Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

 

Sylvia Plath

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65657
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Sylvia Plath Vide
MessageSujet: Sylvia Plath   Sylvia Plath Icon_minitimeMar 27 Oct - 17:21

27 octobre 1932, Jamaica Plain - Massachusetts (USA) : naissance de Sylvia Plath, poétesse & romancière.

Son père était d'origine allemande, sa mère d'origine autrichienne. Otto Plath était aussi un universitaire bien connu dans le milieu de l'entomologie. Diabétique, il mourut brutalement, des suites de l'amputation d'une jambe gangrenée, le 5 octobre 1940, l'année même où sa fille, par ailleurs élève brillante, publiait son premier poème dans un journal local. Ce premier choc émotionnel pèsera lourdement sur l'avenir de la petite Sylvia.

Exigeante pour elle-même comme pour les autres, l'enfant, puis l'adolescente, travaille dur pour parvenir à son rêve : devenir écrivain.
A dix-huit ans, elle obtient une bourse pour le Smith College, près de Boston, l'une des plus prestigieuses universités américaines réservées aux femmes. Et c'est là que, sous la pression, cette perfectionniste qui, sans le savoir, souffre déjà de troubles bi-polaires graves, fait sa première tentative de suicide. Tout cela, elle le racontera en 1963, dans "La Cloche de Détresse", récit autobiographique qui inclut non seulement la tentative en elle-même mais aussi les circonstances qui l'ont précédée et ses conséquences (admission en psychiatrie).

En 1955 cependant, Plath, apparemment guérie, obtient son diplôme du Smith College summa cum laude.

Sur le campus, elle est unanimement appréciée et participe à nombre d'associations estudiantines. Elle publie aussi des poèmes dans le journal de l'Université mais, çà et là, on perçoit qu'il lui arrive de perdre pied sous l'effet d'une cyclothymie récurrente.

En 1956, la jeune fille espère pouvoir changer d'air en s'en allant étudier en Grande-Bretagne, à Cambridge, grâce à la bourse Fullbright qu'elle vient d'obtenir. Mais ce ne sera qu'un espoir : elle rencontre Ted Hughes, qui écrit comme elle, et dont elle tombe immédiatement amoureuse. Ils se marient très vite et emménagent à Londres où ils vivotent. Sylvia écrit de moins en moins mais tape les manuscrits de Ted tout en assurant les corvées ménagères.

De 1957 à 1959, ils s'installent aux USA mais les choses ne changent guère. Vivre de leur plume n'est pas facile et Sylvia assure de petits "jobs." Elle finit toutefois par obtenir un poste d'enseignante dans son alma mater, Smith College. En parallèle, elle assiste aux cours du poète Robert Lowell et rencontre Anne Sexton qui l'encourage à poursuivre dans l'écriture.

Een 1959, comprenant qu'elle est enceinte, la jeune femme décide de repartir à Londres avec Ted. En 1960, elle donne le jour à leur fille, Frieda - qui sera suivie par un petit Nicholas deux ans après. Le couple s'entend plutôt bien et, cette fois-ci, l'aide est mutuelle. Même lorsqu'ils emménagent dans le Devon. Sylvia publie même un premier recueil de poèmes : "The Colossus." Après une fausse couche survenue en 1961 et la naissance de Nicholas, le couple finit pourtant par se séparer. Motifs invoqués : les troubles de personnalité de l'une et l'infidélité de l'autre. La douleur de Plath sera telle qu'elle brûlera lettres et manuscrits de son ex-époux.

A cette époque, elle se lance à fond dans le travail, écrivant sans relâche malgré la nécessité pour elle de repartir sur de nouvelles bases. Revenue à Londres, elle emménage avec ses deux enfants au 23, Fizroy Road, dans une maison qu'occupa le poète irlandais Yeats. Cette coïncidence comble de joie la jeune femme mais l'hiver 1962/1963 ne va pas tenir ces belles promesses. Découragée, déprimée, malade, Sylvia Plath décide d'en finir.


Le 11 février 1963, au petit matin, elle prépare des biscuits et du lait pour ses enfants et les laisse bien en vue sur la table de la salle-à-manger. Puis elle retourne dans la cuisine, en calfeutre soigneusement la porte et ouvre le gaz. Quand les secours arrivent, elle est morte mais ses enfants dorment encore au premier.

Sylvie Plath sera inhumée au cimetière de Heptonstall, dans le Yorkshire occidental. (Cette année, le 16 mars, son fils Nicholas Hughes s'est lui aussi donné la mort : il avait quarante-sept ans.)

