Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Suite et fin affaire Banizewski

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur Message
Angeline
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
avatar

Féminin
Cancer Rat
Nombre de messages : 34
Age : 58
Localisation : herault
Emploi : sans
Loisirs : lecture nature aimaux
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Suite et fin affaire Banizewski   Dim 17 Mai - 16:33

Les questions qui ont hanté chacun sont "Pourquoi Gertrude a -t-elle fait ça? Et pourquoi Sylvia s'est-elle laissé faire?" et "pourquoi Jenny, ni personne, n'a rien dit?"

En ce qui concerne Gertrude, elle ne s'est jamais expliquée. Les psychiatres l'ont trouvée "normale", "passive", "plus masochiste que sadique". Elle avait eu 3 hommes dans sa vie, dont le dernier guère plus âgé que ses propres enfants. Les 3 hommes, particulièrement le jeune, Dennis Wright, l'avaient maltraitée. Aucun ne l'aidait financièrement. Elle était malade, souffrait d'asthme et d'allergies diverses. La pauvreté et la faim étaint chroniques dans ce "foyer" et la nourriture était un sujet de disputes violentes et sordides. La maison, décrite par la police, était un vrai taudis malpropre et en désordre.
Mais la pauvreté ne suffit pas à expliquer un tel sadisme.

Gertrude essayait de prétendre qu'elle avait 31 ans, et elle avait une préférence pour les très jeunes hommes : d'où il découle que les adolescentes étaient ses rivales. Là encore, l'explication n'est pas suffisante.

Pourquoi Sylvia s'est-elle laissé faire? Elle n'était en rien masochiste, c'était une gamine normale, plutôt jolie, gentille.
Mais son propre foyer ne l'avait pas habituée à une vie bien équlibrée : au cours de ses 16 ans de vie, ses parents avaient déménagé 14 fois. Eux aussi étaient partisans des coups de ceinturon pour élever les enfants. Au début, Sylvia a pu penser qu'il n'y avait rien d'anormal dans la façon dont elle était traitée, et quand les choses ont échappé à tout contrôle, elle était trop faible pour réagir.

L'attitude de Jenny s'explique par un mot : la peur. Au procès, elle a répété, "Gertrude me menaçait de me faire la même chose si je parlais"

Pour ce qui est des autres enfants, leur malfaisance peut s'expliquer par le fait que non seulement plus rien ne leur était interdit, bien au contraire, une adulte les y encourageait. C'est la psyhcologie de groupe, et elle n'est pas étrangère à celles des Nazis qui prétendaient au procès de Nuremberg "je n'ai fait qu'obéir aux ordres".

La torture de Sylvia donnait à ce groupe de paumés un but et un sens à la vie.

Qant aux voisins adultes qui etendaient les hurlements, dans ce quartier surpeuplé, rien ne peut expliquer leur apathie, que cette phrase malheureusement banale : "on ne se mêle pas des affaires des autres".

Que sont-ils devenus ?

Gertrude a été condamée à 20 ans de prison, elle a gardé son mystère, en 1991 elle est décédée, libre, d'un cancer aux poumons, ayant toujours été une grosse fumeuse. Elle avait changé son nom en Nadine.

Paula a fait quelques année de prison. Enceinte au moment des faits, elle a donné le jour en prison à une fillette prénommée Gertrude;
libérée, elle s'est mariée dans l'Iowa et a eu d'autres enfants.

Ricky Hobbs est décédé à l'âge de 21 ans d'un cancer.

Stéphanie est devenue professeur dans l'état de New York, s'est mariée, a eu des enfants.

Coy Hubbard est devenu un délinquant.

Johnny a changé son nom en John Blake, est devenu pasteur laïc, a fondé une famille, et s'es occupé d'associations pour enfants de divorcés. Il est mort assez jeune, aveugle et diabétique.

Jenny a été receuillie par un des avocats, elle s'est mariée, a eu des enfants, un métier dans l'informatique, est décédée à l'âge de 59 ans.

La famille Likens a continué à mener une vie difficile, faite de pauvreté.

Bibliographie :

La cave, de Kate Millett (en partie réalité basé sur les minutes du procès, en partie réflections philosophiques et féministes, en partie fiction, avec des narrations par les protagonistes, y compris la victime elle-même.)

Pour les anglophones :The house of evil, de John Dean, basé uniquement sur les faits.

L'affaire a inspiré au moins 2 romans "the girl nest door", de John Ketchum, et "by sanction of the victim", de Patte Wheat.

