Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

 

Don DeLillo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65657
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Don DeLillo Vide
MessageSujet: Don DeLillo   Don DeLillo Icon_minitimeVen 20 Nov - 15:51

20 novembre 1936, New-York - New-York (USA) : naissance de Don DeLillo, nouvelliste, dramaturge & romancier.

Fils d'immigrants italiens originaires de Montagano dans le Campobasso, il naît dans le Bronx et suit des études secondaires assez mornes. Contrairement à nombre d'auteurs que nous avons évoqués dans cette rubrique, DeLillo adolescent ne manifestait aucun intérêt majeur pour la littérature et encore moins pour l'écriture. Jusqu'au jour où,  un été qu'il se faisait un peu d'argent de poche en surveillant et en lavant des véhicules dans un parking, il prit l'habitude de lire pour passer le temps.

En 1958, il obtient son diplôme  en Arts de la Communication à l'Université Fordham et dénîche un emploi dans la publicité, faute de pouvoir travailler dans l'édition. Pendant cinq années, il est rédacteur à l'Agence Ogilvy & Mather, sur la Cinquième Avenue, dans la Quarante-huitième Rue-Est. Puis il démissionne. Il a déjà rédigé quelques nouvelles mais, de son propre aveu, n'envisage pas encore l'écriture comme un métier et quitte donc son emploi uniquement parce qu'il en a assez de ce genre de travail.

Son premier roman, "Americana", sort en 1971 et obtient un accueil modeste de la part de la critique. Le roman a pour héros un jeune homme qui réussit brillamment dans le milieu de la télévision mais qui, du jour au lendemain, décide de tout abandonner pour partir à l'aventure et surtout pour tenter de se trouver lui-même.

Après son mariage avec Barbara Bennett, en 1975, il part pour la Grèce où il séjourne quelque temps et travaille sur "Les Noms", roman qui ne sera publié qu'en 1982. Avant lui, il y aura "End Zone" en 1972, "Great Jones Street" en 1973 et "L'Etoile de Ratner" en 1976 sans oublier "Joueurs" et "Chien Galeux", respectivement en 1977 et 1978. Les critiques sont engénéral honorables mais elles ne le font pas sortir du lot.

Et puis, en 1985, DeLillo reçoit le National Book Award pour "Bruits de Fond", roman décrivant la société américaine de l'époque au travers du prisme formé par une famille bourgeoise résidant à l'Est du pays.

Suivent "Libra" - sur l'assassinat de John Kennedy et l'implication de Lee Harvey Oswald - en 1988, et "Mao II" trois ans plus tard - intrigue plutôt complexe dont le héros est un écrivain en panne d'inspiration. Enfin, en 1997, DeLillo s'installe parmi les grands auteurs postmodernistes avec "Outremonde", récit non-linéaire qui entremêle huit intrigues et une foule de personnages, le tout se déroulant aux USA de 1950 à 1980.

On notera encore, en 2003, "Cosmopolis", qui devrait être porté à l'écran par David Cronenberg en 2010.

DeLillo reconnaît volontiers l'influence prépondérante qu'ont eue sur ses livres "l'expressionnisme abstrait, les films étrangers et le jazz." Beaucoup de ses romans explorent les thèmes traditionnels du post-modernisme, à savoir le consumérisme rampant, les nouveaux intellectuels, les conspirations occultes, la désintégration de la famille et sa reconstruction ainsi que l'espoir d'une renaissance conquise au prix de a violence.

Un autre thème récurrent chez cet auteur : la surabondance des images dans notre société et toutes les conséquences que cela entraîne, notamment la difficulté qui est devenue la nôtre d'avoir une vision exacte des évènements qui se déroulent de par le monde.

Bret Easton Ellis, Jonathan Franzen
et David Foster Wallace, pour ne citer que ces trois-là, avouent devoir beaucoup à l'oeuvre de DeLillo et le critique littéraire Harold Bloom l'inclut au nombre des quatre grands romanciers contemporains (avec Thomas Pynchon, Philip Roth et Cormac McCarthy).

Mais DeLillo a aussi ses contempteurs, lesquels lui reprochent une écriture excessivement stylisée et des idées très superficielles, plus ou moins bien dissimulées sous un semblant de profondeur.


Si vous voulez nous donner votre avis, n'hésitez surtout pas et voyez ici, dans notre forum "Littérature made in USA." Don DeLillo Chapeau2
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par Masques de Venise le Lun 20 Nov - 10:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65657
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Don DeLillo Vide
MessageSujet: Re: Don DeLillo   Don DeLillo Icon_minitimeVen 20 Nov - 15:55

Don DeLillo Dondel11

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Don DeLillo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: L'Anniversaire du Jour -