Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

L'Amour chez les Médicis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 60538
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: L'Amour chez les Médicis   Mer 22 Juil - 17:18

Selon que l'on est mari ou bien que l'on est père (incestueux), on a parfois des réactions diamétralement opposées. Ainsi de Cosme Ier de Médicis qui empoisonna sa femme supposée adultère, Eléonore de Tolède mais menaça son gendre de mort s'il attentait aux jours de sa fille, Isabelle de Médicis, laquelle avait, effectivement, pris un amant :

[...]Il y a d'autres maris qui tuent la dame et le serviteur tout ensemble, ainsi que j'ai ouï dire d'une très grande dame [Eléonore de Tolède] de laquelle son mari [Cosme Ier de Médicis, grand-duc de Toscane] étant jaloux, non pour aucun effet qu'il y eut certes mais par jalousie et vaine apparence d'amour, il fit mourir sa femme de poison et de langueur, dont fut un très grand dommage, ayant paravant fait mourir le serviteur*, qui était un honnête homme, disant que le sacrifice était plus beau et plus plaisant de tuer le taureau devant et la vache après.

Ce prince fut plus cruel à l'endroit de sa femme qu'il ne fut après à l'endroit d'une de ses filles [Isabelle de Médicis] qu'il doit avoir mariée avec un grand prince(Paolo Orsini, duc de Bracciano, dont le cousin Troïlle devint l'amant d'Isabelle], mais non si grand que lui, qui était quasi comme un monarque.

Il échappa à cette folle femme de se faire engrosser à un autre qu'à son mari, qui était empêché à quelque guerre ; et puis, ayant enfanté d'un bel enfant, ne sut à quel saint se vouer, sinon à son père, à qui elle decela le tout par un gentilhomme en qui elle se fiait, qu'elle lui envoya. Duquel aussitôt la créance ouïe, [Cosme de Médicis] manda à son mari que, sur sa vie, il se donnât bien garde de n'attenter sur celle de [sa femme], autrement il attenterait sur la sienne et le rendrait le plus pauvre prince de la chrétienté ; et envoya à sa fille une galère avec une escorte quérir l'enfant et la nourrice ; et l'ayant fourni d'une bonne maison et entretien, il le fit très bien nourrir et élever. Mais au bout de quelque temps que le grand-duc de Toscane vint à mourir, par conséquent le mari la fit mourir.[...]


* : serviteur = amant, bien sûr.


Monnaie à l'effigie de Cosme Ier de Médicis, petit-neveu de Laurent le Magnifique et grand-père de Marie de Médicis, reine de France.

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 60538
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: L'Amour chez les Médicis   Mer 22 Juil - 17:19



Superbe portrait de Cosimo Ier de Médicis, qui date de 1519.



Sa première épouse, dont Brantôme nous raconte la fin tragique : Eléonore de Tolède.



Sa fille, Isabella, duchesse de Bracciano.



Et son gendre, Paolo Giordano Orsini, premier duc de Bracciano.

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 60538
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: L'Amour chez les Médicis   Mer 22 Juil - 17:19

A bien regarder le duc de Bracciano, je me dis qu'Isabelle de Médicis avait des excuses ...
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Amour chez les Médicis   

Revenir en haut Aller en bas

L'Amour chez les Médicis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: GRAND DEPOUSSIERAGE 2015/2017 :: Divers -