Il existe également un récit en ligne, sur le site "Crime Library", par Denise Noe.

Un film a été tiré de l'affaire "an American crime", qui existe uniquement en DVD, et un film pareillement "the girl next door".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lina
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
Littérophage Nota Beniste En Herbe.


Féminin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 12
Age : 33
Localisation : mulhouse
Emploi : etudiante
Loisirs : protection animal
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Suite et fin affaire Banizewski   Lun 25 Jan - 20:52

je viens juste de voir le film (en pointillé)...aucun des tortionnaire n'a jamais émis de regrets??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lina.doudou@sfr.fr
mile
Littérophage Aloysiusbertranophile
Littérophage Aloysiusbertranophile
avatar

Masculin
Lion Chat
Nombre de messages : 2394
Age : 67
Localisation : Bourgogne
Emploi : neant
Loisirs : poesie, musique
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Suite et fin affaire Banizewski   Lun 25 Jan - 21:08

Bonjour Lina. Je ne connais rien à l'affaire Banizewski mais elle m'a permis de constater que tu t'intéressais à la protection animale. Sans être militant engagé, cette cause me tient aussi à coeur. Je ne supporte pas les mauvais traitements infligés aux animaux. J'espère que nous auront l'occasion d'échanger sur ce thème. Bonne soirée.
_________________
"Pour l'idéaliste, l'existence n'est pas nécessaire à la vérité qu'il conçoit" Albert Thibaudet.
"Je suis d'un autre pays que le vôtre, d'un autre quartier, d'une autre solitude". Léo Ferré

http://monamilouisbertrand.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
lina
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
Littérophage Nota Beniste En Herbe.


Féminin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 12
Age : 33
Localisation : mulhouse
Emploi : etudiante
Loisirs : protection animal
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Suite et fin affaire Banizewski   Lun 25 Jan - 21:18

coucou, pas de probleme mile , tu peux m'envoyer un mp quand tu veux et nous pourrons échanger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lina.doudou@sfr.fr
kako
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Scorpion Chat
Nombre de messages : 1275
Age : 55
Localisation : bretagne
Emploi : papa au foyer/ouvrier serriste
Loisirs : spectateur épicurien
Date d'inscription : 14/11/2009

MessageSujet: Re: Suite et fin affaire Banizewski   Lun 25 Jan - 21:44

Hou la la Mile ! :biserock: :biserock: :biserock: prendre le prétexte de la cause animale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kakoworld.over-blog.com/
mile
Littérophage Aloysiusbertranophile
Littérophage Aloysiusbertranophile
avatar

Masculin
Lion Chat
Nombre de messages : 2394
Age : 67
Localisation : Bourgogne
Emploi : neant
Loisirs : poesie, musique
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Suite et fin affaire Banizewski   Mar 26 Jan - 8:59

Qu'il est bête ce Kako ! Smile C'est pour ça qu'on le protège.
_________________
"Pour l'idéaliste, l'existence n'est pas nécessaire à la vérité qu'il conçoit" Albert Thibaudet.
"Je suis d'un autre pays que le vôtre, d'un autre quartier, d'une autre solitude". Léo Ferré

http://monamilouisbertrand.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Angeline
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
avatar

Féminin
Cancer Rat
Nombre de messages : 34
Age : 58
Localisation : herault
Emploi : sans
Loisirs : lecture nature aimaux
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Suite et fin affaire Banizewski   Mar 26 Jan - 14:24

Je ne crois pas qu'on parle bien de la même chose : y aurait-il 2 affaires de ce nom?

En fait, c'est une affaire peu connue en France, mais qui continue d'être tristement célèbre aux USA.

Il s'agit de beaucoup plus grave que de cruauté envers les animaux.

C'était en 1965, à Indianapolis. Lester et Betty Likens, des marchands forains, ont laissé en pension leurs 2 filles, Jennie (15 ans) et Sylvia (16 ans) chez une divorcée de 37 ans, Gertrude Banizewski, mère de 7 enfants.

Ils n'ont même pas visité la maison, ils ne connaissaient pas Gertie, Sylvia et Jennie étaient de vagues amies de la fille aînée, Paula.

Donc début juillet 65, les parents Likens sont partis sur les routes, abandonnant leurs filles à une inconnue.

Gertie B. sur ses photos, à 37 ans en paraît 60. C'était une femme épuisée, malade, chargée d'enfants de 3 pères différents, dont pas un seul ne payait de pension. Une femme au bord de l'hystérie.

