Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Facteur à Sarlat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7738
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Facteur à Sarlat   Lun 26 Oct - 9:49

Autrefois lorsque l'on demandait à un enfant ce qu'il voulait faire plus tard, il disait :
docteur, pilote, ingénieur, pompier... Ou plus rarement, facteur à Sarlat... Peut-être parce que ce gosse là, il avait été impressionné en voyant dans les rues de Sarlat, le facteur, ce personnage si populaire sur son vélo et entrant dans toutes les maisons...
Et c'est curieux, l'on posait toujours cette question du métier futur aux petits garçons, et presque jamais aux petites filles auquel cas ces dernières répondaient : infirmière, hôtesse de l'air...
Les temps ont changé... De nos jours les enfants disent “je veux être artiste” ou “je veux être champion”...
Artiste... Voilà que derrière ce mot magique se profilent toutes sortes d'aspirations : artiste de scène, chanteur, écrivain, musicien, poète, équilibriste, humoriste, dessinateur...
Champion... Encore un mot magique... Champion de quoi? De foot, de tennis, de natation, de danse, star, chef de bande?...
Alors autrefois pour devenir docteur, pilote ou ingénieur, il fallait “bien travailler à l'école”, passer son bac, aller en fac de médecine, être reçu à Polytechnique ou aux Arts et métiers...
Et aujourd'hui pour être champion ou artiste, il ne faut peut-être que passer par la Star Ac, ou avoir été sélectionné sur un terrain de jeux... Mais cela fait tout de même “bien du monde au portillon”, bien plus que du temps des “docteur, pilote, ingénieur, pompier” ou des “infirmière, hôtesse de l'air”... Et pour le “facteur à Sarlat” c'est encore peut-être plus “problématique” puisque les facteurs de nos jours, n'entrent plus dans les maisons et qu'on en voit même sur des scooters avec des tenues d'extra-terrestres et des casques à visière noire...
A défaut de devenir artiste ou champion, on fait chômeur, Errèmiste ou serveur dans un bar ou employé de banque ou vendeur de fringues et de gadgets dans les villes touristiques... Ou encore on “fait un bouquin”, on “violonise”, on écume les forums sur le Net, on fait des blogs...
De toute manière, “tout le monde veut être quelque chose que tout le monde ne fait pas”...
Ils étaient durs – et pas si “moraux” que l'on dit aujourd'hui - ces temps de jadis!
Ils sont “eaux de vaisselle” et “crevettes qui sentent le sexe sale” ces temps de maintenant!
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7738
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Facteur à Sarlat   Mer 19 Juin - 7:35

... Et je vais ajouter, pour les petites filles : y'en a aucune qui dit "je veux être caissière dans un Carrefour géant à Saint Ouen"...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7738
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Facteur à Sarlat   Mer 19 Juin - 11:47

Ayant "exhumé" ce texte, je l'ai un peu prolongé (ou complété) si l'on veut...


     À défaut de devenir artiste ou champion, on fait chômeur, un stage de formation bidon, serveur dans un bar ou employé de banque ou vendeur de fringues et de gadgets dans une galerie marchande de Grande Surface... Et "encore heureux" si l'on peut être pris "à temps partiel au tarif du smig horaire" comme technicien de surface ou caissière au Grand Leclerc Géant du coin...

Ou encore, pour les rêveurs, les "ceu's qui veulent pas "entrer dans le Système", on “fait un bouquin”, on “violonise”, on écume les forums sur le Net, on fait des blogs, on "fait un carton sur Facebook"...

Et puis c'est vrai, maintenant on se fait à l'idée qu'on ne sera à la retraite qu'à 67 ans... Même si en 2050 il y aura -je crois bien- beaucoup moins de centenaires qu'il n'y en a encore de nos jours en ces années 2010 – 2020 ... et peut-être 2030 à la limite...

Et toutes ces maisons de retraite médicalisées que l'on construit actuellement, qui coûtent déjà 2000 voire 2500 euros par mois par pensionnaire... Qui coûteront deux trois fois plus en 2040 et que les futurs vieux devenus trop pauvres voire sans ressources ne pourront pas se payer ?

... Si j'étais banquier, homme d'affaires, investisseur, PDG d'un grand fonds de pension américain... Je ne mettrais pas mon fric dans un vaste programme de construction de maisons de retraite privées : c'est "un filon" ces années ci, mais pas après 2040...







