Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

The World de Jia Zhang-ke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
rotko
Invité



MessageSujet: The World de Jia Zhang-ke   Lun 19 Sep - 17:12

.

Dans une sorte de parc d'attractions, à Pekin, des expositions sont censées representer les capitales d autres pays : Paris, Tokyo, New-York, etc... avec leurs monuments en modèles reduits : Tour Effeil de 150 mètres par exemple.

Y travaillent des Chinois(es) chargées de guider les touristes ou de garder les lieux. On s'intéresse tout particulièrement aux couples qui, dans cet univers faux au possible, tentent de nouer des relations authentiques.

En fait ce film de 2h15 joue sur plusieurs tableaux que le spectateur peut vouloir symboliques : La Chine comme gagnante de la mondialisation, comme metonymie de la planète, comme entreprise sans égards pour ses travailleurs.

Des scènes virtuelles interviennent aussi. On quitte les ados pour leurs game-boys et ils ne jurent que par leurs portables.

Tout presente bien, mais rien n'est vrai. La splendeur des spectacles cache mmal les conditions de travail - voire d'exploitation du personnel. Quant aux danses folkloriques, elles découvrent le nombril et font jouer des hanches bien plus que ne le font nos amoureux dans leur sphère privée.

L'ensemble est donc ambitieux, spectaculaire, sans doute bourré d'intentions, ce qui fait travailler les neurones à la sortie.

Mais comment moi, pauvre occidental - non physionomiste, m'y retrouverais-je parmi les couples chinois qui se font et se défont - sans se défoncer, entre leurs ex, leurs partenaires actuels, et à venir ?

Me voila tenu à distance de problèmes qui ne sont pas, après tout, mon quotidien. Mais au moins j'aurai vu un film chinois contemporain, dont je pourrai parler selon l'expression de Coline, "dans les dîners en ville".
film Sino-franco-japonais (2h13). de Jia Zhang-ke. Avec : Zhao Tao (Tao), Chen Taisheng (Taisheng), Jing Jue (Xiaowei), Jiang Zhong-wei (Niu), Wang Yi-qun (Qun). J ai piqué les noms sur télérama.
Revenir en haut Aller en bas

The World de Jia Zhang-ke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: GRAND DEPOUSSIERAGE 2015/2017 :: Divers -