Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Une particularité de la littérature Française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7368
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Une particularité de la littérature Française   Mer 11 Mar - 9:51

J'ai écouté ce matin sur France Culture, quelques bribes d'une émission dans la quelle je pouvais entendre à peu près ceci :
“ La littérature Française est pleine d'oeuvres autobiographiques...” (souvenirs d'enfance, récits émouvants et drôles, anecdotes et évènements etc...)
... Oui, c'est peut-être là, une particularité de la littérature Française... Avec tous ces auteurs de “romans de terroir”, romans qui pour bon nombre d'entre eux, sont effectivement “autobiographiques”...
D'un côté je déplore cet “état des choses”... Mais d'un autre côté je dis qu'une oeuvre autobiographique ne doit représenter qu'une partie, disons, “marginale” de l'ensemble des oeuvres d'un auteur... Et encore se doit-elle de s'inscrire (autant que faire se peut) dans une “dimension de réflexion et de pensée” et surtout, s'efforcer de mettre sur le devant de la scène, les personnages évoqués par l'auteur afin de leur donner le rôle principal... L'auteur ne demeurant que le narrateur et exprimant bien sûr ses émotions... Dans la mesure où de telles émotions peuvent être partagées...
Il faut dire aussi qu'un livre autobiographique (dans le plein sens du terme et tel que bon nombre d'auteurs en écrivent)... Ne peut vraiment intéresser que ses proches, ses amis, ses connaissances, c'est à dire un public tout de même assez restreint...
... A moins que l'auteur soit un auteur bien connu, étudié et surtout considéré pour l'ensemble de son oeuvre...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 41
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Une particularité de la littérature Française   Mer 11 Mar - 10:01

Tout le problème actuel d'une partie de la scène littéraire française est bien là, Guy, à mon sens en tout cas : nombre d'auteurs pas connus n'écrivent qu'autour de leur petite vie, de leur petit microcosme, et... sont publiés !
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Dahud
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Cancer Singe
Nombre de messages : 775
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Emploi : agent administratif
Loisirs : Littérature, écriture, cinéma
Date d'inscription : 04/09/2008

MessageSujet: Re: Une particularité de la littérature Française   Mer 11 Mar - 10:50

yugcib a écrit:
Ne peut vraiment intéresser que ses proches, ses amis, ses connaissances, c'est à dire un public tout de même assez restreint...
... A moins que l'auteur soit un auteur bien connu, étudié et surtout considéré pour l'ensemble de son oeuvre...
C'est tout de même oublier qu'il y a plein d'amateurs d'"histoires vraies" en France, peu importe que l'auteur soit connu ou pas, si sa vie est passionnante, attise la part de voyeurisme qu'il y a dans l'humain... Il y a même tout un public qui préfère et est fermé à toute fiction, dans l'incapacité de s'identifier à toute histoire qui n'est pas attestée comme vraie ou vécue, j'ai entendu des gens parlaient souvent de cela. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/dahud33
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 41
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Une particularité de la littérature Française   Mer 11 Mar - 10:57

Dahud a écrit:
C'est tout de même oublier qu'il y a plein d'amateurs d'"histoires vraies" en France, peu importe que l'auteur soit connu ou pas, si sa vie est passionnante, attise la part de voyeurisme qu'il y a dans l'humain... Il y a même tout un public qui préfère et est fermé à toute fiction, dans l'incapacité de s'identifier à toute histoire qui n'est pas attestée comme vraie ou vécue, j'ai entendu des gens parlaient souvent de cela. Wink

C'est quelque chose que je n'ai jamais compris, ça, cette nécessité que ce soit vrai ou au moins basé sur des faits réels pour estimer qu'un récit est intéressant. Comme tu le dis, il doit y avoir du voyeurisme là-dedans. Evidemment, je parle de romans ; les essais se basent forcément sur du réel.
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Dahud
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Cancer Singe
Nombre de messages : 775
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Emploi : agent administratif
Loisirs : Littérature, écriture, cinéma
Date d'inscription : 04/09/2008

