La cour d’appel de Paris a ordonné, jeudi 23 août, la remise en liberté et le placement sous contrôle judiciaire des rappeurs Booba et Kaaris, qui avaient été placés en détention provisoire après leur bagarre à Orly début août.