Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Salon du Livre 2009 : le Mexique à l'Honneur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 60597
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Salon du Livre 2009 : le Mexique à l'Honneur   Sam 28 Fév - 13:40

Le numéro de mars du "Magazine littéraire" évoque beaucoup cet événement littéraire. Et donne beaucoup de pistes vers des auteurs mexicains. Je tâcherai de taper quelques petites choses aujourd'hui ou demain sur la question.

ALIV, iras-tu faire un tour ? ...

Qui, d'ailleurs, ira ?
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/


Dernière édition par Masques de Venise le Mar 31 Jan - 15:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
gemini
¡ No pasarán !
¡ No pasarán !
avatar

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 2388
Age : 52
Localisation : mouais
Emploi : cosmonaute
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Salon du Livre 2009 : le Mexique à l'Honneur   Sam 28 Fév - 22:26

J'irais bien, ce serait même possible, et en même temps toute cette foule entassée, ça ne me dit rien. Dommage, c'est une littérature qui m'intéresse et il y aura du beau monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberation.fr/
ALIV
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Balance Singe
Nombre de messages : 753
Age : 73
Localisation : ailleurs
Emploi : voyageur
Loisirs : lectures,rencontres
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Salon du Livre 2009 : le Mexique à l'Honneur   Dim 1 Mar - 12:00

Je n'irai pas, pour plusieurs raisons, la plus forte étant que je ne vais jamais dans les manifestations où il y a du monde sauf à être pris par la main et entraîné. En plus je ne suis pas trop disponible en ce moment et il va falloir que je trouve un moment pour aller saluer, à Lyon , un nouveau franco-tamoul qui arrive aujourd'hui et sera le troisième de la deuxième génération... C'est alambiqué mais je continue à accepter péniblement d'être grand-père. Coup de bol, ayant commencé tard je ne serai certainement pas arrière GP, ou alors dans un tel état que je m'en apercevrai à peine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clep.h@ifrance.com
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 60597
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Salon du Livre 2009 : le Mexique à l'Honneur   Lun 2 Mar - 11:12

Oui, je partage votre opinion : tous ces gens ... C'est là que ça coince.

ALIV, le tamoul est, dit-on, une langue complexe : il paraît que, pour chaque nom, il y a huit cas possibles. Tu connais un peu ?
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
ALIV
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Balance Singe
Nombre de messages : 753
Age : 73
Localisation : ailleurs
Emploi : voyageur
Loisirs : lectures,rencontres
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Salon du Livre 2009 : le Mexique à l'Honneur   Lun 2 Mar - 11:49

Pas du tout, celui-ci ne s'appelle d'ailleurs pas Gnanapragassam comme son grand père de là-bas mais Killian ce qui est parfaitement en accord avec son nom catalan :gorgedéployée:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clep.h@ifrance.com
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 60597
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Salon du Livre 2009 : le Mexique à l'Honneur   Lun 2 Mar - 13:01

Quelques auteurs et ouvrages mexicains à découvrir :



"Pedro Páramo"
de Juan Rulfo :

Citation :
On l'a lu d'abord comme un roman " rural " et " paysan ", voire comme un exemple de la meilleure littérature "indigéniste". Dans les années soixante et soixante-dix, il est devenu un grand roman " mexicain ", puis " latino-américain ". Aujourd'hui, on dit que "Pedro Páramo" est, tout simplement, l'une des plus grandes œuvres du XXe siècle, un classique contemporain que la critique compare souvent au "Château" de Kafka et au "Bruit et la fureur" de Faulkner. Et pour cause : personne ne sort indemne de la lecture de "Pedro Páramo".

Tout comme Kafka et Faulkner, Rulfo a su mettre en scène une histoire fascinante, sans âge et d'une beauté rare : la quête du père qui mène Juan Preciado à Cômala et à la rencontre de son destin, un voyage vertigineux raconté par un chœur de personnages insolites qui nous donnent à entendre la voix profonde du Mexique, au-delà des frontières entre la mémoire et l'oubli, le passé et le présent, les morts et les vivants. Cinquante ans après sa parution, voici enfin, d'après le manuscrit original, le grand roman de Juan Rulfo tel que l'auteur l'avait rêvé et conçu. (Sources : Amazon)

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 60597
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Salon du Livre 2009 : le Mexique à l'Honneur   Lun 2 Mar - 13:06



"La Maîtresse d'Ixtepec"
d'Elena Garro, qui fut l'épouse d'Octavio Paz :

Citation :
Raconte à la première personne l'histoire du village d'Ixtepec, envahi par les troupes zapatistes puis par celles du gouvernement, et celle de la belle Isabel Moncada, qui met en péril l'existence du village. A travers le récit d'une époque impitoyable, l'auteur réussit à rendre palpable les traditions, les mythes et la magie de ce village mexicain. (Sources : Amazon)

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
ALIV
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Balance Singe
Nombre de messages : 753
Age : 73
Localisation : ailleurs
Emploi : voyageur
Loisirs : lectures,rencontres
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Salon du Livre 2009 : le Mexique à l'Honneur   Lun 2 Mar - 15:42

