Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Giorgos Seferis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65605
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Giorgos Seferis   Ven 13 Mar - 17:03

13 mars 1900, Smyrne - Actuelle Izmir (Empire Ottoman / Turquie Actuelle) : naissance de Giorgos Seferiadis, dit Giorgos ou Georges Seferis, poète, Prix Nobel de Littérature 1963.

Né dans une famille d'universitaires, le jeune Giorgos émigre à Athènes avec toute sa famille après la guerre gréco-turque de 1919-1922. C'est dans cette ville qu'il termine sa scolarité secondaire avant d'envisager le Droit, puis la Littérature, mais cette fois à Paris.

Bien que fortement attiré par la philologie et les Arts, il entre dans la carrière diplomatique et suit le gouvernement grec lorsque celui-ci s'exile lors de l'invasion nazie, en 1941. Durant tout le conflit, il sert sa patrie en Crète, au Caire, en Afrique du Sud et au Moyen-Orient. Après la cessation des hostilités, il est nommé ambassadeur à Londres. A l'issue de ces six années, il prend sa retraite et regagne Athènes pour s'y consacrer tout entier à l'écriture. Nous sommes en 1962. Le Nobel viendra récompenser l'ensemble de son oeuvre un an plus tard.

Giorgos Seferis est mort à Athènes, en juin 1971.

Son écriture, qui utilise aussi bien la langue littéraire que le grec familier, a subi l'influence de Cavafy, de T.S. Eliot et d'Ezra Pound. Mais le poète demeure fidèle à ses origines puisqu'il prend pour thèmes "L'Odyssée" d'Homère et nombre de mythes grecs. A ce jour, Seferis est considéré comme le plus grand poète grec moderne.
Pour vous faire une idée de son talent, au-delà la traduction, voyez ici.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par Masques de Venise le Mar 13 Mar - 16:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65605
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Giorgos Seferis   Ven 13 Mar - 17:07


_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Giorgos Seferis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: L'Anniversaire du Jour -