En juillet dernier, environ 14.900 arrivées clandestines en Europe ont été détectées sur les quatre principales routes migratoires, soit 18% de moins qu’en juillet 2017

Pour les sept premiers mois de 2018, la baisse s’élève à 43% par rapport à l’année précédente, a annoncé lundi l’agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes Frontex

L’Espagne est devenue la principale voie d’accès au continent