Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

 

Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 44
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Vide
MessageSujet: Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935)   Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Icon_minitimeSam 13 Juin - 15:33

http://fr.wikipedia.org/wiki/Agota_Kristof

Agota Kristof est née en Hongrie, pays qu'elle quitte pour venir s'installer en Suisse où elle doit apprendre le français et travailler en usine, comme de nombreux immigrés. Puis, après avoir appris le français, elle écrit pour le théâtre (auteur hongroise donc mais d'expression française). Elle devient célèbre grâce à son premier roman, Le Grand Cahier, qui ouvre une trilogie sur la guerre (dans un pays, une guerre).

De ce changement de vie, elle a fait un court récit autobiographique (55 pages !) vraiment extraordinaire de concision, d'acuité et de profondeur : L'Analphabète.
J'en ai beaucoup apprécié la lecture, qui commence par un passage qui devrait susciter l'empathie de tous les passionnés de lecture :

Je lis. C'est comme une maladie. Je lis tout ce qui me tombe sous la main, sous les yeux : journaux, livres d'école, affiches, bouts de papier trouvés dans la rue, recettes de cuisine, livres d'enfants. Tout ce qui est imprimé.
J'ai quatre ans. La guerre vient de commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 44
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Vide
MessageSujet: Re: Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935)   Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Icon_minitimeSam 13 Juin - 15:57

La trilogie qui l'a rendue célèbre s'ouvre avec Le Grand Cahier, se poursuit avec La Preuve et se conclut avec Le Troisième Mensonge.

L'écriture est incisive et concise, le récit en est dur, grinçant, froid, un peu "métallique". Ce récit empoisonne l'air, asphyxie le lecteur, et suspens un point d'interrogation, rigide et glacial, au-dessus d'un vide qui paraît infranchissable.
A la différence de L'Analphabète, que je peux dire avoir beaucoup apprécié, je ne peux pas dire la même chose de cette trilogie, le terme semblant inapproprié. Dire "j'ai aimé" ne convient pas mais cela ne veut nullement dire "je n'ai pas aimé" convient !
Je pense que le thème et le traitement qu'il en ait fait ne laissent pas de place pour le sentiment ; je ne peux donc simplement pas donner mon avis avec des termes qui les utilisent : aimer/ne pas aimer, j'ai l'impression que la question ne se pose pas.

Voici donc de quoi il s'agit (cf. les quatrièmes de couvertures et/ou introductions, chez Point)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 44
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Vide
MessageSujet: Re: Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935)   Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Icon_minitimeSam 13 Juin - 15:58

Le Grand Cahier

Dans un pays ravagé par la guerre, Claus et Lucas font l'apprentissage de la vie, de l'écriture et de la cruauté.
Dans la Grande Ville qu'occupent les Armées étrangères, la vie est devenue impossible. La disette menace. Une mère conduit donc ses enfants à la campagne, chez leur grand-mère. [...]
En une suite de saynètes tranquillement horribles, Le Grand Cahier nous livre sans fard, sans une once de sensiblerie, une fable incisive sur les malheurs de la guerre et du totalitarisme, mais aussi un véritable roman d'apprentissage dominé par l'humour noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 44
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Vide
MessageSujet: Re: Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935)   Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Icon_minitimeSam 13 Juin - 16:02

La Preuve

Au-delà de la fable, l'auteur poursuit ici son exploration impitoyable d'une mémoire si longtemps divisée, à l'image de l'Europe, et nous livre une belle méditation désespérée sur la littérature.
A travers le destin des jumeaux du Grand Cahier, Agota Kritof nous révèle que, dans l'univers totalitaire, générosité et solidarité sont parfois plus meurtrières que le crime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 44
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Vide
MessageSujet: Re: Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935)   Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Icon_minitimeSam 13 Juin - 16:07

Le troisième mensonge

La liberté retrouvée n'est pas synonyme de vérité.

Après les horreurs de la guerre (Le Grand Cahier) et les années noires d'un régime de plomb (La Preuve), le temps serait-il venu d'ouvrir les yeux sur la vérité ? Mais la vérité ne serait alors qu'un mensonge de plus car "un livre, si triste soit-il, ne peut être aussi triste qu'une vie".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 44
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Vide
MessageSujet: Re: Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935)   Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Icon_minitimeSam 13 Juin - 16:12

En cherchant des liens sur Agota Kristof, j'ai trouvé ceci (lien pour l'article in extenso)

Etre professeur de lettres, c’est essayer de donner envie de lire et d’écrire à ses élèves. Alors quand on entre dans la profession, on espère ne pas recommencer ce qu’on estimait être les erreurs d’enseignants trop classiques, peu innovants. On propose des romans qui nous ont bouleversés quand on était adolescent, parfois jeune adulte. C’est le pari qu’a relevé un jeune professeur d’Abbeville, en 2000 : il a proposé à ses élèves de 3èmes de lire Le Grand cahier d’Agota Kristof. Le roman aborde le thème de la Seconde guerre mondiale, époque au programme justement en français comme en histoire. Cet enseignant a dû être subjugué par la force du récit et a certainement voulu partager ce plaisir du texte avec sa classe. Le problème c’est que Le Grand cahier regorge de passages crus, violents. Les parents d’élèves n’ont pas apprécié. Ils se sont directement adressés au procureur de la République ! L’enseignant a été placé en garde à vue et son domicile est perquisitionné ! [...]

Source : http://www.lalettrine.com/article-6963542.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carla
Déléguée Syndicalement Littéraire
Déléguée Syndicalement Littéraire
Carla

Féminin
Taureau Chat
Nombre de messages : 5850
Age : 56
Localisation : Aquitaine
Emploi : Informaticien parait-il
Loisirs : lecture, ciné
Date d'inscription : 16/08/2007

Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Vide
MessageSujet: Re: Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935)   Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Icon_minitimeSam 13 Juin - 22:50

Ces parents là font-ils au moins attention à ce que regardent leurs enfants à la télé ? J'espère qu'ils censurent donc South Park, par exemple !
_________________
Avoir un Corps m'est effroi - Avoir une Âme m'est effroi
Profonde - précaire Propriété - Possession, non choisie
Emily Dickinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Morgane la fée
Our Witch-Ambassadress to Albion
Our Witch-Ambassadress to Albion
Morgane la fée

Féminin
Lion Dragon
Nombre de messages : 2493
Age : 30
Localisation : Dublin, Ir
Emploi : ?
Loisirs : lecture, cinéma, écriture, voyages, shopping
Date d'inscription : 23/01/2006

Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Vide
MessageSujet: Re: Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935)   Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Icon_minitimeSam 13 Juin - 23:05

Carla a écrit:
J'espère qu'ils censurent donc South Park, par exemple !

Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Rirejenp
_________________
-We live as we dream--alone  Heart of Darkness J. Conrad

“and then, in dreaming,
The clouds methought would open and show riches
Ready to drop upon me that, when I waked,
I cried to dream again. “ Caliban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://notabene.forumactif.com/profile.forum
Itsumo-yo
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Itsumo-yo

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 384
Age : 54
Localisation : Paris
Emploi : Tuteur-enseignant et guide-conférencier
Loisirs : voyages, lecture, art, manga, histoire
Date d'inscription : 20/12/2010

Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Vide
MessageSujet: Re: Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935)   Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Icon_minitimeSam 22 Jan - 16:54

millie a écrit:
La trilogie qui l'a rendue célèbre s'ouvre avec Le Grand Cahier, se poursuit avec La Preuve et se conclut avec Le Troisième Mensonge.


A la différence de L'Analphabète, que je peux dire avoir beaucoup apprécié, je ne peux pas dire la même chose de cette trilogie, le terme semblant inapproprié. Dire "j'ai aimé" ne convient pas mais cela ne veut nullement dire "je n'ai pas aimé" convient !
Je pense que le thème et le traitement qu'il en ait fait ne laissent pas de place pour le sentiment ; je ne peux donc simplement pas donner mon avis avec des termes qui les utilisent : aimer/ne pas aimer, j'ai l'impression que la question ne se pose pas.



