Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

 

Mohamed Choukri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65658
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Mohamed Choukri Vide
MessageSujet: Mohamed Choukri   Mohamed Choukri Icon_minitimeSam 15 Nov - 17:48

15 novembre 2003, Rabat (Maroc) : décès de Mohamed Choukri, nouvelliste et romancier.

D'origine berbère bien que d'expression arabophone, Mohamed Choukri naquit en 1935 dans la région du Rif, dans une famille extrêmement pauvre et dominée par un père alcoolique et violent. La misère pousse la famille à émigrer à Tétouan, puis à Tanger où le jeune garçon commence très tôt à gagner sa vie - et celle de ses frères et soeurs - en exerçant de petits métiers comme guide pour marins et touristes.

Mais à onze ans, lassé par la violence paternelle - Choukri soutiendra jusqu'à sa mort que son père avait battu à mort son jeune frère, Abd-el-Kader - il fuit le taudis familial et devient un véritable SDF, survivant à Tanger en volant et en se prostituant.

Alors qu'il vient d'atteindre ses vingt ans, il rencontre un homme qui lui fait prendre conscience de sa valeur humaine et l'encourage à apprendre à lire et à écrire l'arabe. Un an plus tard, le jeune Mohamed quitte Tanger pour s'inscrire dans une école primaire, à Larache.

Il persévérera jusqu'à l'Ecole normale.

Au début des années soixante, on le retrouve à Tanger où, entre un bar et une maison close, il décide d'écrire l'histoire de son enfance, telle qu'elle fut. A la même époque, il fréquente Genêt, Tennessee Williams et Paul Bowles et c'est ce dernier qui, en traduisant en anglais "Le Pain Nu", en 1973, lui permet d'accéder à la reconnaissance internationale.

Seulement, dans les pays arabo-musulmans, le scandale est énorme. Non que, comme l'écrivain le dira lui-même, il évoque la religion ou la politique, mais parce qu'il ose critiquer le Père, image sacro-sainte dans cette culture.


"Le Pain Nu" attendra neuf ans avant d'être édité en arabe. Il est immédiatement retiré de la vente et interdit au Maroc, sur décision du ministre de l'Intérieur de l'époque qui avait pris en compte l'avis des oulémas de tous poils, pieusement scandalisés par toute cette homosexualité étalée au grand jour et les références explicites aux drogues. En 2000 cependant, "Le Pain Nu" paraît enfin au Maroc. Cinq ans plus tard, il est retiré d'un cours de Littérature arabe à l'Université du Caire pour cause de sexualité impudique.

Iconoclaste, révolté, Choukri brise tous les tabous et, pour ce faire, mêle la langue littéraire et la langue familière. Prostitution enfantine des deux sexes et donc pédophilie, homosexualité entre gamins, homosexualité entre adultes, copulation avec des filles rencontrées par hasard, insultes proférées envers les mères et les sœurs, usage des drogues, de l'alcool, violences entre pauvres, personnages à la dérive, il ne cache rien, il n'épargne personne. Pire encore, il crie sa haine envers son propre père et ne manifeste ni compassion, ni amour pour sa mère trop soumise. En outre, il ose affirmer que la pauvreté favorise la violence.


Mais il ne s'en tient pas là et écrit encore "Le Temps des Erreurs" et "Visages", deux autres volumes consacrés à sa jeunesse. A son actif, on signalera également quelques nouvelles comme "Le Fou des Roses" et, bien entendu, il a livré ses mémoires sur les écrivains qu'il a rencontrés à Tanger notamment "Le Reclus de Tanger", consacré à Paul Bowles.

Lorsqu'il sut qu'il était atteint d'un cancer et n'en réchapperait probablement pas, il prit ses dispositions pour qu'une pension à vie fût versée à Fathia, sa domestique, qui le servait depuis vingt-deux ans.

Crû, sincère, sans complaisance, son style choque, heurte, accroche. Le romancier ne réclame pas la pitié : c'est la vérité qu'il veut imposer même si celle-ci doit ruiner les bases d'une culture. Rien que pour cette démarche, Mohamed Choukri mériterait qu'on le lise. Mohamed Choukri Chapeau2
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65658
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Mohamed Choukri Vide
MessageSujet: Re: Mohamed Choukri   Mohamed Choukri Icon_minitimeSam 15 Nov - 17:52

Mohamed Choukri Choukritz2

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Mohamed Choukri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: L'Anniversaire du Jour -