"The Colossus" est habituellement considéré comme bien conformiste et passe-partout quand on le compare aux oeuvres ultérieures de la poétesse. "Ariel", ouvrage qui parut à titre posthume cinq ans après "The Colossus", est infiniment plus personnel et révèle toute l'influence qu'eurent sur l'oeuvre de Plath les théories de Robert Lowell. On y reconnaît ce courant confessionnaliste - dans lequel on range également John Berryman et Anne Sexton - et Plath, avec une intensité exceptionnelle d'écorchée vive, y évoque sa maladie mentale, la souffrance qui est la sienne et aussi la mort du Père.

En raison de la façon dont Hughes et sa femme travaillèrent ensemble, une controverse s'est élevée très tôt sur ce que l'un devait à l'autre. Pour certains, Plath doit tout à son mari. Pour d'autres - et parmi elles des féministes déchaînés - c'est le contraire.
L'affaire a été si loin que, jusqu'à il y a encore très peu de temps, des exaltés se faisaient un devoir de vandaliser la tombe de Plath afin d'y effacer son nom de femme mariée.

Hughes, que Plath avait choisi comme exécuteur testamentaire, fut aussi accusé d'avoir détruit le dernier volume du "Journal" de sa femme parce qu'elle y révélait trop de choses sur leur vie commune. La chose ne fut jamais prouvée et lui-même l'a toujours farouchement niée. En 1998, quelques mois avant sa mort, Ted Hughes publia "Birthday Letters", un recueil où il tentait de comprendre le décès de sa femme et affirmait tout l'amour qu'il n'avait cessé de lui vouer. Leur fille, Frieda, avait accepté d'en dessiner la couverture.

Quoi qu'il en soit, pour se faire une idée plus exacte de l'un comme de l'autre, mieux vaut sans doute lire leur oeuvre à chacun : d'un côté Plath, de l'autre Hughes, à la fois unis et totalement différents.

D'ici là, voyez Sylvia Plath sur Nota Bene
.Sylvia Plath Chapeau2
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par Masques de Venise le Mar 27 Oct - 19:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65657
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Sylvia Plath Vide
MessageSujet: Re: Sylvia Plath   Sylvia Plath Icon_minitimeMar 27 Oct - 19:30

Sylvia Plath Sylviaplath
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
mile
Littérophage Aloysiusbertranophile
Littérophage Aloysiusbertranophile
mile

Masculin
Lion Chat
Nombre de messages : 2394
Age : 68
Localisation : Bourgogne
Emploi : neant
Loisirs : poesie, musique
Date d'inscription : 24/08/2009

Sylvia Plath Vide
MessageSujet: Re: Sylvia Plath   Sylvia Plath Icon_minitimeMer 28 Oct - 12:24

Elle aurait dû prendre un pseudo ; ce nom n'est pas sexy.
_________________
"Pour l'idéaliste, l'existence n'est pas nécessaire à la vérité qu'il conçoit" Albert Thibaudet.
"Je suis d'un autre pays que le vôtre, d'un autre quartier, d'une autre solitude". Léo Ferré

http://monamilouisbertrand.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65657
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Sylvia Plath Vide
MessageSujet: Re: Sylvia Plath   Sylvia Plath Icon_minitimeMer 28 Oct - 16:28

C'était celui de son père : je pense que, pour elle, publier ne fût-ce que sous son nom de femme mariée était impensable. Regarde Jelinek elle-même, malgré tout ce qu'elle a pu écrire sur son père, elle n'a pas pris de pseudonyme.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
mile
Littérophage Aloysiusbertranophile
Littérophage Aloysiusbertranophile
mile

Masculin
Lion Chat
Nombre de messages : 2394
Age : 68
Localisation : Bourgogne
Emploi : neant
Loisirs : poesie, musique
Date d'inscription : 24/08/2009

Sylvia Plath Vide
MessageSujet: Re: Sylvia Plath   Sylvia Plath Icon_minitimeMer 28 Oct - 16:47

Jelinek n'est peut-être pas platte ; je ne me souviens pas.
_________________
"Pour l'idéaliste, l'existence n'est pas nécessaire à la vérité qu'il conçoit" Albert Thibaudet.
"Je suis d'un autre pays que le vôtre, d'un autre quartier, d'une autre solitude". Léo Ferré

http://monamilouisbertrand.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65657
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Sylvia Plath Vide
MessageSujet: Re: Sylvia Plath   Sylvia Plath Icon_minitimeMer 28 Oct - 16:50

Sylvia Plath Icon_smile
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Contenu sponsorisé




Sylvia Plath Vide
MessageSujet: Re: Sylvia Plath   Sylvia Plath Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Sylvia Plath

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: L'Anniversaire du Jour -