... De toute manière, “tout le monde veut être quelque chose que tout le monde ne fait pas”, chacun se lance dans "quelque chose que les autres ne font pas", tout le monde dans sa vie écrit, peint, fait de la musique, enfin un "truc original auquel on n'avait pas encore pensé et qui va peut-être avoir du succès, se vendre, te faire connaître"...

Si les "temps de jadis" étaient "très durs", et certainement "pas si moraux" que l'on le dit aujourd'hui, si "dans le temps" on passait sa vie dans l'anonymat, dans le dénuement et sans autre perspective qu'une vie très banale faite uniquement de labeur et de contigences matérielles, si tout le monde n'était "rien de rien" en particulier...

Les "temps d'aujourd'hui", ces temps que l'on dit être si prometteurs, si "nouveaux", si emplis de perspectives de développement personnel pour chacun... Ne sont en réalité qu' eaux de vaisselle et crevettes qui sentent le sexe sale... Avec d'énormes enseignes lumineuses, des galeries marchandes à perte de vue, et de la téléphonite i-phonite smartphonite ordinatorite généralisée ne faisant de toi qu'une "vedette" à 50 zaps par jour...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 8436
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Facteur à Sarlat   Mer 19 Juin - 12:28

Mon parrain a été facteur; 
A Landeda, minuscule petit village au bord de l'Aber Wrac'h; sa maison était tout de suite face à la mer, et quand les grains étaient violents ( souvent) il fallait fermer tous les volets ! deux de mes cousins y sont nés; 
Puis, durant la guerre, on l'a envoyé en Ariège; il y faisait les tournées et tenait aussi le bureau de poste aidé de sa femme, la Terrible Tante Alice !!! ( dieu la bénisse, elle était aussi d'une immense bonté et se serait privée de manger pour donner à plus démuni qu'elle); 
Bref, facteur pour moi, ça veut (encore) dire quelque chose ! 
Je le guette tous les jours ! 
Moi, petite, je voulais être institutrice, et ma foi....
Mon fils a voulu être infographiste ( il dessine sur ordinateur et c'est très beau)
Si les parents ne donnent pas à rêver à leurs enfants, Yugcib, ils ne sauront jamais quoi devenir;
Ce sont les parents qui font lire les enfants, ou au moins leur racontent des histoires même toutes simples...Ce sont aussi les parents qui leur montrent comment rêver, croire à quelque chose; 
Mais c'est très dur aujourd'hui, pour les parents.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7738
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Facteur à Sarlat   Mer 19 Juin - 12:47

... Cela "n'a point été très dur" pour moi, d'être parent (moi père, et ma femme mère) pour mon fils unique... Qui "hérita" (il l'a dit d'ailleurs) de nos valeurs...
Et je ne suis guère le seul dans ce cas : je connais des tas de jeunes couples avec enfants, dans le monde "terrible" où l'on vit aujourd'hui, où "tout se fout la malle"... Qui donnent des "valeurs" et des repères à leurs gosses... Et c'est heureux... C'est même tellement heureux qu'il en sortira un monde "pas forcément meilleur", mais différent... dans le sens d'une évolution dans le sens de la relation humaine, de la culture...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Elisabeth
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
Ecrivain Néophyte de Polars Bizarres
avatar

Féminin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 8436
Age : 65
Localisation : BRUGUIERES
Emploi : Professeur
Loisirs : lecture cinéma peinture cuisine jardinage déco home
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Facteur à Sarlat   Mer 19 Juin - 13:53

Je pense à tous ces parents qui mettent à toute allure leurs enfants à la crèche ( si ils ont pu s'inscrire à temps, si il y avait des places, etc) et filent pour 1 heure et demie de trajet vers leur boulot, etc; 
Ici, on est un peu préservés et lorsque les parents font cela c'est qu'ils préfèrent "gagner du fric" et planter leur môme comme ça; 
Moi, ( je ne suis pas un exemple ! ) je suis restée 3 ans pour élever François et j'y ai perdu ma titularisation, il a fallu, après que je fasse des remplacements et passe un concours, tant pis;
Ces gamins élevés à la va comme je te pousse, on les voit vite en classe, après = déconcentrés, ne s'intéressant à rien; par contre on voit vite aussi les enfants dont les parents s'occupent, même peu, mais les enfants sentent très vite si on est là pour eux.....
Je te laisse, je vais chercher mon courrier......Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Facteur à Sarlat   

Revenir en haut Aller en bas

Facteur à Sarlat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -