Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Une époque où des gamins meurent d'avoir trop harcelé parce qu'on leur a dit que c'était un devoir citoyen de pourrir la vie des gens qui ne pensent pas comme eux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
tina gordue
Permettez-moi de rester humble ...
Permettez-moi de rester humble ...
avatar

Féminin
Cancer Cheval
Nombre de messages : 20446
Age : 88
Localisation : brest
Emploi : employé
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 06/09/2013

MessageSujet: Une époque où des gamins meurent d'avoir trop harcelé parce qu'on leur a dit que c'était un devoir citoyen de pourrir la vie des gens qui ne pensent pas comme eux   Mer 19 Sep - 16:27

Comme je vous l'avais dit, cette page ne sera plus utilisée qu'à des fins promotionnelles (mes albums) ou informatives (mes dédicaces, annulées ou pas).

Je m'autorise toutefois un écart, relativement à l'actualité concernant le procès Meric, parce que ça fait le lien avec le harcèlement que je subis depuis
quatre ans de la part de l'extrême gauche.

En effet, aujourd'hui, en France, il est établi que quand on pense mal (Esteban Morillo et Samuel Dufour), on est obligé de se laisser agresser par les gens
qui pensent bien (Clément Meric).

Bien qu'il n'y ait pas de morts autour de mon travail ou de mes signatures, c'est la même mécanique. Je pense mal, donc je n'ai pas le droit de répliquer quand
des gens qui pensent bien se démènent pour provoquer ma ruine économique et ma mort sociale (sans succès, bande d'incapables).

Et c'est TOUJOURS la même musique, la même inversion accusatoire matraquée ad nauseam: je te pourris la vie, je te harcèle, je te salis, je te diffame,
et quand, à bout de nerfs, tu me colles une tarte dans la gueule, je crie à l'agression gratuite.

Ma chatte, la petite Marseille (2,5 kilos) est un peu comme ça. Elle fait chier son grand frère (9 kilos) à longueur de journée, et quand elle se prend un coup
de patte dans le museau elle se rue à mes pieds pour implorer ma protection, miaulant à tue-tête pour prendre toute la maison à témoin de l'agression dont
elle a été victime. Bon, elle mignonne alors je lui passe tout.

Bref.

Nous sommes les contemporains d'une terrible époque. Une époque où des gamins meurent d'avoir trop harcelé parce qu'on leur a dit que c'était un devoir
citoyen de pourrir la vie des gens qui ne pensent pas comme eux, et où d'autres gamins prennent 11 ans de taule pour avoir répondu trop violemment à ce
harcèlement, parce qu'ils ne supportaient plus qu'on leur chie à la gueule tout en leur interdisant de répondre.

Marsault

Marsault 19.09.2018
_________________
"Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la justice." -  Montesquieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Une époque où des gamins meurent d'avoir trop harcelé parce qu'on leur a dit que c'était un devoir citoyen de pourrir la vie des gens qui ne pensent pas comme eux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Tina-La-Mémoire Ou Comment Ne Pas Se Faire Manipuler -