MessageSujet: Re: Une particularité de la littérature Française   Mer 11 Mar - 11:08

Thomas a écrit:
Dahud a écrit:
C'est tout de même oublier qu'il y a plein d'amateurs d'"histoires vraies" en France, peu importe que l'auteur soit connu ou pas, si sa vie est passionnante, attise la part de voyeurisme qu'il y a dans l'humain... Il y a même tout un public qui préfère et est fermé à toute fiction, dans l'incapacité de s'identifier à toute histoire qui n'est pas attestée comme vraie ou vécue, j'ai entendu des gens parlaient souvent de cela. Wink

C'est quelque chose que je n'ai jamais compris, ça, cette nécessité que ce soit vrai ou au moins basé sur des faits réels pour estimer qu'un récit est intéressant. Comme tu le dis, il doit y avoir du voyeurisme là-dedans. Evidemment, je parle de romans ; les essais se basent forcément sur du réel.
C'est quelque chose que je ne comprends pas non plus mais j'ai entendu cet argument assez souvent donc je suis bien obligée de ne pas nier que ça existe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/dahud33
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 42
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Une particularité de la littérature Française   Mer 11 Mar - 11:17

Est-ce une particularité de la littérature française... ? Je n'en sais rien...
En ce qui concerne l'attrait pour ce genre de récits (plus ou moins de qualité), il me semble qu'il ne faut pas forcément y voir de voyeurisme, en tout cas, pas strictement. J'ai l'impression que cela répond aussi à des questions, des angoisses plus ou moins conscientes des personnes. Cela peut paraître plus "tangible", cela permet de comparer, mesurer, se rassurer...
La fiction, elle, nécessite sans doute plus de "codes" pour y entrer, pour y adhérer et se rendre compte qu'il est des fictions qui parlent plus justement de la réalité (ou d'une réalité ou des réalités) que des récits présentés comme réels.
Pourtant, à partir du moment où il y a récit, il y a interprétation de la réalité et cela pose la question de la sincérité, de la mystification (volontaire ou involontaire), etc. Et là, on entre dans des problématiques littéraires !!! (Cf. Les questions et études autour du "pacte autobiographique" et sur l'autobiographie comme genre littéraire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 41
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Une particularité de la littérature Française   Mer 11 Mar - 11:18

Moi non plus je ne le nie pas ; ce que je regrette, c'est la vacuité de certaines des oeuvres publiées par les grands noms de l'édition, et qui sont, précisément, souvent le récit de la vie de leurs auteurs.

J'en ai lu, des récits d'aventures, d'exploits sportifs (pendant un moment, j'ai lu tout ce que je pouvais au sujet des premiers tours du monde à la voile, des récits faits par les navigateurs/-trices de leur Vendée Globe etc.), mais lire Beigbeider, par exemple, ben, j'ai fait une fois, j'ai essayé une deuxième, on ne m'y reprendra plus, c'est du vent, et souvent du vent nauséabond, d'ailleurs...
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 42
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Une particularité de la littérature Française   Mer 11 Mar - 11:19

Thomas a écrit:
les essais se basent forcément sur du réel.

...sur une perception du réel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
Ordonnateur des Basses Oeuvres de Nota Bene - il en est fier, en plus ...
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 9040
Age : 41
Localisation : Paris
Emploi : Passionnant mais indescriptible...
Loisirs : Littérature, Cinéma, Photo, Cuisine
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Une particularité de la littérature Française   Mer 11 Mar - 11:21

millie a écrit:
Thomas a écrit:
les essais se basent forcément sur du réel.

...sur une perception du réel...

On est d'accord, de toute façon qu'est-ce que le réel, dans l'absolu ? C'est pour ça que je disais que les essais "se basent" sur le réel. De toute façon, il est dans la nature de ce genre d'écrit, précisément, d'en faire une interprétation !
_________________
"Le secret douloureux des dieux et des rois, c'est que les hommes sont libres." Jean-Paul Sartre, Les mouches
"La sensualité est la condition mystérieuse, mais nécessaire et créatrice, du développement intellectuel." Pierre Louÿs, Aphrodite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 42
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Une particularité de la littérature Française   Mer 11 Mar - 11:30

Thomas a écrit:
ce que je regrette, c'est la vacuité de certaines des oeuvres publiées par les grands noms de l'édition, et qui sont, précisément, souvent le récit de la vie de leurs auteurs.

Sans doute, mais la vacuité des oeuvres ne se contente pas de toucher les récits de vie... A la limite, c'est dommage ! Au moins, nous saurions que dans les autres genres, on ne risque rien, ce qui est loin d'être le cas !

Par ailleurs, il y a des autobiographies ou des autofictions intéressantes (des biographies aussi). Je sais que ce n'est pas vraiment sur ces récits-là que portent vos remarques et critiques, qu'il s'agit plutôt de savoir pourquoi on semble publier aisément, en ce moment, de ce genre, sans grand souci d'exigences... Qu'y trouvent ceux qui les lisent... Je pense avoir un peu répondu précédemment. J'ajouterai qu'il me semble qu"ils trouvent à peu près la même chose que ce que je trouve dans les quelques autobiographies que je lis, la différence étant dans le degré de ce que cela apporte personnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7368
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Une particularité de la littérature Française   Mer 11 Mar - 22:54

... Pour parler "net", je vais dire ceci :

Dans l'immensité et la diversité de mes écrits (j'ai tout de même une dizaine d'ouvrages publiés sur le Net) mais surtout des milliers de pages sur mon site... J'ai fait moi aussi (si l'on peut dire) de l'autobiographie [ Visages]...
Mais je dois dire que les personnages dont je parle, ont les rôles principaux. (Je ne suis que le narrateur)...

Je fais un pari... Un pari comme quoi "Visages" ne peut intéresser QUE des gens qui me connaissent ou m'ont connu... Mais pas les "Autres"...
... Pour les "Autres", ma foi, n'importe quelle oeuvre autobiographique (à peu près bien écrite) MAIS d'un auteur "relativement connu" peut "faire l'affaire"!
Je parie, je parie, tiens : le montant mensuel de ma retraite!

... Je ne "sors" pas encore "Visages" (pas fini)...
C'est pas ma priorité de le sortir!

Mais si un jour je le sors, je mets le pari sur la table!
Et si au bout d'un an j'ai 10 lecteurs QUI NE ME CONNAISSENT PAS DU TOUT... Alors je considère avoir perdu mon pari!

NOTE : "Visages" (tout comme mes oeuvres publiées) est en texte intégral dans mon site (les oeuvres sont en PDF avec des liens)... Mais "Visages" actuellement comporte 13 ou 14 parties (dans des rubriques). Il manque encore plusieurs parties non écrites... J'y ai pas "touché" depuis mi Août 2008!
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Loïc
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Taureau Buffle
Nombre de messages : 843
Age : 44
Localisation : France
Emploi : ouvrier
Loisirs : littérature
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Une particularité de la littérature Française   Jeu 12 Mar - 21:38

Mon père n'a lu toute sa vie que des récits d'histoires vraies. Il me dit souvent qu'il ne voit pas l'intérêt de lire des romans. Et j'en connais d'autres comme lui. Bcp de gens sont ainsi.

Je trouve que vous caricaturez un peu la littérature française. En %, le nombre de romans autobiographiques (ou auto-fictifs) est assez faible. Philippe Djian, Le Clézio, Jean Echenoz, Marc Levy, Patrick Modiano, Laurent Gaudé, Yann Queffélec, et j'en passe font de la fiction.
Mais il y en a quelques-uns, c'est vrai, qui ne font pratiquement que dans l'autobiographie (comme Annie Ernaux..mais elle le fait merveilleusement et on lui en voudrait de faire autre chose).

