Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Pour elle, de Fred Cavayé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
gemini
¡ No pasarán !
¡ No pasarán !
avatar

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 2388
Age : 53
Localisation : mouais
Emploi : cosmonaute
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Pour elle, de Fred Cavayé   Lun 8 Déc - 17:48



Aller voir un polar français tient toujours de la gageure. Le pourcentage de déchets est important. Avec le titre « Pour elle », on s’attend au pire. On craint la mièvrerie.
En fait, dès la première scène Fred Cavayé surprend, avec cette séquence qui plonge immédiatement dans l’action et l’interrogation. La réalisation n’ira pas sans quelques facilités, mais toujours Cavayé gardera cet avantage : surprendre le spectateur. Pire, il le stresse. Il le colle au siège. C’est un film tendu, pas convenu, avec de bons moments bien noirs. Je ne vous raconterai rien de cette histoire, ce serait gâcher les 1h30 d’un scénario bien monté. On tient là véritablement une surprise dans l’univers du polar. Vincent Lindon prête sa gueule à un personnage qui prend le parti de faire un choix de liberté.
En clin d’oeil, on notera la présence d’Olivier Marchal dans un bref rôle d’ancien truand en cavale (« Le plus difficile, c’est de rester libre »).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberation.fr/
Dahud
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Cancer Singe
Nombre de messages : 775
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Emploi : agent administratif
Loisirs : Littérature, écriture, cinéma
Date d'inscription : 04/09/2008

MessageSujet: Re: Pour elle, de Fred Cavayé   Lun 8 Déc - 17:55

Il me plaît bien celui-là, je l'avais repéré et ce que tu m'en dis, me donne encore plus envie de le voir. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/dahud33
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 55
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Pour elle, de Fred Cavayé   Lun 8 Déc - 20:25

scratch Evidemment, à scruter le programme de l'Utopia, je passe à côté des films commerciaux. Total, pas du tout entendu parler de celui-là !
Il faut que je regarde où il passe, ce que tu en dis me semble prometteur Gémini ! (et je n'oublie pas que c'est toi qui m'avait donné envie d'aller voir MR73 !)
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Camille
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Cancer Chèvre
Nombre de messages : 903
Age : 63
Localisation : B
Emploi : E
Loisirs : A
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: Pour elle, de Fred Cavayé   Lun 8 Déc - 21:49

beaucoup de films à mon actif ce week-end - je n'arrive pas à lire :
- Quatre nuits avec Anna du polonais Jerzy Skolimowski qui reprend son cinéma là où il l'avait laissé il y a une quinzaine d'années - on lui devait déjà Moonlighting, sur le travail clandestin dans l'Angleterre de Tatcher - celui est un poème d'amour fou, surréaliste. Le score ****
- La vie moderne qui clôt la trilogie de Depardon intitulée Profils paysans. Il n'a pas la chaleur des précédents mais est emprunt de gravité. Il met un point final à son entreprise de plus de dix ans à scruter le monde agricole qui aurait pu être le sien. Son regret, n'avoir jamais filmé so,n père, paysan aussi. Une toute petite équipe, lui à l'image et sa compagne au son : résutat, un 35 mm de toute beauté. Le score ***
- Lumière silencieuse du mexicain Carlos Reygadas. Beaucoup de qualité dans ce film comtenplatif parfois irritant parfois fascinant. Le score **
- Persepolis de Marjanne Satrapi. Grosse déception, c'est emmerdant. Le score *
- et Mortelle randonnée de Claude Miller. Porte bien son titre c'est mortel. Le score 0 pointé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simon-lio@numericable.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 55
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Pour elle, de Fred Cavayé   Lun 8 Déc - 21:54

Lumière Silencieuse, je l'ai vu en début d'année, et il m'a extrèmement déçue, principalement pour sa fin, que je n'ai absolument pas comprise. Sinon, je garde un bon souvenir de son aspect contemplatif comme tu dis, à raison.

Persépolis : avis mitigé. Une bonne première partie (en Iran) une seconde partie (en Autriche) décevante en effet.

Quatre Nuits avec Anna : je n'ai pas osé, j'avais peur d'un truc trop abstrait. Le terme surréaliste que tu utilises me confirme (toi et moi n'avons pas les mêmes goûts) que j'ai bien fait d'éviter d'aller le voir !
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Camille
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Cancer Chèvre
Nombre de messages : 903
Age : 63
Localisation : B
Emploi : E
Loisirs : A
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: Pour elle, de Fred Cavayé   Mar 9 Déc - 6:49

Lumière silencieuse est calqué sur Ordet de Dreyer, notamment la fin : tu n'aimes pas les miracles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simon-lio@numericable.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 55
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Pour elle, de Fred Cavayé   Mar 9 Déc - 8:30

Ah, Ordet, j'en ai déjà entendu parler (par Ptit Marcel d'ailleurs) mais je ne l'ai jamais vu.
Les miracles, je ne sais pas trop, en l'occurence, dans Luz Silenciosa, ça ne m'a pas du tout plu. (au fait, tu l'as vu en VO ou en VOSTF ?) Le film est trop ancré, tout du long, dans la réalité (quand bien même contemplative, comme cette belle scène de baignade) pour que mon esprit accepte une telle invraisemblance.
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Camille
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Cancer Chèvre
Nombre de messages : 903
Age : 63
Localisation : B
Emploi : E
Loisirs : A
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: Pour elle, de Fred Cavayé   Mar 9 Déc - 10:57

je l'ai vu en vo et c'est une drôle de langue que la leur. Oui la scène de la baignade est très belle : il a quoi qu'on dise la carrure d'un cinéaste.
Personnellement j'aime beaucoup les miracles au cinéma, ça ne me dérange pas et j'adhère, je suis bon public pour ça.
Miracle à Milan, de Vittorio de Sica est aussi ancré dans la réalité et le merveilleux. J'aime ce passage de l'un à l'autre, j'y crois dans la fiction, pas dans la réalité, je fait la différence entre les deux !
Il y a une espèce de croyance enfantine qui devant l'écran ne m'a pas quitée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simon-lio@numericable.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour elle, de Fred Cavayé   

Revenir en haut Aller en bas

Pour elle, de Fred Cavayé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: GRAND DEPOUSSIERAGE 2015/2017 :: Divers -