Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Le pape François recommande la psychiatrie pour les enfants aux «tendances» homosexuelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65549
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Le pape François recommande la psychiatrie pour les enfants aux «tendances» homosexuelles   Lun 27 Aoû - 14:02

Tiens, l'Antipape fait son Antipape ... Parce qu'on l'accuse d'avoir couvert pendant de longues années un cardinal américain pédophile ? Vous allez voir que, bientôt, il nous dira que les victimes des pédophiles ont aguiché leurs pauvres agresseurs ... Avec ça, il n'a jamais entendu parler de ce qui se passait en Irlande. Sans blague ?  

Citation :


Le pape François a recommandé ce 27 août aux parents qui décèlent des penchants homosexuels chez leurs enfants de ne pas les condamner, mais plutôt d'ouvrir le dialogue et de les orienter vers un psychiatre. Des propos qui risquent de faire réagir.

Au cours d'une conférence de presse donnée dans l'avion qui le ramenait d'Irlande à Rome, le pape François a recommandé ce 26 août le recours à la psychiatrie lorsque des parents constatent des penchants homosexuels chez leurs enfants.

A un journaliste qui lui a demandé ce qu'il dirait à des parents constatant les orientations homosexuelles de leur enfant, le pape a répondu : «Je leur dirais premièrement de prier, ne pas condamner, dialoguer, comprendre, donner une place au fils ou à la fille». Dans le même temps, il a estimé qu'il fallait tenir compte de l'âge des personnes. «Quand cela se manifeste dès l’enfance, il y a beaucoup de choses à faire par la psychiatrie, pour voir comment sont les choses. C’est autre chose quand cela se manifeste après vingt ans», a estimé Jorge Bergoglio, le pape François. «Je ne dirai jamais que le silence est un remède. Ignorer son fils ou sa fille qui a des tendances homosexuelles est un défaut de paternité ou de maternité», a-t-il déclaré.
Citation :
Quand cela se manifeste dès l’enfance, il y a beaucoup de choses à faire par la psychiatrie, pour voir comment sont les choses. C’est autre chose quand cela se manifeste après vingt ans

Après sa visite de deux jours en Irlande, le pape François est en outre revenu sur sa rencontre avec des victime irlandaises d'abus sexuels commis dans le passé par des membres du clergé, des religieux et des individus au sein d'institutions catholiques. Lors d'une messe à Dublin le 26 août, le pape a énuméré une longue liste de «pardons» à toutes les victimes d'abus, en déclarant que les filles mères n’avaient pas commis «un péché mortel» comme le leur disait l'Eglise. Il s'est également montré particulièrement ému par le sort des filles non mariées obligées, avec la complicité d'institutions religieuses, de laisser adopter massivement leurs enfants par d'autres familles. «Je n'en avais jamais entendu parler», a-t-il avoué, en évoquant sa rencontre avec deux personnes qui furent ainsi adoptées illégalement.

Lire aussi : L'Argentine dit finalement «non» à l'avortement

(https://francais.rt.com/ - 27.08.2018)

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Le pape François recommande la psychiatrie pour les enfants aux «tendances» homosexuelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Nouveau Coin De MDV : Convalescente Mais Toujours Là -