Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

 

Umberto Eco

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65658
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Umberto Eco Vide
MessageSujet: Umberto Eco   Umberto Eco Icon_minitimeMar 5 Jan - 9:52

5 janvier 1932, Alessandria (Italie) : naissance d'Umberto Eco, essayiste & romancier.

Après un diplôme en philosophie obtenu à l'Université de Turin à l'âge de vingt-deux ans, Eco s'intéresse à la scolastique médiévale (= grosso modo, à la philosophie enseignée dans les écoles moyen-âgeuses), puis à l'art d'Avant-garde, et enfin à la culture populaire contemporaine.

En sortent trois livres qui, tous, rencontrent un succès quasi immédiat en Italie : "Sviluppo dell'estetica medievale", en 1959, à ce jour non encore traduit, "L'Oeuvre ouverte" trois ans plus tard et "Apocalittici e integrati" en 1964.

Eco s'oriente ensuite vers la sémiotique (= étude des signes et de leur signfication) avec différents ouvrages publiés dans les années soixante-dix. (Parmi ceux-ci, "Lector in Fabula" ou "Le Rôle du Lecteur", théorie de la réception qui le place d'emblée parmi les penseurs européens les plus importants de la fin du XXème siècle.) Aujourd'hui, il occupe la chaire de sémiotique de l'Université de Bologne.

En 1980, sort son premier roman, "Le Nom de la Rose", qui, en dépit de son thème assez "intellectuel" - la connaissance doit-elle être réservée à une petite élite qui aura tendance, de ce fait, à vouloir dominer la société ? - est un véritable succès de librairie. Il faut dire que Eco a eu la sagesse de masquer cette question éternellement d'actualité sous une intrigue policière médiévale, menée tambour battant par un moine-détective dont le nom est un clin d'oeil à Conan Doyle : Sir Guillaume de Baskerville. Il est vrai aussi que le romancier, homme suprêmement cultivé, possède l'art et la manière de mettre son savoir au niveau du profane et, mieux encore, de faire ce dernier se passionner pour le sujet traité.

Vient ensuite - en 1988 - "Le Pendule de Foucault", dont l'action se situe de nos jours et se veut une dénonciation de l'ésotérisme et de l'hermétisme.
Là encore, le succès est au rendez-vous.

En 1994, paraît "L'Ile du Jour d'Avant", roman historique dont le héros, le jeune Roberto de la Grive, est un espion aux ordres de Mazarin. Le vaisseau sur lequel il a embarqué ayant fait naufrage, il trouve refuge dans une épave abandonnée sur une île. Or, cette île se situe sur un méridien très particulier : celui du changement de date ...

En 2000, Eco revient au Moyen-Age avec "Baudolino", autre roman historique doté d'un personnage au moins aussi menteur que le héros du "Pendule ..." Mais, du fait de son adoption par l'empereur Frédéric Barberousse, les mensonges et belles histoires tarabiscotées de Baudolino vont avoir des conséquences bien plus importantes ...

Enfin, en 2004, le romancier italien nous a donnés "La Mystérieuse Flamme de la Reine Loana."
Là, le héros, amnésique, part à la recherche de son propre passé en se replongeant dans les livres qu'il possède.

En parallèle, Umberto Eco a également écrit de très nombreuses chroniques pour divers journaux et revues. Ces textes ont été repris dans "Pastiches et Postiches", en 1988, ainsi que dans "Comment voyager avec un saumon", paru dix ans plus tard. A noter que les recueils "Croire en quoi", "Cinq questions de morale" et "Islam et Occident" regroupent des textes plus polémiques.

Sa dernière production, "Vertige de la Liste", est en cours de traduction.

Umberto Eco sur Nota Bene. Umberto Eco Chapeau2

Nota Bene : Jelisavecplaisir

Umberto Eco a quitté ce monde de fous, qui sait pourtant, parfois, se montrer si beau, si exaltant, toute son oeuvre d'écrivain le prouve, le 19 février 2016. Grâces soient rendues à ses mânes !
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par Masques de Venise le Ven 2 Sep - 19:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65658
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Umberto Eco Vide
MessageSujet: Re: Umberto Eco   Umberto Eco Icon_minitimeMar 5 Jan - 9:55

Umberto Eco Umbert10

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par Masques de Venise le Mar 5 Jan - 12:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Giles
Membre étranger


Masculin
Nombre de messages : 2238
Localisation :  
Emploi :  
Loisirs :  
Date d'inscription : 18/02/2011

Umberto Eco Vide
MessageSujet: Re: Umberto Eco   Umberto Eco Icon_minitimeLun 18 Juil - 6:56

Umberto Eco advirtió la necesidad de volver a trabajar sobre el texto de El nombre de la rosa para agilizar algunos pasajes y refrescar el lenguaje", comunica en un escueto comunicado Bompiani […]. El profesor Eco, que fundó la primera facultad de Ciencias de la Comunicación en Bolonia hace más de 20 años, pretende actualizar su novela para acercarla a las nuevas tecnologías y generaciones. El objetivo es que quienes solo conocen la obra por citas de Internet, asustados por su dificultad idiomática o por lo denso de algunos pasajes, puedan leerla también, así como los lectores digitales.

Je pense qu'il est inutile de traduire ? Plus de détails sur El País. À propos, Assouline est contre l'idée… comme si Eco allait lui demander son avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65658
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Umberto Eco Vide
MessageSujet: Re: Umberto Eco   Umberto Eco Icon_minitimeMar 19 Juil - 10:29

En effet, il y a peu de chances pour qu'Assouline soit consulté. Il sera intéressant de disposer des deux versions, en tous cas.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Giles
Membre étranger


Masculin
Nombre de messages : 2238
Localisation :  
Emploi :  
Loisirs :  
Date d'inscription : 18/02/2011

Umberto Eco Vide
MessageSujet: Re: Umberto Eco   Umberto Eco Icon_minitimeMar 19 Juil - 21:12

Masques de Venise a écrit:
Il sera intéressant de disposer des deux versions, en tous cas.
Oui, tout à fait. J'ai appris que la nouvelle version sera « interactive » c'est-à-dire que les mots difficiles seront expliqués (dans une petite fenêtre qui apparaîtra au-dessus du texte, je pense), les noms de lieux renverront à une photographie du lieu, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Umberto Eco Vide
MessageSujet: Re: Umberto Eco   Umberto Eco Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Umberto Eco

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: L'Anniversaire du Jour -