C'est très bien dit, Millie ! mon opinion est exactement la même. "Le Grand Cahier" et "La Preuve" m'ont laissé pantois d'admiration devant la force d'écriture, mais j'ai manqué de courage pour lire le troisième volume (et mensonge, donc). Je pensais d'ailleurs, à tort ou à raison, avoir deviné le coeur de l'oeuvre.
Tu as bien raison : dire "j'ai aimé" ou "je n'ai pas aimé" n'est pas adapté, mais pas davantage des naïvetés bien-pensantes du genre "c'est un témoignage important sur le destin tragique de ces gens d'Europe Centrale balayés par les nazis puis par l'Armée Rouge", cela non plus !
C'est fort, c'est tout, et comme après deux grands verres de schnaps hongrois, je n'ai pas pu boire le troisième...
Génial !
Cette femme est un génie littéraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mazel
Littérophage Notabéniste.
Littérophage Notabéniste.
mazel

Féminin
Vierge Chat
Nombre de messages : 100
Age : 67
Localisation : carrières-sous-poissy
Emploi : sans
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 16/10/2010

Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Vide
MessageSujet: Re: Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935)   Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Icon_minitimeMer 27 Juil - 14:12

je viens juste d'apprendre qu'elle était décédée le 27 juillet 2011 en Suisse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mazel-annie.blogspot.com/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65658
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Vide
MessageSujet: Re: Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935)   Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Icon_minitimeMer 12 Oct - 13:56

Il faut préciser que, si ses vers ont été écrits dans sa langue maternelle, le hongrois, ses romans l'ont été en français.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Invité
Invité



Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Vide
MessageSujet: Re: Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935)   Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Icon_minitimeSam 31 Mar - 18:15

Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Image


Résumé :


Klaus et Lucas sont jumeaux. La ville est en guerre, et ils sont envoyés à la campagne, chez leur grand-mère. Une grand-mère affreuse, sale et méchante, qui leur mènera la vie dure. Pour surmonter cette atrocité, Klaus et Lucas vont entre prendre seuls une étrange éducation. Dans un style enfantin et cruel, chaque événement de leur existence sera consigné dans un "grand cahier".



Mon avis :


Le grand cahier est le premier tome de la Trilogie des jumeaux. Je conseille à ceux et celles qui veulent se lancer dans cette lecture de n'acheter, au départ, que le premier tome afin de se faire une idée. Pourquoi dis-je ça, moi qui aime toujours avoir les séries complètes sans même les avoir lues ? Tout simplement parce que ce livre est dur, violent, et ne laisse pas le lecteur indifférent. Impossible de ne pas réagir face à cette avalanche de cruautés, de monstruosités en tout genre. Nous sommes à des milliards d'années-lumière de la Comtesse de Ségur et des bêtises de tous ses personnages. On lui avait reproché un certain sadisme d'ailleurs. Mais ce n'est rien à côté de ce que vous allez lire ici. Quant à ceux qui ne supportent pas le style de Jean Teulé, le considérant comme trop cru dans ses propos, inutile d'ouvrir ce roman. Car Teulé à côté, c'est gentillet !

Alors vous allez me dire que ce n'est pas la première fois que vous lirez quelque chose de choquant. Certes. Mais là, ce qui fascine et révulse à la fois, c'est que toute cette violence touche des enfants et lorsqu'on en arrive aux pires instincts, sexuels ou mortifères, on ne peut pas rester de marbre.

Je crois qu'il faut voir là à quel point l'être humain, qu'il soit adulte ou enfant, peut devenir le plus abject possible dans certaines situations. Ici, le décor est la guerre. Mais il ne sert que de prétexte pour mettre en relief les différents tableaux de la déshumanisation.

La narration sert le récit : elle se veut objective, faite par les enfants. C'est également ce qui marque ici.

Personnellement, j'ai apprécié la force de ce roman et je vais acheter les deux autres tomes car bien loin de m'arrêter à quelques scènes terribles, je veux savoir jusqu'où pourront aller ces deux enfants devenus des monstres. Ce livre invite le lecteur à réfléchir et je crois que par les temps qui courent, ce n'est peut-être pas plus mal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Vide
MessageSujet: Re: Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935)   Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Icon_minitimeSam 31 Mar - 18:23

Un extrait du Grand Cahier ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Vide
MessageSujet: Re: Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935)   Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Icon_minitimeLun 28 Mai - 16:04

Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) 9782020239271



Quatrième de couverture :



Au-delà de la fable, on se livre ici à l'exploration impitoyable d'une mémoire si longtemps divisée, à l'image de l'Europe. A travers le destin séparé de Lucas et de Claus, les jumeaux du Grand Cahier, Agota Kristof nous révèle que, dans l'univers totalitaire, générosité et solidarité sont parfois plus meurtrières que le crime...