Enfin de compte, je pense, qu'elle est si variée qu'on ne peut pas dire que la littérature française est comme ci ou comme ça.
_________________
http://doelan.blogspirit.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doelan.blogspirit.com/
Dahud
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Cancer Singe
Nombre de messages : 775
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Emploi : agent administratif
Loisirs : Littérature, écriture, cinéma
Date d'inscription : 04/09/2008

MessageSujet: Re: Une particularité de la littérature Française   Jeu 12 Mar - 22:15

Loïc a écrit:
Mon père n'a lu toute sa vie que des récits d'histoires vraies. Il me dit souvent qu'il ne voit pas l'intérêt de lire des romans. Et j'en connais d'autres comme lui. Bcp de gens sont ainsi.

Je trouve que vous caricaturez un peu la littérature française. En %, le nombre de romans autobiographiques (ou auto-fictifs) est assez faible. Philippe Djian, Le Clézio, Jean Echenoz, Marc Levy, Patrick Modiano, Laurent Gaudé, Yann Queffélec, et j'en passe font de la fiction.
Mais il y en a quelques-uns, c'est vrai, qui ne font pratiquement que dans l'autobiographie (comme Annie Ernaux..mais elle le fait merveilleusement et on lui en voudrait de faire autre chose).

Enfin de compte, je pense, qu'elle est si variée qu'on ne peut pas dire que la littérature française est comme ci ou comme ça.
Je suis bien d'accord! Wink Je disais juste qu'il existait un public pour les histoires vraies pour ma part. Je me garde bien de tout jugement, c'est juste quelque chose que je ne comprends pas car je ne fonctionne pas comme cela. Quand je parle de voyeurisme ce n'est pas forcément péjoratif, le voyeurisme existe dans la fiction aussi et je crois que tout humain à un côté voyeur même à petite échelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/dahud33
Loïc
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Taureau Buffle
Nombre de messages : 843
Age : 44
Localisation : France
Emploi : ouvrier
Loisirs : littérature
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Une particularité de la littérature Française   Ven 13 Mar - 18:15

J'ai une théorie que je vais tenter d'exposer.


J'ai remarqué qu'en matière de préférences de lecture, plus les gens vieillissent moins ils aiment les romans et plus ils sont attirés par les autobiographies ou les biographies.
Et je l'explique ainsi : quand on est jeune, et donc plein d'avenir, on cherche des références, des modèles, des exemples à suivre et plus ou moins consciemment, on espère en trouver dans les romans parce que la fiction souvent sublime la réalité et que justement c'est ce qu'on cherche à faire : sublimer sa vie.
Alors qu'en vieillissant, on a moins de projets ou plus du tout, on n'a que faire des modèles, on a arrêté de rêver. Alors, on regarde dans le rétro. On voit sa propre vie et on cherche à la comparer à celle des autres : d'où cette préférence pour les récits d'histoires vraies.

C'est juste une théorie. Et puis, c'est un trait général, ce qui veut dire qu'il y a des exceptions.
_________________
http://doelan.blogspirit.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doelan.blogspirit.com/
Florentin
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
avatar

Masculin
Scorpion Chien
Nombre de messages : 332
Age : 71
Localisation : Toulouse
Emploi : Ecrivain
Loisirs : Photo
Date d'inscription : 08/04/2010

MessageSujet: Re: Une particularité de la littérature Française   Jeu 8 Avr - 16:02

Dans toutes les littératures les auteurs parlent d'eux d'une manière ou d'une autre; seul le vécu a des chances d'intéresser des lecteurs. Il faut entendre autobiographique au sens large comme le fait de faire partager son expérience de la vie, disposition universelle en somme qui rejette l'anecdotique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 59631
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Une particularité de la littérature Française   Jeu 8 Avr - 17:44

Tout à fait exact. Le grand art, c'est évidemment de masquer le vécu sous une fiction qui convainc et passionne le lecteur. Ce qui n'est pas toujours ce que recherchent des auteurs comme Beigbeger (je ne suis pas sûre de bien orthographier, désolée, je ne retiens pas son nom), Nothomb, Angot, et bien d'autres.

