Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

 

Ponts et viaducs devant faire l'objet de travaux de rénovation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8133
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Ponts et viaducs devant faire l'objet de travaux de rénovation  Vide
MessageSujet: Ponts et viaducs devant faire l'objet de travaux de rénovation    Ponts et viaducs devant faire l'objet de travaux de rénovation  Icon_minitimeSam 18 Aoû - 7:06

… Un bon tiers des ponts et des viaducs routiers et autoroutiers, en France, construits pour la plupart d'entre eux dans les années 1950, 1960 et 1970, ainsi d'ailleurs que certaines infrastructures autoroutières par endroits, conçus pour répondre à la circulation des véhicules (voitures, camions, autobus) qui était celle de ces années que l'on appelle « les trente glorieuses », et qui étaient encore fiables, donc assez solides, assez sûrs pour pouvoir supporter la pression accrue de la circulation d'après 1990 et jusqu'à aujourd'hui… Ne le sont plus vraiment, aussi sûrs, aujourd'hui en 2018 et à plus forte raison dans les prochaines années 2020, 2030…
Je pense qu'en dépit de restrictions budgétaires évidentes, surtout depuis 2 ans (région, collectivités, état, sociétés d'autoroute, financements divers ) un effort -certes discutable- est réalisé en matière d'entretien, de maintenance, de réparations, de rénovations… Notamment pour les ponts et les viaducs de grand passage (les viaducs de Millau, de Tancarville entre autres nouveaux ouvrages, mais aussi des viaducs importants plus anciens)…
Mais il est un fait qui se situe bien au-delà de toute problématique d'entretien, de maintenance, de question de budget, de responsabilité de l’État et des gestionnaires de sociétés… Une réalité en face de laquelle il n'y a pas d'autre « solution » que celle de devoir changer complètement de société, de politique économique question croissance, de mode de transport et de circulation/déplacement, de manière de consommer… Une réalité assez dérangeante pour l'ensemble des citoyens que nous sommes à vrai dire… Et que l'on ne peut qu'envisager sans franchir le pas pour l'accepter…
Cette réalité tient -c'est évident et cela le sera de plus en plus dans les années à venir- au gigantisme et à la pression associée à ce gigantisme, de la circulation des véhicules (surtout des très gros véhicules de transport de plus de 30 tonnes, dont le nombre ne cesse d'augmenter d'année en année)…
Un viaduc tel que celui, sur l'A31, d'Autreville, de 200 mètres de long, au dessus de la Moselle entre Autreville et Belleville, construit vers 1955/1960 ; voit chaque jour passer des centaines de camions de 38 tonnes, des milliers de voitures…
Et le viaduc de Gênes dont une partie s'est effondrée le 14 Août 2018, voyait passer entre 2000 et 3000 camions chaque jour.
Refaire, oui, tout ce qu'il y a à refaire (en l'occurrence 1 pont et un viaduc sur 3), consolider, entretenir, maintenir, vérifier toutes les infrastructures routières et autoroutières, oui… Tout cela par des travaux aussi titanesques que nécessaires… A quel prix ? Avec quels budgets ?
Le gigantisme et la pression aussi croissants l'un que l'autre, de la circulation des véhicules en flux ininterrompus (je pense aux vibrations) battra toujours à la course l'avancée ou la marche des travaux successifs à réaliser…
Et se pose cette question, celle de dévier ces flux de circulation durant le temps de réalisation des travaux… Par exemple par où faire passer (détours, déviations sur des axes secondaires) ces flux, tels celui d'Italie du sud vers la France, l'Espagne, l'Allemagne etc. qui passe par Gênes ; ou celui encore, de l'A31 par Nancy vers Strasbourg, l'Allemagne… Une gigantesque problématique oui !
Quelque travaux de rénovation, de nouveaux ouvrages, de maintenance, que l'on envisage, forcément dans les temps qui viennent, des ponts et des viaducs cèderont sous la pression et par le gigantisme de la circulation… Le viaduc de Gênes en est le premier exemple « frappant » (même s'il y a déjà eu d'autres effondrements, par le passé, de ponts et de viaducs)…
Soit dit en passant le viaduc de Millau, qui est vraiment une œuvre d'art architectural, une prouesse de la technologie humaine… a été conçu « pour durer dans les meilleures conditions de sécurité… jusqu'en 2050 »…
…Cela dit, que penser du projet en matière d'urbanisation, de construction de la tour d'Occitanie à Toulouse (un permis de construire a été déposé et approuvé), une tour de 150 mètres qui sera située tout près de la gare Matabiau, du tunnel de la ligne A du métro et d'un autre tunnel prévu pour la 3ème ligne du métro de Toulouse ?

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com

Ponts et viaducs devant faire l'objet de travaux de rénovation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -