Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

David Lynch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: David Lynch   Sam 22 Sep - 17:20

J'ai terminé de regarder Blue Velvet cet après-midi ; j'en ferai une petite fiche plus tard, mais je voulais d'ores et déjà dire que je ne me souvenais plus de la violence des images du dernier quart du film... C'est assez impressionnant ! Moi qui disais à Julie qu'elle pourrait le regarder sans problème... :oops:
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Julie
Grande Prêtresse du Livre
Grande Prêtresse du Livre
avatar

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 3712
Age : 37
Localisation : Paris/Bretagne
Emploi : En chasse
Loisirs : Lecture, cinéma, musique et découvertes en général
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Mulholland Drive - David Lynch   Jeu 25 Oct - 15:50

J'ai vu ce film pour la première fois il y a quelques jours. Je continue à y penser, à essayer de décrypter ses éléments - j'ai aussi commandé un livre dessus. Je m'attendais à quelque chose d'extrêmement sombre, voire gore, et finalement, ce n'est pas gore du tout, c'est assez sombre mais c'est surtout étrange. Très étrange. J'ai adoré l'atmosphère, j'ai même adoré ne pas tout comprendre. Vous l'avez vu ? Quelle impression vous a-t-il fait ? Avez-vous eu envie de le revoir ?



_________________
En-dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En-dedans, il fait trop noir pour y lire. (Groucho Marx)

Le travail est la malédiction des classes buveuses. (Oscar Wilde)

http://www.peripheries.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gemini
¡ No pasarán !
¡ No pasarán !
avatar

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 2388
Age : 52
Localisation : mouais
Emploi : cosmonaute
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: David Lynch   Jeu 25 Oct - 19:40

J'ai un problème, je mélange toujours Lost Highway et Mulholland Drive.
Les deux m'ont beaucoup plu en tout cas. Ils laissent la part belle à l'imagination du spectateur.
Il faut que je ressorte les DVD pour les revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberation.fr/
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: David Lynch   Ven 26 Oct - 13:58

C'est vrai qu'ils sont assez proches dans leur structure... J'aime beaucoup les deux !
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Camille
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Cancer Chèvre
Nombre de messages : 903
Age : 63
Localisation : B
Emploi : E
Loisirs : A
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: David Lynch   Mer 17 Sep - 12:59

Inland Empire est sublimissime surtout la scène d'agonie sur un trottoir de Los angeles pleine d'imprévu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simon-lio@numericable.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
gemini
¡ No pasarán !
¡ No pasarán !
avatar

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 2388
Age : 52
Localisation : mouais
Emploi : cosmonaute
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Une histoire vraie, David Lynch   Mar 28 Oct - 19:29

Enfin j’ai vu cette Histoire Vraie tant vantée ! Un film de Lynch d’une simplicité et d’une perfection touchantes.
Les acteurs, la musique, la bande-son (que ce soit la musique où les voix qu’on n’entend parfois que de loin), la photographie, la réalisation, tout sonne juste.
Superbe ballade dans l’Amérique des longues routes et des champs à perte de vue (ah cette moissonneuse !), avec ses petites bourgades carte postale.
Il avance lentement sur sa tondeuse à gazon, Alvin, et les plans le suivent tout aussi lentement. Le rythme est parfait pour cette histoire de vieillesse et de pardon, servie par ces magnifiques rencontres que le vieil homme fait sur sa route. Drôles, émouvantes, elles sont surtout sobres à souhait.
Bref, rien à jeter dans ce film, pas une seconde. On le sent sur l'instant et même rétrospectivement, tout est d'une richesse absolue.
Et voilà qui change des films plus tortueux du réalisateur.

Je garderai en tête l’image de cet acteur qui habite littéralement l’image.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberation.fr/
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 42
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: David Lynch   Mer 29 Oct - 7:46

C'est un film qui m'a fait encore plus aimer Lynch. Moi qui étais déjà très amateur de ses films plus "tortueux", comme tu les appelles, gemini, je me suis dit que s'il était également capable de réaliser un film à la fois aussi simple et aussi riche, c'était vraiment quelqu'un de non seulement très fort, mais tout à fait sain d'esprit (ce dont certains de ses autres fims pouvaient, il faut bien l'avouer, permettre de douter ).

