Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

 

Philip Roth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65657
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Philip Roth Vide
MessageSujet: Philip Roth   Philip Roth Icon_minitimeJeu 19 Mar - 22:27

19 mars 1933, Newark - New Jersey (USA) : naissance de Philip Roth, nouvelliste & romancier.

D'origine juive par ses parents, Philip Roth grandit entre un père agent d'assurances à la Metropolitan Life et une mère au foyer. Son enfance, dans le quartier de Weequahic qu'il prendra souvent comme décor dans ses oeuvres futures, est heureuse. A la fin de ses études secondaires, il entre à l'Université de Bucknell, en Pennsylvanie, puis à celle de Chicago.

C'est dans cette dernière qu'il entame sa carrière de professeur de lettres, avant de s'en aller enseigner la composition littéraire à l'université de l'Iowa, au début des années soixante. A la même époque, il songe à s'établir à New-York pour y devenir écrivain à plein temps.

En 1959, il a publié un premier recueil de nouvelles, "Goodbye Columbus" qui remporte le National Book Award dès l'année suivante. Ce ne sera cependant que dix ans plus tard, avec la publication de "Portnoy & son complexe", qu'il accèdera vraiment à une notoriété durable.

"Portnoy ..." est un roman comique ayant pour thème l'amour étouffant de la mère juive, raconté en long et en large par celui qui en est la victime, un jeune avocat avide de se confier à son psy. Ce roman ne fera cependant pas l'unanimité dans la communauté juive américaine, Philip Roth aimant à la railler sans complexe.

Des oeuvres des années soixante-dix, on retiendra "Tricard Dixon & ses copains", qui parle énormément de politique et "Le grand roman américain", fable post-moderniste qui date de 1973. Six ans plus tard, il débute la série consacrée à son alter ego de papier et d'encre, Nathan Zuckerman, qui entre en scène dans "L'Ecrivain des Ombres" et dont la dernière apparition en date remonte à "Exit Ghost", en 2007.

Cette série regroupe quelques uns des romans les plus attachants de Roth, à savoir "Pastorale Américaine", "J'ai épousé un communiste" et, bien entendu, "La Tache."


Mais Roth, c'est aussi des titres comme "Opération Shylock, une confession" ou "Le théâtre de Sabbath" dans les années 90. A moins qu'on ne leur préfère la politique-fiction du "Complot contre l'Amérique" en 2004 ou les recueils franchement autobiographiques de l'auteur, tels "Les Faits" en 1988 ou "Patrimoine" trois ans plus tard.

En digne disciple du fabuleux Thomas Wolfe, l'un des auteurs américains qui l'a le plus influencé, Roth ne se fait pas faute de mélanger fiction romanesque et souvenirs biographiques dans la majeure partie de ses romans, technique qu'il maîtrise au plus haut degré et qui contribue certainement à donner à l'ensemble de son oeuvre un cachet absolument unique.

Fresquiste-né, il a le sens de la composition et de l'histoire, la petite comme la grande. Ses personnages sont brossés d'une main vigoureuse et sûre et les plus complexes et les plus noirs d'entre eux n'ont pas pour autant rompu avec ce qui fait le meilleur de l'Homme.

A toutes ces qualités qui font le grand conteur, Philip Roth ajoute un sens de l'humour toujours bienvenu même lorsqu'il se fait féroce comme, par exemple, dans "J'ai épousé ..." ou "La Tache." Lucide, généreux mais sans complaisance, ce styliste qui aime la phrase belle et touffue est aussi l'un des plus grands auteurs américains de la seconde moitié du XXème siècle, l'un de ces incontournables qu'on se doit d'accueillir dans sa bibliothèque car celle-ci ne peut que gagner à la présence d'ouvrages d'une telle qualité. 


Philip Roth sur Nota Bene Culture Littéraire. Philip Roth Chapeau2

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par Masques de Venise le Lun 19 Mar - 12:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65657
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Philip Roth Vide
MessageSujet: Re: Philip Roth   Philip Roth Icon_minitimeJeu 19 Mar - 22:31

Philip Roth Philir10

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par Masques de Venise le Lun 19 Mar - 12:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65657
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Philip Roth Vide
MessageSujet: Re: Philip Roth   Philip Roth Icon_minitimeJeu 19 Mar - 23:02

Philip Roth sur Nota Bene.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Contenu sponsorisé




Philip Roth Vide
MessageSujet: Re: Philip Roth   Philip Roth Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Philip Roth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: L'Anniversaire du Jour -