La pauvreté régnait dans la maison.

La 2° semaine, le mandat que Lester devait envoyer à Gertie pour la garde des filles n'est pas arrivé. Sylvia et Jennie ont été cruellement battues à coup de planche. Le lendemain, le mandat arrivait.

Le ressentiment et les frustrations de Gertie se sont cristallisées sur Sylvia : peut être parce qu'elle étant une femme usée, la vue de cette jolie jeune fille la remplissait de haine?

Paula, obèse et enceinte à 18 ans, jalousait beaucoup Sylvia aussi.

Jennie étant timide, et infirme de la polyomiélite, donnait moins prise à la haine.

Peu à peu, les enfants Banizwski, guidés par leur mère, se sont mis à frapper Sylvia, la brûler avec des cigarettes, l'affamer systématiquement, la mutiler de façon irracontable ici.

Les jeunes voisins se sont mis de la partie. Pourquoi? Gertie leur disait que Sylvia était une prostituée, une gloutonne, qu'elle racontait du mal de tout le monde. Les adolescents la croyaient.

Gertie a même réussi à persuader Sylvia elle même qu'elle était une prostituée, et enceinte : il faut dire qu'en 1965, les jeunes filles ne savaient pas les réalités de la vie.

Les tortures sont allées crescendo, Sylvia devait passer ses jours et ses nuits attachée dans la cave.

Le 26 octobre, après 4 mois d'indicibles souffrances, elle est morte.

Gertie a tenté de faire croire à la police qu'un gang de garçons était responsable de l'état horrible de Sylvia, qui se serait enfuie de la maison, et revenue le jour même.

Mais Jennie, qui jusque là n'avait rien dit, à dit aux policiers "si vous me sortez de là, je vous dirai tout".

Au procès, Gertrude a été la principale accusée, ainsi que Paula, et les aînés des enfants.

Le mystère "pourquoi ont-ils fait ça?" reste entier. La misère matérielle et morale n'explique pas des tortures aussi violentes, sur un temps aussi long.
Pour les jeunes, on a parlé d'effet de groupe et du sentiment non seulement d'impunité, mais même d'encouragement de la part d'un adulte.

Pourquoi Sylvia s'est telle laissée faire? Le procès a montré que ses propres parents battaient leurs enfants, même pour des motifs injustes : donc, au début, elle n'a rien vu d'anormal. Quand elle a compris, il était trop tard.

Pourquoi Jennie n'a-t-elle rien dit, elle qui était libre de sortir, d'aller à l'école? Elle avait une peur atroce de Gertie et la pensait omipotente.

Jamais aucun des bourreaux n'a exprimé de remords.

Gertie a fait 20 ans de prison, elle a été libérée, a changé de nom, est morte en 1991 d'un cancer du fumeur.

Les jeunes s'en sont tirés avec quelques mois de prison.

Paula serait actuellement mariée et mère de famille, vivant dans une ferme.

Les autres aussi se sont mariés, ont fondé des familles, la plupart sont toujours en vie.

Jennie est morte à l'âge de 59 ans.

La famille Likens a continué d'accumuler épreuves sur épreuves, 2 des frères sont devenus clochards, l'un est mort dans un asile d'aliénés.

L'affaire a été médiatisée par le livre de Kate Millett en 1976 "the basement", traduit en Français "la cave".

Par un roman de Jack Ketchum "the girl next door" qui transpose l'action dans un village, dans les années 50.

A ma connaissance, aucun film sur l'affaire n'est sorti en salle, mais un film en DVD a été fait récemment, vers 2004 "an American crime", histoire très édulcorée de Sylvia, parce que la réalité n'est pas montrable.

Ainsi qu'un film "the girl next door", qui est beaucoup plus terrible, mais encore en dessous de la réalité.

Il existe aussi un livre en ligne, pour ceux qui lisent l'Anglais, par Denise Noe, sur le site www.crimelibrary.com, à la rubrique "Sylvia Likens" et de nombreux sites anglophones dédiés à la mémoire de Sylvia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mile
Littérophage Aloysiusbertranophile
Littérophage Aloysiusbertranophile
avatar

Masculin
Lion Chat
Nombre de messages : 2394
Age : 67
Localisation : Bourgogne
Emploi : neant
Loisirs : poesie, musique
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Suite et fin affaire Banizewski   Mar 26 Jan - 15:43

Comme indiqué précédemment, je ne connaissais pas cette affaire. C'est le "profil" de Lina qui m'a amené à dériver un peu sur le sujet de la protection animale.