Mais il est vrai aussi que ce n'est pas parce qu'on est un auteur largement en vue dans les gondoles qu'on est vraiment représentatif de la littérature de son pays.

Je dis et je répète qu'il m'est arrivé de trouver sur le Net des romans et des nouvelles, voire des essais, qui valaient certainement qu'on les édite "classiquement." De là à convaincre un éditeur classique ... La fameuse "République des Lettres" est essentiellement parisienne et réservée non pas à une élite mais à pas mal de dindons qui se haussent du col en se pavanant : c'est navrant pour des écrivains moins connus mais qui apportent bien plus au lecteur.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
mile
Littérophage Aloysiusbertranophile
Littérophage Aloysiusbertranophile
avatar

Masculin
Lion Chat
Nombre de messages : 2394
Age : 66
Localisation : Bourgogne
Emploi : neant
Loisirs : poesie, musique
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Une particularité de la littérature Française   Jeu 8 Avr - 17:52

S'appeler "Masques de Venise" et être "en vue dans les gondoles", c'est pas merveilleux, ça ?
_________________
"Pour l'idéaliste, l'existence n'est pas nécessaire à la vérité qu'il conçoit" Albert Thibaudet.
"Je suis d'un autre pays que le vôtre, d'un autre quartier, d'une autre solitude". Léo Ferré

http://monamilouisbertrand.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 59631
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Une particularité de la littérature Française   Jeu 8 Avr - 17:57

Le rêve, certes, mon cher Mile ... Mais enfin, "Masques de Venise" comme nom de plume ...
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7368
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Une particularité de la littérature Française   Jeu 8 Avr - 19:01

... De toute manière (et c'est une réalité de tous temps) il y a de bons, voire excellents récits autibiographiques, de différents auteurs disons "relativement connus " ou "peu connus" ou "méconnus"... Qui ne seront jamais lus, ou alors seulement par un public d'intimes, de "fidèles"... ou encore même, par des gens dont les souvenirs rejoignent ceux de l'auteur...
... Et il y a (malheureusement) de mauvais, voire d'insipides récits autobiographiques "à dormir debout"... (genre Loana et aventures Téléréalité de merde) et autres "parcours de vie" soit-disant "atypiques" - et bourrés de "matuvuisme"- d'auteurs "très connus" (ou moins connus ou "de saison")... Qui sont (oh scandale!) hyper-lus, super-cotés dans les magazines people et autres !
Pour ces "bouquins" là, ces "autobiographies de merde", je lance une "fatwa" : "au feu, au feu"...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Florentin
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
avatar

Masculin
Scorpion Chien
Nombre de messages : 332
Age : 71
Localisation : Toulouse
Emploi : Ecrivain
Loisirs : Photo
Date d'inscription : 08/04/2010

MessageSujet: Re: Une particularité de la littérature Française   Jeu 8 Avr - 19:31

Le marketing a porté un sérieux coup à l'Edition ces dernières années mais je vois qu'ici personne n'est dupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mile
Littérophage Aloysiusbertranophile
Littérophage Aloysiusbertranophile
avatar

Masculin
Lion Chat
Nombre de messages : 2394
Age : 66
Localisation : Bourgogne
Emploi : neant
Loisirs : poesie, musique
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Une particularité de la littérature Française   Jeu 8 Avr - 20:28

Les autodafés de livres ne me paraissent pas être une solution acceptable. Soit on a eu le désir de lire et on a lu le livre auquel cas il n'est plus temps de le détruire ; soit on ne l'a pas lu et il est logiquement impossible de le brûler. Seule la postérité peut se charger du tri. Pour seul exemple, je donnerai le dernier roman que j'ai lu : "L'Eveil" de Kate Chopin, mis au ban pendant soixante ans, et considéré maintenant comme une oeuvre majeure, non seulement de la littérature américaine, mais aussi du féminisme international.
_________________
"Pour l'idéaliste, l'existence n'est pas nécessaire à la vérité qu'il conçoit" Albert Thibaudet.
"Je suis d'un autre pays que le vôtre, d'un autre quartier, d'une autre solitude". Léo Ferré

http://monamilouisbertrand.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7368
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Une particularité de la littérature Française   Ven 9 Avr - 8:05

