Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Nîmes (30) : une quarantaine de tombes d’enfants datant de 2.000 ans découvertes au pied du rempart romain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65596
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Nîmes (30) : une quarantaine de tombes d’enfants datant de 2.000 ans découvertes au pied du rempart romain   Ven 31 Aoû - 14:50

Citation :



C’est une découverte stupéfiante qu’ont faite à Nîmes des archéologues. Une équipe de l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) a mis au jour une quarantaine de tombes millénaires d’enfants sur la colline Montaury, au pied du rempart romain de la ville, rapporte jeudi France Bleu. Ces tombes d’enfants âgés de moins de cinq ans datent des 1er et IIe siècles après Jésus-Christ, précise la radio.

Peu de détails ont été fournis sur la raison de la présence de ces tombes au pied du rempart romain. Mais les archéologues sont convaincus que ces fouilles et cette découverte vont permettre de mieux comprendre comment les jeunes enfants étaient considérés et traités par la société à cette époque. «  On ne peut pas dire si ce sont des enfants d’esclaves, d’affranchis ou d’hommes libres, voire de l’élite  », précise à France Bleu Richard Pellet, archéologue de l’Inrap en charge de ces fouilles nîmoises. «  En fait, ça nous indique surtout le statut de l’enfant dans la société romaine.

Ces tombes n’ont pas été placées là par hasard, laisse entendre le chercheur. Elles présentent en effet plusieurs particularités architecturales qui les rendent particulièrement visibles dont trois tours à la forme différente : octogonale, ronde et barlongue.

](…) Le Point

(Koba - http://www.fdesouche.com/ - 30.08.2018)

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Nîmes (30) : une quarantaine de tombes d’enfants datant de 2.000 ans découvertes au pied du rempart romain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Nouveau Coin De MDV : Convalescente Mais Toujours Là -