Toutefois, après lecture de ton résumé, on peut tout de même dire que si les animaux sont souvent cruels, ils n'atteignent jamais le degré d'abjection dont est capable l'être humain. Il est sans nul doute imbattable.

Au plaisir.
_________________
"Pour l'idéaliste, l'existence n'est pas nécessaire à la vérité qu'il conçoit" Albert Thibaudet.
"Je suis d'un autre pays que le vôtre, d'un autre quartier, d'une autre solitude". Léo Ferré

http://monamilouisbertrand.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
kako
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Scorpion Chat
Nombre de messages : 1275
Age : 55
Localisation : bretagne
Emploi : papa au foyer/ouvrier serriste
Loisirs : spectateur épicurien
Date d'inscription : 14/11/2009

MessageSujet: Re: Suite et fin affaire Banizewski   Mar 26 Jan - 15:47

Mile est un profiler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kakoworld.over-blog.com/
Angeline
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
avatar

Féminin
Cancer Rat
Nombre de messages : 34
Age : 58
Localisation : herault
Emploi : sans
Loisirs : lecture nature aimaux
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Suite et fin affaire Banizewski   Mar 26 Jan - 16:06

C'est certain : jamais les animaux ne sont cruels gratuitement.

En réalité, je ne sais pas pourquoi je me passionne tant pour les affaires criminelles vraies : on a en effet l'impression de plonger dans un gouffre, mais c'est fascinant de voir de quoi les humains sont capables.

Quant à cette histoire, elle me hante depuis que j'ai lu le livre de Millett, excellent par endroits (le procès est retranscrit de façon remarquable ; certaines pages sont criantes de vraisemblance ; en d'autres endroits, l'auteur attribue assez sottement ses propres idées féministes à la petite Sylvia ).

A propos :au passsage, Millett relate qu'il y avait 2 chiens dans la maison Banizewski, "maltraités comme il se doit, dans un endroit pareil".

L'histoire ne dit pas ce qu'il sont devenus, le choc de la mort de la jeune fille ayant rélégué le sort des animaux au dernier plan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mile
Littérophage Aloysiusbertranophile
Littérophage Aloysiusbertranophile
avatar

Masculin
Lion Chat
Nombre de messages : 2394
Age : 67
Localisation : Bourgogne
Emploi : neant
Loisirs : poesie, musique
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Suite et fin affaire Banizewski   Mar 26 Jan - 16:27

Oh ! mais c'est tout à fait intéressant quand on prend assez de recul pour ne pas se laisser envahir par les passions. Analyser les faits tels qu'ils sont présentés afin d'entrevoir comme ils se sont produits ; comprendre les techniques de l'accusation, les moyens de la défense, etc... Un roman à lire sur le sujet c'est "Autopsie d'un meurtre" de Traven - si ma mémoire est juste, ( pas voir le film ).
_________________
"Pour l'idéaliste, l'existence n'est pas nécessaire à la vérité qu'il conçoit" Albert Thibaudet.
"Je suis d'un autre pays que le vôtre, d'un autre quartier, d'une autre solitude". Léo Ferré

http://monamilouisbertrand.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Angeline
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
avatar

Féminin
Cancer Rat
Nombre de messages : 34
Age : 58
Localisation : herault
Emploi : sans
Loisirs : lecture nature aimaux
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Suite et fin affaire Banizewski   Mar 26 Jan - 17:14

C'est parfois difficile, surtout quand il s'agit de meutres d'enfants, de ne pas céder à la passion.

Je rechercherai ce livre.

En ce moment, je lis "Helter Skelter", l'histoire de Charles Manson et sa "famille" de criminels.

Pour en parler, je me reporterai au sujet adéquat, ou je le créerai s'il n'existe pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mile
Littérophage Aloysiusbertranophile
Littérophage Aloysiusbertranophile
avatar

Masculin
Lion Chat
Nombre de messages : 2394
Age : 67
Localisation : Bourgogne
Emploi : neant
Loisirs : poesie, musique
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Suite et fin affaire Banizewski   Mar 26 Jan - 17:41

Le mieux est encore d'aller à la Cour d'Assises pour assister à une audience. C'est parfois prenant mais le plus souvent affligeant.

Nous attendrons le fil sur la famille Manson.

