Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

 

Nous sommes entrés dans "le troisième âge du capitalisme" "Un capitalisme mondialisé, financiarisé, dérégulé et délocalisé, et qui donne naissance à de nouvelles formes d’aliénations contre lesquelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
tina gordue
Permettez-moi de rester humble ...
Permettez-moi de rester humble ...
tina gordue

Féminin
Cancer Cheval
Nombre de messages : 22321
Age : 88
Localisation : brest
Emploi : employé
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 06/09/2013

Nous sommes entrés dans "le troisième âge du capitalisme" "Un capitalisme mondialisé, financiarisé, dérégulé et délocalisé, et qui donne naissance à de nouvelles formes d’aliénations contre lesquelles Vide
MessageSujet: Nous sommes entrés dans "le troisième âge du capitalisme" "Un capitalisme mondialisé, financiarisé, dérégulé et délocalisé, et qui donne naissance à de nouvelles formes d’aliénations contre lesquelles   Nous sommes entrés dans "le troisième âge du capitalisme" "Un capitalisme mondialisé, financiarisé, dérégulé et délocalisé, et qui donne naissance à de nouvelles formes d’aliénations contre lesquelles Icon_minitimeMar 12 Fév - 21:43

Nous sommes entrés dans "le troisième âge du capitalisme"
"Un capitalisme mondialisé, financiarisé, dérégulé et délocalisé, et qui donne naissance à de nouvelles formes d’aliénations
contre lesquelles nous sommes de nouveau impuissants.
Et le libéralisme est désormais un bloc économique, politique et "sociétal".
La droite s’illusionne par conséquent quand elle croit pouvoir distinguer un «bon» libéralisme – économique et anti-étatiste, avant
tout pour séduire les milieux économiques – d’un mauvais libéralisme – libertaire et individualiste pour séduire un électorat populaire conservateur.
Est-ce d’ailleurs pourquoi elle ne parvient pas à réunir «les intérêts du peuple et de la bourgeoisie, de ceux qui souffrent le plus du
consensus néolibéral et de ceux qui y trouvent finalement leur profit»?
Alain de Benoist, philosophe pose d’ailleurs la question: que faut-il vraiment conserver de nos jours, alors que tout a été déconstruit
et noyé dans «les eaux glacées du calcul égoïste»?

Il est bien sûr réducteur de prétendre résumer en quelques lignes un ouvrage de 340 pages, aussi riche et qui ouvre autant de
champs de réflexion.
C’est pourquoi le plus simple est de recommander la lecture de l’essai Contre le libéralisme qu’Alain de Benoist vient de faire
paraître aux Éditions du Rocher" Via Polémia


https://www.polemia.com/contre-le-liberalisme-nouvel-essai-alain-de-benoist-faut-lire/?fbclid=IwAR1FCuz1Hlr2rgyzOA-eF_hkmuKCfAn2I-Or6OtdLwl-CM5CsdeCqkYcBfY


Alain de Benoist, philosophe 12.02.2019

_________________
"Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la justice." -  Montesquieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nous sommes entrés dans "le troisième âge du capitalisme" "Un capitalisme mondialisé, financiarisé, dérégulé et délocalisé, et qui donne naissance à de nouvelles formes d’aliénations contre lesquelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Tina-La-Mémoire Ou Comment Ne Pas Se Faire Manipuler -