Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Daniel Schneidermann sur la polémique autour de «Sexe, Race et Colonies» : «On ne sait pas trop ce que ce livre vient chercher en nous, mais c’est sale.»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65604
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Daniel Schneidermann sur la polémique autour de «Sexe, Race et Colonies» : «On ne sait pas trop ce que ce livre vient chercher en nous, mais c’est sale.»   Lun 8 Oct - 16:33

Si on faisait la même chose pour l'avancée de l'islam à partir de l'Epileptique (VIIème siècle de notre Ere). Bon, d'accord, y aurait pas de photos mais ce serait certainement tout aussi "libérateur" et "dénonciateur." Quant aux voyeurs, ils finiraient par ne plus pouvoir se masturber ...  

Oh ! et si on rajoutait les horreurs au Katanga - par exemple ? Plus récent, donc plus de photos. 

Citation :


 
D’abord, il y a une couverture de Libération, un samedi, avec ce titre : «le viol colonial». Tout un dossier est consacré à un livre, Sexe, Race et Colonies (éditions de La Découverte), livre coordonné par l’historien de la colonisation Pascal Blanchard. A lire Libé, le projet semble clair : ce livre dénonce l’exploitation sexuelle des colonisé·e·s par les colonisateurs français, tout au long de la colonisation, en Afrique, en Afrique du Nord, en Asie, dans l’océan Indien, partout. Parfait. Arrive l’objet. Il est lourd (plus de 4 kilos). Il est cher (65 euros). Pourquoi si lourd ? Pourquoi si cher ? Parce qu’il est truffé de photos : plus de 1 200 images. De tous types (tableaux, caricatures, affiches, photos). De tous formats. En noir et blanc et en couleur. Parfois se déployant seules, langoureusement, sur une double page. Parfois comme entassées dans les cales, à quatre ou cinq par page. Des corps noirs. Exhibés, pénétrés, enlacés par des corps blancs. Evidemment, des textes autour. Mais qui va lire les textes ? On feuillette. Et on a envie de vomir. C’était donc ça, ce livre de dénonciation dont parlait Libé ?

Ce n’est pas qu’on soit spécialement bégueule. On n’a rien de particulier contre le porno. On vomit parce qu’on a cru ouvrir un livre d’histoire, et qu’on se retrouve en train de feuilleter un gros beau livre porno. Vous savez, les beaux livres, sur les tracteurs, les peintres du Quattrocento ou les pipes en écume ? Cette fois, c’est un beau livre de viols coloniaux. Oui, certains lecteurs vont le lire d’une seule main. Tout le monde fait semblant de ne pas le savoir, de regarder ailleurs, mais l’auteur le sait. L’éditeur le sait. Les libraires le savent, s’ils ont ouvert le livre. On ne sait pas trop ce que ce livre vient chercher en nous, mais c’est sale. C’est quelque chose d’englué dans les tréfonds boueux de la mémoire collective française. Et on reste seuls, avec ce quelque chose. A aucun moment, les auteurs n’ont tenté d’y coller des mots. Bien sûr, il y a les textes. Mais, le plus souvent, ils parlent d’autre chose que des images qui les assaillent et les rongent comme des plantes vénéneuses. Comme si eux aussi, ils regardaient ailleurs. Il est peu probable, d’ailleurs, que les auteurs aient su exactement quelles photos viendraient illustrer leurs lignes. Ils n’auraient pas écrit si détaché.  (…)

www.liberation.fr

(François - http://www.fdesouche.com/ - 08.10.2018)

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Daniel Schneidermann sur la polémique autour de «Sexe, Race et Colonies» : «On ne sait pas trop ce que ce livre vient chercher en nous, mais c’est sale.»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Actualité Politique : Sous L'Epée De Damoclès -