C'est un des films du versant "naturaliste" du réalisateur, à opposer à des films beaucoup plus impressionnistes comme Lost Highway, Mulholland Drive ou Inland Empire. Dans la même catégorie que The Straight Story, je mettrais Elephant Man, Sailor et Lula (limite tout de même). Et puis il y a les OVNI comme Blue Velvet (qui irait plus dans la catégorie impressionniste), Eraserhead...
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Julie
Grande Prêtresse du Livre
Grande Prêtresse du Livre
avatar

Féminin
Verseau Coq
Nombre de messages : 3712
Age : 37
Localisation : Paris/Bretagne
Emploi : En chasse
Loisirs : Lecture, cinéma, musique et découvertes en général
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: David Lynch   Mer 29 Oct - 8:48

J'avais adoré ce film moi aussi. L'acteur est extraordinaire et la relation entre lui et sa fille très émouvante.
_________________
En-dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En-dedans, il fait trop noir pour y lire. (Groucho Marx)

Le travail est la malédiction des classes buveuses. (Oscar Wilde)

http://www.peripheries.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 55
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: David Lynch   Mer 29 Oct - 9:06

Un très bon film. J'ai moi aussi bcp aimé le rythme des plans calés sur le rythme de la tondeuse, et puis la petite musique, ce petit crincrin du violon qui suit Alvin.
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Dahud
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Cancer Singe
Nombre de messages : 775
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Emploi : agent administratif
Loisirs : Littérature, écriture, cinéma
Date d'inscription : 04/09/2008

MessageSujet: Re: David Lynch   Mer 29 Oct - 10:55

Thomas a écrit:
C'est un film qui m'a fait encore plus aimer Lynch. Moi qui étais déjà très amateur de ses films plus "tortueux", comme tu les appelles, gemini, je me suis dit que s'il était également capable de réaliser un film à la fois aussi simple et aussi riche, c'était vraiment quelqu'un de non seulement très fort, mais tout à fait sain d'esprit (ce dont certains de ses autres fims pouvaient, il faut bien l'avouer, permettre de douter ).

C'est un des films du versant "naturaliste" du réalisateur, à opposer à des films beaucoup plus impressionnistes comme Lost Highway, Mulholland Drive ou Inland Empire. Dans la même catégorie que The Straight Story, je mettrais Elephant Man, Sailor et Lula (limite tout de même). Et puis il y a les OVNI comme Blue Velvet (qui irait plus dans la catégorie impressionniste), Eraserhead...
C'est par tout cela que l'on voit le génie de ce réalisateur. Personnellement, je suis une grande fan de Lynch et celui-ci est un véritable chef d'œuvre.
Moi, ce que je vois dans Lynch et cela même dans ses films les plus tortueux, c'est une véritable connaissance de l'humain et une véritable intelligence dans sa manière de le saisir. Cela étonne souvent les gens quand je dis cela. Mais pour apprécier les films les plus tortueux de Lynch, il faut abandonner l'idée de vouloir absolument tout comprendre et accepter l'idée de se laisser perdre et laisser parler nos pulsions. Il y a quelque chose qui me parle dans ses films, de totalement inexplicable plus de l'ordre de l'émotion pure que de la réflexion. Comme si toutes ses histoires faisaient partie de mon histoire propre et que je l'ignorais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/dahud33
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 55
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: David Lynch   Ven 31 Oct - 12:04

Dahud a écrit:
Il y a quelque chose qui me parle dans ses films, de totalement inexplicable plus de l'ordre de l'émotion pure que de la réflexion. Comme si toutes ses histoires faisaient partie de mon histoire propre et que je l'ignorais.

