Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

 

La "double peine"... De solitude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8203
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

La "double peine"... De solitude Vide
MessageSujet: La "double peine"... De solitude   La "double peine"... De solitude Icon_minitimeMer 29 Juil - 23:20

Nous sommes seuls, de deux manières différentes et tout à fait égales... Et immenses, en même temps...
- Nous sommes seuls par la solitude qui est en nous, au plus profond de nous, une solitude dans laquelle personne au monde ne peut nous rejoindre, pas même les personnes qui nous aiment le plus ; lorsque l'on souffre par exemple, tout près de mourir, dans la perte de ce qui nous est le plus cher,
dans les pensées que nous ne pouvons communiquer, dans certains choix que nous faisons ou encore lorsque ce que l'on a fait ou dit, est “irréparable”...
C'est la solitude de l'être, de l'être fragile, incompris, oublié, quitté, exclu, combattu, pris en faute...
- Nous sommes seuls en face de l'immensité de tous ces autres humains que nous ne pouvons jamais rejoindre tous en même temps...
Alors nous en rejoignons un, deux, trois, quatre, autant que l'on peut de tous ces humains, un jour, un autre jour, tout au long de notre vie... Et l'on “rate” les autres dont on ne saura jamais rien!
... Piètre idée que de se dire qu'en en aimant, en en lisant, en en voyant, en en écoutant un, deux, trois, quatre, autant que l'on peut, on les aime tous!
Le “remède” à cette “double peine”... de solitude... Serait l'égoïsme! Un égoïsme bien raisonné,bien pesé, bien dosé, bien ordonné, inévitable et aussi naturel que l'air que l'on respire!
Nous sommes très nombreux – à dire vrai presque tous – à nous “accommoder” de cet égoïsme... Et dans cet égoïsme l'on y jouit... Et l'on y souffre parce que la jouissance se dégonfle comme un ballon de fête et que vient toujours du ciel la grêle, la pluie, le vent, la froidure sur notre dos un jour ou l'autre et que les égoïsmes naturels, inévitables autour de nous, passent et avancent, et ne nous voient pas...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65657
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

La "double peine"... De solitude Vide
MessageSujet: Re: La "double peine"... De solitude   La "double peine"... De solitude Icon_minitimeJeu 30 Juil - 15:14

Mais ton voyage dans le Nord ne t'a pas remonté le moral, Guy !

Nous sommes seuls, oui, c'est vrai, surtout à l'instant où l'on va franchir le Grand Pas. Mais n'est-ce pas une illusion ? Après tout, personne n'est jamais revenu nous dire comment ça s'était passé.

Face à la souffrance physique, nous sommes seuls quand elle nous touche, ça, par contre, c'est rigoureusement exact. La souffrance morale ... Oui, en un sens, on est seul mais on peut avoir un ami ou une amie - ou même parfois un parfait inconnu rencontré par hasard - qui nous comprenne.

Je crois que c'est surtout face à nos propres faiblesses que nous sommes seuls puisque la clef pour les dompter, nous sommes les seuls à la posséder.

Quant à fusionner avec le reste de l'Humanité, c'est vrai, on ne peut pas. Mais nous pouvons le faire avec un proche, un voisin, une relation et ainsi, maillon par maillon, nous finirons bien par atteindre la fusion.

Si l'égoïsme disparaît, bien entendu. Mais l'égoïsme, n'est-ce pas aussi une manière d'assurer notre survie ?
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8203
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

La "double peine"... De solitude Vide
MessageSujet: Re: La "double peine"... De solitude   La "double peine"... De solitude Icon_minitimeJeu 30 Juil - 18:49

... Je crois que sans l'égoïsme (l'égoïsme "dans le sens naturel") on ne peut pas (ou très difficilement) "faire quelque chose pour les autres"...

A part cela, ce n'est pas le voyage en Norvège qui ces jours derniers, m'a fait "baisser le moral"... C'est le terrible accident de la circulation dans lequel a péri une amie "très chère" (de longue date), une amie Vosgienne... 3 jours après notre retour.

Ah, putain! On "passe sa vie" à enterrer (ou voir disparaître) des gens qu'on aime!
Cela commence toujours trop tôt dès l'enfance, cela ne finit qu'en disparaissant soi-même!
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




La "double peine"... De solitude Vide
MessageSujet: Re: La "double peine"... De solitude   La "double peine"... De solitude Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

La "double peine"... De solitude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -