Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

 

Yann Queffélec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65657
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Yann Queffélec Vide
MessageSujet: Yann Queffélec   Yann Queffélec Icon_minitimeVen 4 Sep - 19:10

4 septembre 1949, Paris : naissance de Yann Queffélec, romancier, biographe & essayiste, Prix Goncourt 1985.

Yann Queffélec est le fils du romancier breton bien connu, Henri Queffélec, et le frère de la pianiste Anne Queffélec.

Il débute en littérature en éditant une biographie de Bela Bartók. Mais, sur les conseils de Françoise Verny, il se lance dans l'écriture et publie, en 1983, son premier roman : "Le Charme Noir", histoire d'un homme désabusé qui vit aux crochets des femmes et avoue trois drogues : le pastis, la poésie et la nuit. En 1985, "Les Noces Barbares", récit atrocement noir d'une relation mère-fils - la mère ayant été violée par un soldat américain et n'ayant jamais accepté son enfant - remporte le Prix Goncourt.

Depuis lors, Yann Queffélec n'a pas cessé d'écrire :
une foule de romans dont "Le Maître des Chimères" en 1990 ou encore, en 2006, "Mineure", récit plutôt pudique d'une passion éprouvée par un quadragénaire envers une adolescente de treize ans, et "L'Amante", là encore une histoire d'amour centrée sur un jeune homme qui vient de perdre sa mère. On signalera aussi sa biographie d'Eric Tabarly et son "Adieu au Bugaled Breizh."

En 1998, il a animé la création d'un roman inter-actif : "Trente Jours à Tuer."

Ses textes sont souvent courts et leur ambiance, presque toujours tragique et noire. On aime ou on n'aime pas. A vous de juger - et, éventuellement, de venir nous parler de Yann Queffélec et de son oeuvre.
Yann Queffélec Chapeau2
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par Masques de Venise le Ven 4 Sep - 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65657
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Yann Queffélec Vide
MessageSujet: Re: Yann Queffélec   Yann Queffélec Icon_minitimeVen 4 Sep - 19:26

Yann Queffélec Yannquefflec

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Yann Queffélec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: L'Anniversaire du Jour -