Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Le port de Sète attend le feu vert du gouvernement pour accueillir l'Aquarius et ses 141 migrants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65604
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Le port de Sète attend le feu vert du gouvernement pour accueillir l'Aquarius et ses 141 migrants   Mar 14 Aoû - 14:02

Citation :


L'Aquarius continue de faire parler de lui et d'interroger les politiques migratoires européennes : à son bord, 141 migrants venus d'Erythrée et de Somalie, mais aucun port n'est prêt à les accueillir... Sauf celui de Sète en France.

Jean-Claude Gayssot, ancien ministre communiste des Transports et actuellement président du port de Sète (Hérault), a annoncé dans un entretien accordé à France Bleu le 13 août que l'institution qu'il dirige était prête à accueillir les 141 migrants secourus en mer Méditerranée par le fameux navire Aquarius le 11 août.

[size=16]Lire aussi

«Tu peux aller où tu veux, pas en Italie !», Salvini ferme une nouvelle fois la porte à l'Aquarius
[/size]

Jean-Claude Gayssot a précisé : «La seule condition, c'est d'abord le feu vert des autorités françaises. Je comprends que les choses sont complexes, y compris qu'il faut combattre les passeurs. Mais là, il s'agit de vies humaines. Tout doit être second par rapport à l'humain, par rapport à sauver des vies, des familles, des femmes et des enfants.» 

Le bateau, affrété par l'association SOS Méditerranée et qui s'était trouvé au cœur d'une polémique au mois de juin pour son engagement en butte avec les politiques migratoires de pays européens tels que l'Italie et Malte, est de nouveau à la recherche d'un «port sûr». Il a été refusé une nouvelle fois par les autorités italiennes et maltaises et se trouve dans l'attente de savoir quel port l'acceptera. A son bord se trouvent 141 migrants secourus au large de la Libye qui proviennent principalement de Somalie et d'Erythrée, selon un communiqué de l'ONG.

Gauche et RN veulent qu'Emmanuel Macron prenne position



En France, à gauche de l'échiquier politique, l'on presse Emmanuel Macron de faire un geste en faveur de ces migrants. A la pointe de ce combat, le candidat malheureux à l'élection présidentielle 2017, Benoît Hamon qui dirige le mouvement politique Génération·s. Dans un communiqué, il «demande solennellement à Emmanuel Macron d'ouvrir un port français [à l'Aquarius], aujourd'hui et pour ses prochaines missions».

Et Benoît Hamon de dénoncer une dérive de la part du président de la République, qui «cède en réalité avec une faiblesse et une complicité coupables aux pressions de monsieur Salvini [ministre de l'Intérieur italien] et de l’extrême-droite européenne et française». 

Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national (ex-Front national), en a également appelé à la responsabilité du chef d'Etat français, mais a pour sa part estimé que, dans cette affaire, le président du port de Sète s'arrogeait des prérogatives qui ne lui revenaient pas entièrement : «Ce n'est pas au communiste Jean-Claude Gayssot, président du port de Sète, de décider de notre politique migratoire en accueillant l'Aquarius. L’Etat doit enfin envoyer le signal de fermeté qui s’impose et fermer nos ports à ces navires de migrants !»
Citation :


Marine Le Pen

@MLP_officiel





[ltr]Ce n'est pas au communiste Jean-Claude Gayssot, président du port de Sète, de décider de notre politique migratoire en accueillant l'#Aquarius.

L’Etat doit enfin envoyer le signal de fermeté qui s’impose et fermer nos ports à ces navires de migrants ! MLP https://www.midilibre.fr/2018/08/13/le-port-de-sete-pret-a-accueillir-laquarius,4675592.php …[/ltr]

16:45 - 13 août 2018




Le port de Sète prêt à accueillir l'Aquarius


J'ai fait savoir à l'association SOS Méditerranée que nous étions prêts à accueillir leur navire si les autorités françaises se chargent des migrants", précise l'ancien ministre des Transports,...
midilibre.fr




  • 2 063



  • 1 718 personnes parlent à ce sujet



[ltr]
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
[/ltr]



Lire aussi : «Tu peux aller où tu veux, pas en Italie !», Salvini ferme une nouvelle fois la porte à l'Aquarius

(https://francais.rt.com/ - 14.08.2018)

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Le port de Sète attend le feu vert du gouvernement pour accueillir l'Aquarius et ses 141 migrants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Actualité Politique : Sous L'Epée De Damoclès -