Bonne lecture.
_________________
"Pour l'idéaliste, l'existence n'est pas nécessaire à la vérité qu'il conçoit" Albert Thibaudet.
"Je suis d'un autre pays que le vôtre, d'un autre quartier, d'une autre solitude". Léo Ferré

http://monamilouisbertrand.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Angeline
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
avatar

Féminin
Cancer Rat
Nombre de messages : 34
Age : 58
Localisation : herault
Emploi : sans
Loisirs : lecture nature aimaux
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Suite et fin affaire Banizewski   Mar 26 Jan - 18:01

Dès demain, parce que ce soir je suis prise par un cours de chant !

Mais vous pouvez y compter : voilà encore une affaire qui me fascine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lina
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
Littérophage Nota Beniste En Herbe.


Féminin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 12
Age : 33
Localisation : mulhouse
Emploi : etudiante
Loisirs : protection animal
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Suite et fin affaire Banizewski   Mer 27 Jan - 0:45

maltraitance animale, maltraitance sur humain..pour moi aucune n'est ni pire ni moins pire, ce sont les deux les faits de monstres...mais c'est vrai qu'Angeline a raison sur un point c'est fascinant de voir jusqu'ou les humains sont capables d'aller par sadisme (et certains, au vu de ce à quoi j'assiste dans mes asso sont encore capable de bien pire), à chaque fois que l'on pense découvrir le summum de l'horreur avec une affaire une autre histoire surgit et est encore pire...Je m'interesse aussi aux grandes affaires criminelles , et ce depuis que j'ai découvert l'affaire du Dalhia noir...maintenant le tout et de ne pas sombrer dans la curiosité morbide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lina.doudou@sfr.fr
mile
Littérophage Aloysiusbertranophile
Littérophage Aloysiusbertranophile
avatar

Masculin
Lion Chat
Nombre de messages : 2394
Age : 67
Localisation : Bourgogne
Emploi : neant
Loisirs : poesie, musique
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Suite et fin affaire Banizewski   Mer 27 Jan - 8:59

Ces "monstres" ne sont qu'êtres humains. Comme indiqué précédemment, il n'est que de se rendre en Cour d'Assises, pour constater souvent la disproportion entre les faits reprochés et la stature de l'accusé. En réalité, comme le dit Annah ARENDT - pour une autre échelle - dans "Eichmann à Jérusalem", le mal est d'une grande banalité. On le côtoie au quotidien et on est parfois bien surpris d'apprendre qu'untel à fait ceci ou celà. Mieux vaut se méfier.
_________________
"Pour l'idéaliste, l'existence n'est pas nécessaire à la vérité qu'il conçoit" Albert Thibaudet.
"Je suis d'un autre pays que le vôtre, d'un autre quartier, d'une autre solitude". Léo Ferré

http://monamilouisbertrand.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Angeline
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
avatar

Féminin
Cancer Rat
Nombre de messages : 34
Age : 58
Localisation : herault
Emploi : sans
Loisirs : lecture nature aimaux
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Suite et fin affaire Banizewski   Mer 27 Jan - 11:20

Lina, vous avez raison, on ne peut pas vraiment séparer les deux causes : les personnes qui violentent les animaux, sont bien souvent celles qui n'ont aucun respect pour la vie humaine.

Encore qu'on ait vu des cas bien étranges qui défient l'entendement : Manson, dont je parlais (je fais un article dessus cet après midi!) aimait les animaux, et a commandité au moins 10 horribles meurtres.

Les dirigeants nazis, tels Goering, se vantaient d'aimer les animaux. Hitler lui même ! Quoi qu'il n'ait pas hésité à sacrifier sa chienne Blondie, au moment de la chute --pas plus que Magda Goebbels n'a hésité à sacrifier ses 6 enfants. Pauvres innocents, qui ont payé pour la folie des gens censés les protéger.

Mais il n'en reste pas moins que la loi est beaucoup plus sévère pour les meurtres et maltraitances à humains.

Je suis soulagée de voir que je ne suis pas seule à tomber dans la fascination morbide! Je n'admire pas les criminels, et je suis complètement choquée de voir que certains ont des fan clubs.

Mais le comportement humain extrême me plonge dans des abîmes de perplexité, et me passionne.

Ensuite, pour décompresser, j'aime lire les biographies de grandes dames de l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lina
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
Littérophage Nota Beniste En Herbe.