J'aime beaucoup ce que tu écris là Dahud !
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: David Lynch   Sam 26 Fév - 18:33


J'ai regardé Eraserhead hier (on a ressorti nos vieilles cassettes. Oui, notre magnétoscope fonctionne toujours, heureusement). Ce film est, comment dire, vraiment très très spécial ! affraid

Le synopsis est le suivant: Dans une ville sombre et oppressante, Henry mène une vie routinière quand il reçoit un jour une invitation à dîner des parents de Mary X, son ex-petite amie. Celle-ci a mis au monde prématurément leur bébé, un petit être difforme ressemblant à un reptile, et un mariage est arrangé. Ne supportant plus les pleurs incessants de sa progéniture, Mary quitte le domicile conjugal. Henry se retrouve père célibataire et s’échappe de son triste quotidien, réglé par les cris du bébé, en trouvant refuge dans un monde parallèle où vit la dame du radiateur.

Même si ce film est bizarre, j'ai éprouvé le besoin de le regarder jusqu'au bout. Il est vrai qu'on est plus dans le ressenti que dans la compréhension. Ceci dit, même s'il n'y a pas, à proprement parler, de trame narrative, ou, du moins, de structure narrative, on pourra tout de même y voir, hormis le fantastique, tous les symboles qu'a voulu faire apparaître Lynch: les peurs inconscientes, le manque de communication, le rôle de l'onirisme.

Revenir en haut Aller en bas
MC
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Verseau Chat
Nombre de messages : 1826
Age : 30
Localisation : Strasbourg
Emploi : étudiante
Loisirs : cinéma, lecture, écriture
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Re: David Lynch   Sam 26 Fév - 19:46

Woouaw ! sacré synopsis Lydia. Avec des curiosités de ce style, je comprends tout à fait que tu sois allée jusqu'à la fin !
_________________
Noirs et Blancs et sa nouvelle version à suivre Mots et Merveilles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noirsetblancs.blogspot.com
cybele
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
avatar

Féminin
Scorpion Dragon
Nombre de messages : 43
Age : 29
Localisation : FRANCE
Emploi : Psychologue clinicienne
Loisirs : lire
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: David Lynch   Sam 26 Fév - 23:52

Personnellement, les David Lynch m'insupportent (non, ne me jetez pas de cailloux!!)... Je n'y comprends rien et je me sens mal à l'aise à chaque fois que j'en regarde un.
Mais Eraserhead m'a moins rebuté que ses autres films et je n'arrive pas à me l'expliquer... Peut-être parce que je l'ai trouvé plus simple dans sa construction et moins "encombré" que les autres.

J'ai vu la plupart des Lynch ado aussi (années lycée). Peut-être devrais-je retenter le coup... (c'est à se demander si je ne suis pas maso des fois )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=26500
Coraline
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Balance Chèvre
Nombre de messages : 1623
Age : 74
Localisation : Hors du temps
Emploi : m'efforcer d'esquiver les contraintes
Loisirs : Lecture, écriture, internet, voyages...
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Re: David Lynch   Dim 27 Fév - 10:19

Je n'ai pas vu ce film mais d'après ce que tu en dis, Lydia et les quelques images que j'ai vues, je pense qu'il me mettrait, moi aussi, mal à l'aise.
_________________
"Ce que tu penses de toi-même est plus important que ce que les autres en pensent."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://notabene.forumactif.com
ignatius
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Poissons Singe
Nombre de messages : 862
Age : 38
Localisation : avignon
Emploi : instable
Loisirs : thanatopraxie
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: David Lynch   Dim 27 Fév - 11:13

Être mal à l'aise est une constante quand on regarde un Lynch, à part peut-être pour "A straight story" (une histoire vraie), qui est à part dans sa filmographie.

Eraserhead, il faut le savoir était son boulot en cinquième année des Beaux-Arts, et là, on prend une claque... Il a fait ce film avec quasiment zéro moyen, et c'est un pur-chef d'oeuvre onirique et cauchemardesque. En effet le scenario est moins tarabiscoté que dans ses films suivants (à l'exception notable d'Elephant-man, qui comme "A straight story" est tiré de faits réels.).