... Je pense que "l'insipide est intemporel" : certains écrits, ouvrages ou textes, ou livres, qu'ils soient des romans, des récits autobiographiques... N'ont (et n'auront) aucun avenir.
Le livre que tu cites, "L'éveil", de Kate Chopin, s'il est demeuré "sans avenir" durant 60 ans, c'est parceque le monde (de la littérature et en général) n' a pas été sensible à ce qu'il contenait, à la portée de son message et de son sens...
Malheureusement, une oeuvre dont on ne peut pas dire qu'elle est "insipide", et qui est et demeure longtemps (ou pour toujours) irrecevable, est une oeuvre qui se perd et ne sera sans doute jamais découverte... sauf événement "majeur" qui un jour la "propulse"...
Mais je doute fort qu'un livre tel que celui de la Loana de la Téléréalité, et qui n'a pas eu la même "chance" que ce livre de la Loana... puisse un jour "monter en puissance"...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
mile
Littérophage Aloysiusbertranophile
Littérophage Aloysiusbertranophile
avatar

Masculin
Lion Chat
Nombre de messages : 2394
Age : 66
Localisation : Bourgogne
Emploi : neant
Loisirs : poesie, musique
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Une particularité de la littérature Française   Ven 9 Avr - 8:52

Oui, oui, je suis d'accord ; ce qui est mauvais le restera vraissemblablement....mais je dois avouer que je ne sais pas exactement qui est Loana...
_________________
"Pour l'idéaliste, l'existence n'est pas nécessaire à la vérité qu'il conçoit" Albert Thibaudet.
"Je suis d'un autre pays que le vôtre, d'un autre quartier, d'une autre solitude". Léo Ferré

http://monamilouisbertrand.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
mile
Littérophage Aloysiusbertranophile
Littérophage Aloysiusbertranophile
avatar

Masculin
Lion Chat
Nombre de messages : 2394
Age : 66
Localisation : Bourgogne
Emploi : neant
Loisirs : poesie, musique
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Une particularité de la littérature Française   Ven 9 Avr - 9:02

Après petite recherche via Google : jamais vu cette jeune fille.
Je retourne dans ma grotte.
_________________
"Pour l'idéaliste, l'existence n'est pas nécessaire à la vérité qu'il conçoit" Albert Thibaudet.
"Je suis d'un autre pays que le vôtre, d'un autre quartier, d'une autre solitude". Léo Ferré

http://monamilouisbertrand.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7368
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Une particularité de la littérature Française   Ven 9 Avr - 13:07

... Cela date déjà d'assez loin : sans doute en 2005 ou 2006. Il y avait eu une émission de téléréalité (le loft) sur M6 (qui avait eu un certain succès auprès d'un public jeune)... L'une des participantes (Loana) avait fait écrire un bouquin (elle même était si nulle en Français qu'elle n'aurait jamais pu écrire ce livre) par un "nègre"...
Résultat : le livre a paru dans toutes les maisons de la Presse de France et de Navarre, et à chaque fois que tu achetais un journal ou un paquet de clopes, sur le comptoir où l'on paye, t'avais le bouquin de Loana qui te "crevait les yeux" bien en évidence!
Ah, putain, pauvre France! Rien que d'y repenser, ça me pète l'âme !
Et pendant ce temps là, je "bataillais" pour vendre dans des salons du livre du coin, mon livre "Au pays des guignols gris"... pour lequel je n'ai eu que 30 acheteurs (environ) dans les Landes, mon pays d'origine...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une particularité de la littérature Française   

Revenir en haut Aller en bas

Une particularité de la littérature Française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2 Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Bavardages Divers & Lecturama du Mois -