Mon mexicain à moi, c'est Paco Ignacio Taibo II, même s'il est né en Espagne et qu'il n'est devenu mexicain que par l'artifice de la naturalisation. Ses polars ne peuvent être aussi noirs que par leur mexicanité ( l'ombre de l'ombre, cosa facil, la vie même..). Il sait aussi écrire des livres différents comme son rendez vous des héros où il convoque les héros de ses lectures de jeunesse dans une aventure crédible parce que mexicaine. Il m'a de plus beaucoup appris sur l'aventure cubaine en Afrique dans son essai historique "l'année où nous n'étions nulle part" qui permet d'entrevoir un Che sans les fards de l'idéologie hors des phares de la gloire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clep.h@ifrance.com
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 60597
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Salon du Livre 2009 : le Mexique à l'Honneur   Mar 3 Mar - 22:29

Sans fard également, son "Pancho Villa", qui vient de sortir :


_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 60597
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Salon du Livre 2009 : le Mexique à l'Honneur   Mar 3 Mar - 22:39

Auteur mexicain à découvrir car bourré d'humour : Augusto Monterroso, avec, entre autres : "Mouvement perpétuel" :



Citation :
La vie n'est pas un essai, bien que nous essayions beaucoup de choses ; ce n'est pas un conte, bien que nous inventions beaucoup de choses ; ce n'est pas un poème, bien que nous rêvions beaucoup de choses. L'essai du conte du poème de la vie est un mouvement perpétuel ; c'est ça, un mouvement perpétuel.

Rubén Dario appelait " les rares " ces écrivains excentriques dont la course a, pour une raison indéterminée, dévié de la trajectoire imposée. Des erreurs de génie, en somme, qui ont apporté à la littérature et à la vie des alternatives d'une créativité inépuisable. Augusto Monterroso (1921-2003) est une erreur, à l'instar de Borges, Pessoa, Perec ou Gombrowicz. " Destructeur de fables conventionnelles " selon Vila-Matas, qui ne cache pas son indéfectible admiration pour ce maître du minimalisme et du mélange des genres. Monterroso a construit une œuvre qui ne cesse d'interroger la vie, par énigmes.

"Il y a trois sujets à traiter : l'amour, la mort et les mouches, écrit-il dans Mouvement Perpétuel, moi, je m'occupe des mouches. " L'humour, le jeu des formes et la diversité des questionnements - Comment se débarrasser de cinq cents livres, lutter contre la solennité et les mauvais poètes ? A quelles extrémités peut mener la lecture de Borges ? Pourquoi faire l'éloge de la brièveté et des écrivains de petite taille ? - donnent à ce livre hybride son unité parfaite, vitale.

Mais derrière cette drôle de réalité, certains découvriront un espace infini, une immense mélancolie et d'autres obscurs ingrédients qui transforment le sens du texte. Cette ambiguïté dissimulée confère à l'écriture de Monterroso une qualité unique, étrangère à toutes celles de la langue espagnole. (Sources : Amazon)

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 60597
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Salon du Livre 2009 : le Mexique à l'Honneur   Mar 3 Mar - 22:49

Personnellement, je flasherais bien pour "La Plus Limpide Région" de Carlos Fuentes :



Citation :
On pourrait comparer cette œuvre fougueuse et violemment lyrique à un puzzle gigantesque dont les pièces innombrables auraient été démontées, dispersées, puis à nouveau rassemblées en désordre.


Si le centre même du livre - la pièce maîtresse du puzzle morcelée elle aussi - est situé à Mexico au cours de l'année 1951, les mille fragments qui viennent l'interrompre se jouent sur plusieurs plans où le temps et l'espace tour à tour se juxtaposent et se brisent. La bourgeoisie, le prolétariat, l'aristocratie se disputent successivement le pouvoir, les privilèges du luxe et de la mauvaise foi. Là où se jouaient autrefois l'héroïsme et le goût du sacrifice, triomphent aujourd'hui l'égoïsme, l'abjection, et la passion d'opprimer chez ses héros les plus purs.

D'étranges figures humaines (prostituées et princesses, écrivains et actrices, politiciens, industriels et chauffeurs de taxi) tracent, à travers ce fourmillant tableau, des trajets qui, malgré une succession de ruptures ininterrompues, construisent petit à petit, avec un admirable sens de la mémoire et de l'observation, l'architecture du Mexique contemporain et de la société encore informe qui le compose. (Sources : Fluctuat)

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 60597
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Salon du Livre 2009 : le Mexique à l'Honneur   Mar 3 Mar - 22:56

Et les amateurs de polars connaissent-ils Rafael Bernal ? "Le Complot Mongol" date de 1969 mais il paraît qu'il est très bien :



Citation :
Un complot est ourdi afin d'assassiner le président des Etats-Unis en visite au Mexique, en le mettant sur le compte d'agents communistes venus de Mongolie et de Russie. Le personnage central, Filiberto Garcia, engagé pour cela, ignore bien sûr qu'il est manipulé.

Cette première dénonciation littéraire du système de corruption politique qui avait cours au Mexique après la révolution de 1910 est exemplaire. Elle montre bien qu'auparavant, dans ce pays, on faisait tuer ceux qui dérangeaient sans se poser de question. Ensuite, le Mexique devenu un Etat de droit, on s'est mis à " zigouiller juridiquement ", hypocritement, disent Bernal et Taibo II qui signe la préface.

Selon eux (et c'est ce qui sous-tend aussi toute l'œuvre de Taibo), le véritable assassin n'est pas celui qui tue, mais celui qui commandite le crime. Paco Ignacio Taibo II admire ce livre de Bernal et se réclame volontiers de son influence. (Source : Amazon)

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salon du Livre 2009 : le Mexique à l'Honneur   

Revenir en haut Aller en bas

Salon du Livre 2009 : le Mexique à l'Honneur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Bavardages Divers & Lecturama du Mois -