J'ai personnellement un faible pour Lost Highway dont la construction est dantesque (au sens d'infernale) mais il semble que l'apogée de son travail sur les rêves soit dans "Mullholand drive", qu'il faut regarder près de cinq ou six fois avant de s'y repérer. Là encore, je laisserais avec plaisir Mu vous en parler, c'est son film fétiche, elle s'exalte autant en dissertant dessus qu'au sujet du "Tour d'écrou" ou de "Nous avons toujours habité le château".
_________________
In girum imus nocte et consumimur igni

mon blog de poésies, nouvelles, roman et articles humoristiques :
http://digitus-impudicus.over-blog.fr

Webzine gratuit et collectif de nouvelles et poésies :
http://www.cohues.fr/


Dernière édition par ignatius le Mer 2 Mar - 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://digitus-impudicus.over-blog.fr
mu
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
avatar

Féminin
Capricorne Coq
Nombre de messages : 39
Age : 36
Localisation : avignon
Emploi : divers
Loisirs : champêtres
Date d'inscription : 08/11/2010

MessageSujet: Re: David Lynch   Mer 2 Mar - 15:24

bonjour !

rires !!! dans chaque sujet que j'affectionne, ignatius m'a précédée!

Mulholland Drive est pour moi un immense chef d'œuvre, j'ai dû le voir une dizaine de fois, et il me donne le vertige pendant trois jours à chaque fois.
C'est vrai, c'est mon film fétiche.
Comme le dit Dahud ce qui ressort de ses films, " c'est une véritable connaissance de l'humain et une véritable intelligence dans sa manière de le saisir. "

Je ne m'expliquais pas pourquoi ce film me fascinait à ce point. Il y a quelque chose familier...
Je crois que c'est en rapport avec les codes, les images que fabriquent nos cerveaux lorsqu'on rêve.
Même si on ne les comprend pas toujours exactement, au réveil on a toujours l'intuition de ce qu'ils tentent de transmettre à la conscience...
Mulholland Drive me fait le même effet. Le sens échappe, mais la sensation d'une vérité très habilement cernée est bien présente.

J'ai fini par aller chercher sur des sites internet un peu plus d'explications sur ce film, et je n'ai pas été déçue du tout. Ça m'a permis de mieux comprendre, et mieux savourer. Je ne me rendais pas compte des "codes" utilisés par Lynch, même si leurs effets sur ma perception étaient puissants. En lisant des explications, j'étais ravie, car vraiment, tout concorde.

Exemple : j'adoooooorais cette scène dans le Winkies, où l'homme terrorisé racontait son rêve, avec cet homme hideux derrière le mur. Je trouvais ça absolument génialement orchestré. J'éprouvais vraiment une grande fascination (et de la peur !!!) pour cette apparition, dont la simple présence est mortelle, pour l'homme du Winkies.

Cet homme derrière le mur est comme la Méduse, cette mortelle Gorgone, donc la simple présence est atroce, et la vision fatale. C'est une image archétypale, qui nous touche tous. Cela va loin, car Lynch a placé cette Méduse ici, "dans CE Winkies", pour une raison très précise : c'est dans ce Winkies que Diane/Betty commandite l'assassinat de son amoureuse...Et c'est à ce moment qu'elle croise de le regard d'un homme, qui deviendra ensuite l'homme terrifié (dans le rêve de Diane) par une chose que lui seul a vu: Diane payant l'assassin. Cet acte insupportable pour Diane se transforme, en rêve, en l'atroce figure de l'homme-Méduse, tout aussi chargée d'horreur que la réalité de Diane, mais exprimé moins clairement. Je trouve ça très très très très fort...

Les regards échangés, les placements des personnages, les mots prononcés... Chaque élément fait écho à un autre. Les formes se répondent, les couleurs aussi...(l'apparition de la voisine folle/médium, qui a la même silhouette que l'homme-Méduse, le bleu des clefs et boîtes... etc, ça fourmille)

Bref, tout est extrêmement, magnifiquement organisé, le moindre détail est porteur de sens, tout est intriqué, rien de rien ne surgit au hasard...et .....pffff, ce film est plus que parfait. Pas du tout tarabiscoté, chaque élément est à la bonne place. Le travail de Lynch est remarquable, il manipule à merveille ce qui se trame dans la psyché, les ponts entre l'inconscient et la conscience, l'acceptable et l'insupportable, et les façons qu'ont les cervelles de figurer, d'imager tout cela.

