Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

 

Il faut donc largement relativiser les analyses qui, manifestement, cherchent davantage à décrédibiliser tout acte protectionniste qu’à prendre les faits statistiques dans leur globalité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
tina gordue
Permettez-moi de rester humble ...
Permettez-moi de rester humble ...
tina gordue

Féminin
Cancer Cheval
Nombre de messages : 22035
Age : 88
Localisation : brest
Emploi : employé
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 06/09/2013

Il faut donc largement relativiser les analyses qui, manifestement, cherchent davantage à décrédibiliser tout acte protectionniste qu’à prendre les faits statistiques dans leur globalité. Vide
MessageSujet: Il faut donc largement relativiser les analyses qui, manifestement, cherchent davantage à décrédibiliser tout acte protectionniste qu’à prendre les faits statistiques dans leur globalité.   Il faut donc largement relativiser les analyses qui, manifestement, cherchent davantage à décrédibiliser tout acte protectionniste qu’à prendre les faits statistiques dans leur globalité. Icon_minitimeVen 18 Jan - 19:27

#GuerreCommerciale #Chine #EtatsUnis

Lundi 14 janvier, la Chine a annoncé avoir réalisé un excédent commercial de 323,32 milliards de dollars avec les
Etats-Unis en 2018. L’information fait évidemment écho à la stratégie entreprise par le Président Trump, consistant
à mettre fin aux accords de libre-échange (ici le TPP, forme de containment géoéconomique de la Chine) jugés
défavorables à la base de production américaine.

Beaucoup d’observateurs voient dans ce nouvel excédent record chinois la preuve de l’inefficacité de la politique
commerciale américaine. Le Président américain avait en effet annoncé, en septembre 2018, l’instauration d’une
taxe douanière de 10% sur les importations chinoises, rehaussant celle-ci à hauteur de 25% en janvier 2019. Ces
mesures pouvaient potentiellement avoir pour objectif, en première instance, un rééquilibrage des équilibres commerciaux
sino-américains. En réalité, une telle finalité est très peu probable car il semblait assez logique que la Chine, Etat souverain
et économiquement bien armé, soit en mesure d’engager une hausse réciproque de ses propres tarifs douaniers à
l’encontre des produits provenant des Etats-Unis. Elle n’a d’ailleurs pas manqué de le faire. En réalité, le rééquilibrage
commercial entre les Etats-Unis et la Chine ne constitue pas le seul objectif de la politique protectionniste américaine.

Sur l’exercice annuel 2016-2017, la Chine représentait 21% de la valeur totale des importations des Etats-Unis, loin
devant le Mexique (14%), ou le Canada (13%). A l’inverse, on observe que les pays destinataires des exportations
américaines sont le Canada (16%) et le Mexique (14%). La Chine n’est que le troisième pays destinataire des exportations
américaines au regard du total de la valeur des exportations.

Ces éléments signifient, concrètement, que la politique protectionniste de Trump n’a d’abord pas été de nature à ralentir
le volume et la valeur des exportations chinoises à destination des Etats-Unis. L’argument consistant à dire que le
protectionnisme américain allait être un frein considérable aux relations commerciales ne se vérifie pas statistiquement.
Entre 2017 et 2018, la Chine a exporté pour 506 milliards de dollars à destination des Etats-Unis, contre 462 milliards de
dollars entre 2016 et 2017. Parallèlement, les Etats-Unis ont exporté 129 milliards de dollars à destination de la Chine
entre 2017 et 2018, contre 115 milliards durant l’exercice précédent. Le commerce sino-américain ne s’est donc pas contracté.

Certes, le déficit commercial des Etats-Unis a augmenté de 30 milliards de dollars depuis le dernier exercice annuel.
Cependant, il est déterminant de mesurer quelles ont été, à l’inverse, les rentrées fiscales compensatoires des Etats-Unis.
Depuis septembre 2018, Donald Trump a annoncé une la hausse des droits de douanes à hauteur de 10%, sur l’équivalent
de 200 milliards de dollars chinois. Le chiffre a été porté à 25%, à partir de janvier 2019. Sur la seule année 2019,
l’application d’une tarification douanière de 25% sur 200 milliards d’euros de marchandises chinoises est susceptible de
rapporter aux Etats-Unis 50 milliards d’euros de recettes douanières.

En somme, un déficit de commercial en augmentation de 30 milliards de dollars n’est pas véritablement significatif ni
même un danger structurel pour les Etats-Unis, dont les principaux pays destinataires à l’exportation sont sur le continent
américain. Théoriquement, la hausse réciproque des droits de douanes chinois sur les marchandises américaines pourrait
handicaper les Etats-Unis. Mais l’impact de la hausse des tarifs douaniers est proportionnellement bien plus favorable aux
Etats-Unis qu’à la Chine, pour qui les Etats-Unis sont en revanche le principal pays destinataire à l’export, avec 19% de la
valeur totale des exportations nationales.

Un rapide calcul mathématique suffit à s’en convaincre puisque 10% de droits de douanes sur 130 milliards de dollars est bien
moins significatif que 10% de droits de douanes sur 500 milliards de dollars.

Il faut donc largement relativiser les analyses qui, manifestement, cherchent davantage à décrédibiliser tout acte protectionniste
qu’à prendre les faits statistiques dans leur globalité.

Il faut donc largement relativiser les analyses qui, manifestement, cherchent davantage à décrédibiliser tout acte protectionniste qu’à prendre les faits statistiques dans leur globalité. 50247523_376548066412299_3123533713548247040_o.png?_nc_cat=102&_nc_ht=scontent-cdg2-1

Cercle Jean Bodin - Lyon   18.01.2019
_________________
"Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la justice." -  Montesquieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Il faut donc largement relativiser les analyses qui, manifestement, cherchent davantage à décrédibiliser tout acte protectionniste qu’à prendre les faits statistiques dans leur globalité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Tina-La-Mémoire Ou Comment Ne Pas Se Faire Manipuler -