Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Tunisie : les migrants du Sarost 5 « livrés à eux-mêmes » quittent un centre du Croissant-Rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65604
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Tunisie : les migrants du Sarost 5 « livrés à eux-mêmes » quittent un centre du Croissant-Rouge   Ven 31 Aoû - 14:24

Citation :



Sur les 40 migrants du Sarost 5 accueillis dans un foyer de Médenine, en Tunisie, près de la moitié auraient aujourd’hui quitté les lieux. En cause, l’isolement, des conditions alimentaires et sanitaires déplorables, selon eux.

Près de la moitié des migrants du Sarost 5 ont quitté leur foyer de Médenine, dans le sud de la Tunisie. Après un mois passé dans le centre géré par le Croissant-Rouge tunisien, une vingtaine d’occupants se sont évanouis dans la nature.

« Je suis allé à Tunis », explique l’un d’eux, Samuel*, contacté par InfoMigrants. « Là-bas [à Médenine], nous étions livrés à nous-mêmes ». Samuel et ses compagnons d’infortune se plaignent depuis leur arrivée de conditions de vie difficiles. Outre les locaux en mauvais(e) état et de rares visites de médecin, Samuel s’inquiétait des portions de nourriture livrées en quantité insuffisante, selon lui.

>> À relire sur InfoMigrants : « Une femme enceinte livré à elle-même dans un foyer en Tunisie »

« J’avais un kilo de riz, une boite de tomates, deux boîtes de sardine et de l’huile, pour la semaine. Je suis un adulte, ce genre de quantité suffit pour une seule journée et deux repas », se plaint-il. L’Organisation internationale des migrations (OIM), en charge de l’intendance des lieux, dément le manque de nourriture. « Nous fournissons des quantités de nourriture importante », affirme-t-on.

Comportement raciste



Samuel regrette aussi les comportements racistes – qui sont légion contre les populations africaines en Tunisie. « Quand nous sommes arrivés au centre, une femme nous a aspergés de parfum », raconte-t-il. « Beaucoup de personnes se sont énervées contre elle, beaucoup de personnes ont hurlé. Mais elle a recommencé à plusieurs reprises ». De son côté, un des responsables du Croissant-Rouge s’est dit « choqué » par ces allégations. « Nous allons enquêter, si de telles accusations sont vraies, nous prendrons immédiatement des dispositions ».

Avant de quitter le centre, Samuel a prévenu le Croissant-rouge de son départ. « Et je ne suis pas le seul à avoir quitté les lieux, au moins 20 personnes du Sarost 5 sont partis ». Selon lui, certains ont pris la direction de Sfax, d’autres de Tunis. « On passait nos journées à dormir, on ne faisait rien. Il n’y avait rien à faire ».(…)

« On me proposait toujours un boulot de maçon »



L’emploi a été un facteur décisif dans le départ des migrants de Médenine – même si, officiellement, les personnes en situation irrégulière n’ont pas le droit de travailler en Tunisie. La ville est isolée, loin des secteurs urbains d’activité, sans diversité d’offres d’emploi. « Quand je sortais du foyer, on me proposait toujours la même chose : des boulots de maçon. J’ai un diplôme d’informatique, je n’y connais rien en maçonnerie. »

Partis de Libye à bord d’une embarcation pneumatique, les migrants du foyer de Médenine – originaires d’Afrique subsaharienne et d’Égypte – se sont perdus en mer avant d’être pris en charge par le Sarost 5 le 15 juillet.(…)

infomigrants.net

(DavidJean - http://www.fdesouche.com/ - 31.08.2018)

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Tunisie : les migrants du Sarost 5 « livrés à eux-mêmes » quittent un centre du Croissant-Rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Actualité Politique : Sous L'Epée De Damoclès -