Féminin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 12
Age : 33
Localisation : mulhouse
Emploi : etudiante
Loisirs : protection animal
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Suite et fin affaire Banizewski   Mer 27 Jan - 12:03

oui tu as raison...un grand tueurs en série Américains par exemple trouvait que torturer un animal était la pire chose qui puisse exister...maintenant c'est vrai qu'une étude Américaine a démontrer qu'une personne qui aime torturer un animal aura 80% de cahnce de torturer un être humain... et c'est vraiment dommage que les peines en cas de cruauté animal ne soit pas plus lourde , mais je ne perd pas éspoir... mais bon ce n'est pas le sujet, moi aussi je m'interesse à ce genre d'histoire mais plus aux affaires de tortures , par ex je ne suis pas très interessé par Manson...par contre je connais un site qui relate la biographie des tueurs en série , c'est un sité assez bien fait sans partie pris (je veux dire qu'il n'y a pas d'éloge envers ces pêrsonnes), si tu veux je peux te donner l'adresse n'hésites pas...concernant l'affaire ci-dessus connais tu un site qui parle du procès etc etc???
Pour la fascination morbide je pense que c'est humain , perso je suis une grande fan de Sade , Baudelaire, Lautréamont, Maupassant etc etc mais ce n'est pas pour ça que je suis une folle dingue (nottament vis a vis de sade lol)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lina.doudou@sfr.fr
Angeline
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
avatar

Féminin
Cancer Rat
Nombre de messages : 34
Age : 58
Localisation : herault
Emploi : sans
Loisirs : lecture nature aimaux
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Suite et fin affaire Banizewski   Mer 27 Jan - 12:33

Oui, je voudrais bien les références de ce site ! Par exemple, je lis beaucoup les livres de Stéphane Bourgoin, qui se passionne pour les tueurs en série, sans aucunement les admirer : sa première compagne a été victime d'un de ces monstres. Il cherche à les comprendre.

Mais il admet que pour certains, il n'y a rien à comprendre : ils sont pervers, c'est tout.

Il est tout à fait juste que beaucoup de futurs tueurs torturaient les animaux étant enfants. Aimaient mettre le feu aussi, c'est un signe.

J'espère que la loi un jour considérera les animaux comme des créatures sensibles et aptes à la souffrance et à la peur, et punira en conséquence leurs bourreaux.

Pour le procès Banizewski contre l'état d'Indiana, à ma connaissance, il n'y a que le livre de Kate Millett auquel on puisse se référer, traduit en Français.

Par contre, si tu parles anglais, vas sur le site www.crimelibrary.com, cherche "Sylvia Likens", tu auras tout un mini livre en ligne par Denise Noe. Ainsi que des photos des protagonistes.

Le meilleur livre publié sur le sujet, à mon avis, c'est "House of evil" par John Dean, en Anglais, trouvable sur amazon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lina
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
Littérophage Nota Beniste En Herbe.


Féminin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 12
Age : 33
Localisation : mulhouse
Emploi : etudiante
Loisirs : protection animal
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Suite et fin affaire Banizewski   Mer 27 Jan - 15:44

Stéphane avait aussi écrit un livre sur le Dahlia Noir avec un autre auteur , a vrai dire je n'ai pas beaucoup aimé , trop de photos chocs (montrant le visage de l'infortunée multilé , sont corps coupé en deux sous différents angles) et certains éléments me semblent non pas basés sur le réel mais sur des suppositions...par exemple M.Bourgouin affirme que le Dalhia n'a pas eu de trace de cigarette sur le corps , mais dans le livre de steve hodel qui reprend l'affaire on voit bien sur les photos qu'elle porte des traces de marques de brulures de cigarette...mais apres comme dit je ne connais pas plus M.Bourgouin de plus , et c'est valable pour toute les affaires criminelles, tellement de thèses sont émises , tellement de faits sont jugés réels puis fantaisistes...par exemple concernant la pauvre Sylvia beaucoup de sites disent que c'est cette folle de Banizewski qui l'a tué en la frappant de trop lors d'une crise et qu'elle a ensuite appelé les sesours , d'autres disent que c'est le fils qui l'a frappé et qu'un des frère a appelé les secours...d'autres parlent de viols commis par les enfants d'autres disent qu'il n'y a pas eu de viol....et c'est dommage parce que , quelle que soit l'affaire, on ne sait jamais sur quel pied danser...vola le site www.tueursenserie.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lina.doudou@sfr.fr
Angeline
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
avatar

Féminin
Cancer Rat
Nombre de messages : 34
Age : 58
Localisation : herault
Emploi : sans
Loisirs : lecture nature aimaux
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Suite et fin affaire Banizewski   Mer 27 Jan - 19:34

Merci pour le site.