Souvent, on se demande ce que donnerait telle œuvre littéraire, si on en faisait un film. Je me dis que Mulholland Drive ne peut exister que sous cette forme là...

Si vous avez envie de vous y plonger, voici le lien où se trouve l'analyse de ce film :
http://lmsi.net/Mulholland-drive-La-clef-des
Je crois que lire ceci n'enlève absolument rien à la beauté de Mullholland Drive. Cette analyse est vraiment très bien faite.
_________________
https://www.youtube.com/results?search_query=mioustre&aq=f
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/results?search_query=mioustre&aq=f
Invité
Invité



MessageSujet: Re: David Lynch   Mer 2 Mar - 20:27

Je crois qu'effectivement on ne connaît pas assez les codes utilisés par Lynch. Tout comme toi Mu, je suis allée chercher moi aussi une explication car je me demandais vraiment ce qui m'avait autant attirée dans Eraserhead.
Revenir en haut Aller en bas
mu
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
avatar

Féminin
Capricorne Coq
Nombre de messages : 39
Age : 36
Localisation : avignon
Emploi : divers
Loisirs : champêtres
Date d'inscription : 08/11/2010

MessageSujet: Re: David Lynch   Mer 2 Mar - 21:39

Lydia a écrit:
Je crois qu'effectivement on ne connaît pas assez les codes utilisés par Lynch. Tout comme toi Mu, je suis allée chercher moi aussi une explication car je me demandais vraiment ce qui m'avait autant attirée dans Eraserhead.

Tu me donnes envie de le revoir...je l'ai vu il y a quelques années, mais une seule fois. Aurais-je peur de ce film ? rires !
oui... j'ai très envie de le revoir, et de ne pas tout comprendre !!!

_________________
https://www.youtube.com/results?search_query=mioustre&aq=f
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/results?search_query=mioustre&aq=f
mu
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
avatar

Féminin
Capricorne Coq
Nombre de messages : 39
Age : 36
Localisation : avignon
Emploi : divers
Loisirs : champêtres
Date d'inscription : 08/11/2010

MessageSujet: Re: David Lynch   Mer 2 Mar - 21:53

cybele a écrit:
Personnellement, les David Lynch m'insupportent (non, ne me jetez pas de cailloux!!)... Je n'y comprends rien et je me sens mal à l'aise à chaque fois que j'en regarde un.
Mais Eraserhead m'a moins rebuté que ses autres films et je n'arrive pas à me l'expliquer... Peut-être parce que je l'ai trouvé plus simple dans sa construction et moins "encombré" que les autres.

J'ai vu la plupart des Lynch ado aussi (années lycée). Peut-être devrais-je retenter le coup... (c'est à se demander si je ne suis pas maso des fois )


c'est vrai que que Lost Highway et Mulholland Drive ont des schémas narratifs qui ne sont pas rigoureusement chronologiques,
et je comprends que ça t'énerve de n'y rien comprendre... (Moi non plus, pendant longtemps, je n'y comprenais pas grand chose, mais ça me fascinait quand même...) Mais Lynch ne fait pas ça juste pour nous embrouiller (c'est ce que je croyais au début).

(cybele, j'aime beaucoup Delicatessen, aussi !!)
_________________
https://www.youtube.com/results?search_query=mioustre&aq=f
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/results?search_query=mioustre&aq=f
cybele
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
avatar

Féminin
Scorpion Dragon
Nombre de messages : 43
Age : 29
Localisation : FRANCE
Emploi : Psychologue clinicienne
Loisirs : lire
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: David Lynch   Jeu 10 Mar - 22:32

J'avais un peu peur de me faire lyncher (sans mauvais jeu de mots Laughing ) mais finalement vous êtes tous compréhensif, ça fait du bien !

Et Delicatesen... Un film tellement horrible mais tellement marrant aussi ! J'ai adoré le personnage d'Aurore et ses tentatives de suicide ! :gorgedéployée:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=26500
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: David Lynch   

Revenir en haut Aller en bas

David Lynch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: GRAND DEPOUSSIERAGE 2015/2017 :: Divers -