Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Broken Flowers - Jim Jarmusch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
rotko
Invité



MessageSujet: Broken Flowers - Jim Jarmusch   Mer 14 Sep - 16:50

Bill Murray dans Broken Flowers.

Que reste-t-il de nos amours, sinon un bouquet de fleurs qui se fanent ?

Lorsqu'il reçoit une lettre non signée - mais d'une ancienne maîtresse, lui annonçant qu'un fils ignoré va sans doute lui rendre visite, Don Johnston n'en revient pas. Son voisin et ami, fervent amateur d'énigmes et de pistes à remonter, lui organise ses démarches : retrouver celle qu'il a rendue mère sans le savoir. Quatre suspectes, très différentes, et qui ont l'air bien surprises de le voir.

Le film est agréable à regarder : on s'amuse de la nonchalance - feinte ou réelle, de ce quinquagénaire qui n'ose poser la question cruciale, et se retrouve malgré lui là où parfois il n'a que faire.
On rit de répliques, de comportements et de situations, mais quatre épisodes successifs, c'est un peu monotone, même si les situations sont variées. Alors les trajets en avion ou en voiture, les fondus au noir....

Bien sûr, tout cela est noué dans un ruban rose, somme toute assez discret, on est content de la soirée. C'était bien, d'accord, mais pour le chef-d'oeuvre, on attendra.

Broken Flowers, de Jim Jarmusch, avec Bill Murray,

Sharon Stone, Frabces conroy, Jessica Lange, tilda Swinton.
Revenir en haut Aller en bas
Darcos
Troll Pédantesque.
avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 01/12/2005

MessageSujet: Re: Broken Flowers.   Jeu 1 Déc - 18:45

rotko a écrit:
Bill Murray dans Broken Flowers.

Que reste-t-il de nos amours, sinon un bouquet de fleurs qui se fanent ?

c'est un peu monotone, même si les situations sont variées. Alors les trajets en avion ou en voiture.


Le road-movie finit par user tout le monde, oui. Ca se traîne en longueur et en langueurs ravivées mais sans plus de conviction que cela.
Par contre, ce père probable qui finit par voir son fils un peu partout arrive à nous mettre dans une situation frustrante lors du dénouement. Idéalisant quelque peu ce garçon qu'une lettre anonyme lui révèle être son fils -un fugueur de 17 ans- Bill Murray le voit d'abord sous les traits d'un très beau garçon descendant d'une belle voiture. Tout comme lui, le spectateur veut croire qu'il s'agit de son fils mais non, l'effet d'identité échappe au père comme au spectateur; un peu plus tard un épisode dialogué assez long semble proposer un fils tout à fait légitime sous l'apparence d'un jeune auto-stoppeur mal fringué, mal rasé, un peu craintif et un peu rude. Tous les indices semblent concorder pour que père et fils se reconnaissent. Mais non, ce n'est pas celui-ci, pas encore. Enfin, un troisième fils probable passe en voiture, côté passager, assez rapidement. Celui-ci est plutôt très joufflu et a l'air un peu abruti. Est-ce lui? Est-ce enfin lui? se demandent en même temps le père et le spectateur.
Apparemment ce n'est pas lui non plus, pas encore...

La quête du fils semble s'instaurer insatiablement à présent. Et il en émane une grande peine ou bien alors, et c'est selon la personnalité de chacun, le début d'un grand voyage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Broken Flowers - Jim Jarmusch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: GRAND DEPOUSSIERAGE 2015/2017 :: Divers -