Mon avis :


Le Grand cahier m'avait enthousiasmée. Une écriture concise, habile, mimétique de l'enfant qui était en train de l'écrire... Toute la noirceur, la violence ressortant de ce bas monde... Bref, tout ceci avait fait que je m'étais empressée d'acheter les deux autres volets de cette trilogie.

Dans La Preuve, on ne retrouve qu'un seul des jumeaux, Lucas, séparé de Claus qui a préféré passer la frontière. Sens propre ou sens figuré (dans le sens de : devenir meilleur) ? On s'attend toujours à tout avec Agota Kristof. Lucas va ici se montrer sous un autre jour, même si noirceur et violence sont deux ingrédients toujours présents. Ainsi, il va recueillir Yasmine et son fils, un petit être atteint de malformations que le jumeau va prendre sous son aile. Il va devenir ami avec Peter, un fonctionnaire du "Parti Révolutionnaire", tomber amoureux de Clara... Bref, les aspects positifs de celui-ci ressortent, aspects positifs dont on pouvait se demander s'ils existaient dans le premier tome.

Je suis assez mitigée au sortir de ce livre. La mayonnaise a moins pris. Est-ce le fait que le ton et l'écriture ont changé ? Est-ce parce que le côté sombre n'intervient qu'avec parcimonie ? En tous les cas, ce dont je suis sûre, c'est que je préférais voir les jumeaux ensemble. C'était aussi ce qui faisait leur force. Un seul être vous manque...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Vide
MessageSujet: Re: Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935)   Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Icon_minitimeLun 28 Mai - 16:09

Un extrait de La Preuve : ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Vide
MessageSujet: Le Troisième mensonge   Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Icon_minitimeMar 12 Juin - 9:45

Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Mensonge


Quatrième de couverture :


- On m'appelle Claus T. Est-ce mon nom? Dès l'enfance, j'ai appris à mentir. Dans ce centre de rééducation où je me remettais lentement d'une étrange maladie, on me mentait déjà. J'ai menti encore quand j'ai franchi la frontière de mon pays natal. Puis j'ai menti dans mes livres. Bien des années plus tard, je franchis la frontière dans l'autre sens. Je veux retrouver mon frère, un frère qui n'existe peut-être pas. Mentirai-je une dernière fois ?

- Je m'appelle Klaus T. Mais personne ne me connaît sous ce nom-là. Depuis que mon frère jumeau a disparu, il y a cinquante ans de cela, ma vie n'a plus beaucoup de sens. J'ai longtemps attendu son retour. S'il revenait aujourd'hui, je serais pourtant obligé de lui mentir.

Après les horreurs de la guerre et les années noires d'un régime de plomb (La Preuve), le temps serait-il venu d'ouvrir les yeux sur la vérité ? Mais la vérité ne serait alors qu'un mensonge de plus car "un livre, si triste soit-il, ne peut être aussi triste que la vie".



Mon avis :


Si j'avais trouvé le deuxième volet de la trilogie un peu en-dessous de ce que j'attendais, je dois dire que celui-ci est assez spécial. Ce dernier tome, que je trouve être au même niveau que le premier, laisse le lecteur dans un certain flou artistique. Oui, ce roman m'a complètement désarçonnée. On croit savoir, on a des certitudes et d'un coup, pouf, plus rien, mis à part ce sentiment qu'Agota Kristof nous mène par le bout du nez, que tout est faux depuis le début... C'est du grand art ! Ce livre à deux voix, à deux mains, à deux narrateurs (Lucas puis Klaus) déstabilise et montre ainsi toute l'étendue du talent de l'écrivain. Au final, c'est le lecteur qui devient schizophrène en cherchant à savoir qui est Lucas, qui est Klaus ou Claus... Sont-ils réellement deux ? Est-ce une seule et même personne ? On referme cette trilogie avec un sentiment de malaise car elle joue sur plusieurs tableaux : sentiments, misère morale et sociale, identité. Du grand art que je vous dis !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Vide
MessageSujet: Re: Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935)   Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Icon_minitimeMar 12 Juin - 9:48

Un extrait du Troisième mensonge ici.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Vide
MessageSujet: Re: Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935)   Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Agota Kristof (Hongrie / Suisse - 1935)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: MODESTE PANORAMA DE LA LITTERATURE :: Littérature Française et Francophone -