Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Hunger, de Steve McQueen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
gemini
¡ No pasarán !
¡ No pasarán !
avatar

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 2388
Age : 52
Localisation : mouais
Emploi : cosmonaute
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Hunger, de Steve McQueen   Lun 8 Déc - 18:13



Dans la catégorie film léger...
Une prison étouffante et un film dont les décors tournent autour d’une cellule aux murs couverts de merde, un parloir, un couloir et une pièce où les prisonniers sont lavés et inspectés de force.
Quasiment aucun dialogues, à l’exception d’une conversation entre Bobby et un prêtre en un long plan fixe incroyable (sans doute la meilleure scène du film), et des actualités radios qui restituent très succinctement le contexte global.
Des scènes dures, une violence évidente. Impossible de ne pas se ratatiner dans son fauteuil.
Le propos est livré brut, sans fioritures explicatives. Il se concentre sur un homme, un corps, un combat.
Reste à savoir ce qu’il restera de ce film au-delà du malaise immédiat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberation.fr/
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
avatar

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 54
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Hunger, de Steve McQueen   Lun 8 Déc - 20:19

J'ai du mal avec les films historiques. La grève de la faim de Bobby Sands et ses amis, je m'en souviens, j'étais au lycée et ça nous bouleversait. Alors aller voir ça au ciné... même si je reconnais le rôle du cinéma pour dénoncer bien des choses, ce n'est pas cet aspect là qui m'attire, je l'avoue. J'ai toujours peur d'un certain voyeurisme, assise là tranquillement ds mon fauteuil à contempler les sévices subis par un autre.
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/

Hunger, de Steve McQueen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: GRAND DEPOUSSIERAGE 2015/2017 :: Divers -