En ce qui concerne Sylvia Likens, l'autopsie a prouvé qu'il n'y avait pas eu viol au vrai sens du terme, Sylvia n'était naturellement pas enceinte, elle était vierge ; mais dles aggressions à caractère sexuel ont bien eu lieu, de façons pas racontables ici.

Il apparaitrait que la mort clinique a été causée par un hématome au cerveau, provoqué par un coup de manche à balai administré par un voisin, Coy Hubbard.

Mais les médecins ont conclu que si ce coup avait été fatal, de toutes façons les blessures portées contre Sylvia, la malnutrition, le désespoir, tout aurait fini de toutes façons par la tuer.

C'est un crime collectif.

Bien entendu, l'adulte censément responsable a été jugée plus lourdement que les adolescents : elle aurait dû empêcher le crime et les violences, or c'est elle au contraire qui téléguidait sa petite bande.

Effectivement, Gertrude a appelé les secours après avoir tenté de ranimer Sylvia par un bain, un coup de livre sur la tête, le bouche à bouche pratiqué par sa fille Stéphanie : elle pensait que son imbécile alibi de la "bande de garçons" tiendrait la route.

Stéphanie est un personnage énigmatique et incompréhensible. Elle était jolie, très intelligente, parfois elle a tenté de s'interposer et de limiter les dégâts.

Mais jamais jusqu'à prévenir la police ou d'autres adultes.

Sylvia, en début septembre, quand elle allait encore à l'école, avait fait courir la rumeur que Stéphanie et Paula étaient des "filles faciles" (vrai en ce qui concerne Paula, qui était enceinte d'un homme marié ).

Apparement, Stéphanie aurait eu une violente explication avec Sylvia à ce sujet, puis aurait pardonné.

Par contre, le fameux Coy, qui était le petit ami de Stéphanie, n'a jamais pardonné et a été l'un des plus terribles.

Au procès, Stéphanie a obtenu de ne pas comparaitre en tant qu'accusée, parce qu'elle a été témoin pour l'accusation.

Une des plus jeunes filles de Gertrude, Marie, 11 ans, a été le témoin capital : elle a commencé par innocenter complètement sa mère, rejettant la faute sur les jeunes voisins, avant de craquer complètement et de tout balancer.

En dépit de tout, Stéphanie a dit et redit au procès qu'elle aimait sa mère. Elle est devenue professeur dans l'état de New York, s'est mariée ( pas avec Coy Hubbard), a eu des enfants.

Coy a été condamné à l'âge adulte pour attaque à main armée.

Paula a accouché pendant le procès d'une fille qu'elle a baptisée Gertrude.

Dans son livre, John Dean précise bien "voici ce qui est peut être arrivé", car la mémoire des jeunes témoins était défaillante, les dates vagues, les anecdotes parfois contradictoires.

Encore une chose qui rend dingue dans cette histoire : une assistante sociale est venue dans la maison Banizewski, après un appel anonyme lui signalant une enfant présentant des plaies et contusions. On a su plus tard que l'appel provenait de la mère d'un des voisins, qui n'a pas insisté après ça.

Pendant que Sylvia agonisait à la cave, Gertrude racontait à l'assistante sociale que la jeune fille s'était enfuie de la maison : la personne l'a crue et a classé le dossier.

Le pasteur est venu plusieurs fois, Gertrude lui a servi la même histoire, lui non plus n'a pas cherché plus loin.

La voisine d'à côté est venue au moins 2 fois chez Gertrude, à la recherche d'une baby sitter : elle a vu Sylvia dans un état épouvantable, elle a vu Paula la frapper à coup de ceinture et lui jeter un verre d'eau brûlante au visage, elle n'a pas eu d'autre réaction que de décider de ne pas confier ses propres enfants à cette voisine.

Chaque jour, elle et son mari entendaient des hurlements de la maison d'à côté, ils n'ont jamais bronché.

La dernière nuit que Sylvia a passée en vie, étant trop faible pour appeler, elle a tenté de trouver du secours en frappant une pelle sur le sol de la cave.

Dérangés par ce bruit, les fameux voisins voulaient appeler -enfin!- la police, mais pour tapage nocturne. Comme le bruit s'est arreté, ils n'ont rien fait de plus.

