée deux jours avant le scrutin