Comment on peut en arriver à ce point d'indifférence est hallucinant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mile
Littérophage Aloysiusbertranophile
Littérophage Aloysiusbertranophile
avatar

Masculin
Lion Chat
Nombre de messages : 2394
Age : 67
Localisation : Bourgogne
Emploi : neant
Loisirs : poesie, musique
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Suite et fin affaire Banizewski   Mer 27 Jan - 20:07

Pour "rebondir" sur la dernière phrase : non, je ne crois pas que ce soit hallucinant ; ça me parait même être dans la norme. Chacun protège ses intérêts et ne souhaite pas voir surgir les problèmes du voisin au milieu de sa propre vie. Etre embringué dans une affaire judiciaire importante quelle qu'elle soit n'est pas une sinécure ; il faut maintenant des années pour en sortir avec tous les soucis connexes. Sans approuver, je comprends celui qui ferme les yeux.
_________________
"Pour l'idéaliste, l'existence n'est pas nécessaire à la vérité qu'il conçoit" Albert Thibaudet.
"Je suis d'un autre pays que le vôtre, d'un autre quartier, d'une autre solitude". Léo Ferré

http://monamilouisbertrand.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
lina
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
Littérophage Nota Beniste En Herbe.


Féminin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 12
Age : 33
Localisation : mulhouse
Emploi : etudiante
Loisirs : protection animal
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Suite et fin affaire Banizewski   Mer 27 Jan - 20:39

Sylvia n'a pas été la seule victime , aux Etats Unis il y a aussi l'histoire de Dorothy Dixon ou au Japon celle de Junko Furuta ( une affaire encore plus sordide je trouve)....on ne compte plus les victimes de ces horeurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lina.doudou@sfr.fr
Angeline
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
Littérophage Nota Beniste En Herbe.
avatar

Féminin
Cancer Rat
Nombre de messages : 34
Age : 58
Localisation : herault
Emploi : sans
Loisirs : lecture nature aimaux
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Suite et fin affaire Banizewski   Mer 27 Jan - 21:55

Vous pourriez donc, si je comprends bien, Mile, entendre hurler un enfant dans l'appartement à côté et refuser de vous en mêler par peur de déranger une petite vie tranquille?

Je continue à trouver ça impensable.

Comme le souligne Lina, il y a de nombreux autres exemples. Je ne connais pas les affaires dont parle Lina, et je ne souhaite pas vraiment les connaître, car cette histoire à elle seule me hante depuis tant d'années.

Si de telles horreurs sont possibles, c'est grâce, ou à cause de, l'indifférence de la majorité silencieuse aux souffrances des autres et son tranquille égoïsme.

J'ai un enfant, une fille, et les crimes contre les enfants à mes yeux sont inexcusables, et voir un enfant être torturé devant ses yeux, comme dans le cas de cette voisine, et ne rien faire, c'est se rendre complice.

Ce qui est frappant, c'est que sur la photo de l'enterrement de Sylvia, tout le monde tourne le dos à la caméra : comme le fait justement remarquer Kate Millett dans son livre, on dirait qu'ils ont honte d'être là, honte de n'avoir un geste pour la victime que quand il est trop tard et qu'ils ne risquent plus rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mile
Littérophage Aloysiusbertranophile
Littérophage Aloysiusbertranophile
avatar

Masculin
Lion Chat
Nombre de messages : 2394
Age : 67
Localisation : Bourgogne
Emploi : neant
Loisirs : poesie, musique
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Suite et fin affaire Banizewski   Mer 27 Jan - 23:10

Il me semble avoir précisé que je n'approuvais pas mais que je comprenais une telle attitude. Il se trouve que j'ai passé plus de trente ans dans le milieu judiciaire et que j'ai vu parfois les conséquences désastreuses d'un engagement altruiste. Alors, oui, je n'approuve pas mais je comprends celui qui a perdu ses lunettes ou/et son sonotone.
_________________
"Pour l'idéaliste, l'existence n'est pas nécessaire à la vérité qu'il conçoit" Albert Thibaudet.
"Je suis d'un autre pays que le vôtre, d'un autre quartier, d'une autre solitude". Léo Ferré

http://monamilouisbertrand.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Suite et fin affaire Banizewski   

Revenir en haut Aller en bas

Suite et fin affaire Banizewski

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2 Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LE PETIT ENFER DE NOTA BENE CULTURE LITTERAIRE :: Grandes Affaires Criminelles -