Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

 

Milorad Pavić (Serbie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Lucile
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Littérophage Nota Beniste Gourmand


Féminin
Verseau Cheval
Nombre de messages : 288
Age : 53
Localisation : à l'Est
Emploi : gardienne
Loisirs : lecture, musique, jardinage, randonnées, voyages
Date d'inscription : 21/07/2009

Milorad Pavić (Serbie) Vide
MessageSujet: Milorad Pavić (Serbie)   Milorad Pavić (Serbie) Icon_minitimeMar 23 Fév - 20:19

Je vais essayer dans ce fil de rendre compte de ma lecture du Dictionnaire khazar.

I) L'AUTEUR

1) SA VIE

Quelques éléments biographiques tout d'abord :
On sait peut de choses sur M. Pavic qui était un homme très discret. Il est né en 1929 à Belgrade et est mort en 2009.
Il était écrivain, professeur et historien, spécialiste de la littérature serbe du 17ème au 19ème siècle.

2) SON OEUVRE

Ses ouvrages peuvent se classer dans deux catégories. La première concerne ses travaux de chercheur. Il a écrit notamment :
* Histoire de la littérature serbe à l'âge baroque (1970)
* Mémoire du langage et forme poétique (1976)
* Histoire de la littérature serbe, classicisme et pré-romantisme (1979)
* Naissance de la nouvelle littérature serbe (1983).

La deuxième catégorie concerne ses ouvrages de fiction et comprend entre autres :
* Le Dictionnaire khazar (1984)
* Paysage peint avec du thé (1988)
* L'Envers du vent (1991)
* Le dernier Amour à Constantinople (1994)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucile
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Littérophage Nota Beniste Gourmand


Féminin
Verseau Cheval
Nombre de messages : 288
Age : 53
Localisation : à l'Est
Emploi : gardienne
Loisirs : lecture, musique, jardinage, randonnées, voyages
Date d'inscription : 21/07/2009

Milorad Pavić (Serbie) Vide
MessageSujet: Re: Milorad Pavić (Serbie)   Milorad Pavić (Serbie) Icon_minitimeMar 23 Fév - 21:11

II) QUE SAIT-ON SUR LES KHAZARS ?

Pour m'informer à leur sujet et faire la part de la réalité et de la fiction dans le texte de Pavic, j'ai lu un ouvrage dirigé par Jacques Piatigorsky et Jacques Sapir et intitulé L'Empire khazar - VIIe-XIe siècle (Editions Autrement, Collection Mémoires n° 114)


1) OU VIVAIENT-ILS ?

Ils étaient établis depuis la plus haute Antiquité dans la région de la basse Volga et ont étendu leur pouvoir sur la partie européenne de la Russie actuelle. C'était un des nombreux peuples des steppes qui occupèrent une immense région stratégique allant de la Chine au Danube.
Cette région intéressa les Perses, les Romains, les Arabes et Byzance. Par la suite, Britanniques et Russes luttèrent pour le contrôle des territoires adjacents de l'Inde. Aujourd'hui, c'est une région stratégique en raison du pétrole, du gaz naturel et de la lutte contre le terrorisme.


2) QUELLES SOURCES POSSEDONS-NOUS ? QUELLE METHODOLOGIE EMPLOYONS-NOUS POUR LES CONNAITRE ?

a) Comme on sait peu de choses sur les Khazar, on raisonne par analogie : les peuples des steppes vivaient de la même façon et avaient les mêmes coutumes. On en sait beaucoup sur les Scythes (qui ne connaissaient certes pas l'écriture mais qui ont été en contact avec les Grecs notamment qui ont laissé sur eux des textes nombreux). Cependant, si le territoire des Scythes correspondait au futur empire khazar, ils ont vécu bien avant eux et ont disparu de l'Histoire au deuxième siècle avant J.C. La connaissance par analogie est donc très imparfaite.

b) On les connaît aussi grâce à divers documents, notamment par quelques lettres datant du Xème siècle. Elles constituent une réponse à une demande de renseignement sur cet empire par un haut fonctionnaire juif de l'Espagne musulmane. L'une de ces réponses fut écrite par un Juif de Constantinople et l'autre par Joseph, le roi des Khazars.
Il existe également des documents en hébreux écrits par des Juifs de Kiev ainsi que des notes de voyageurs. Des documents byzantins, russes, arméniens, syriens, géorgiens, arabes et perses apportent aussi quelques informations.
Cependant, les sources écrites sont très pauvres.


3) D'OU VIENNENT-ILS ?

Au 1er siècle avant J.C, les populations qui constitueraient le peuple khazar parcouraient les steppes d'Asie centrale et furent repoussés à l'Ouest par les Chinois. Le peuple khazar se forma au VIème siècle de notre ère dans le chaos des grandes invasions par la fusion de diverses populations turco-mongoles.


4) COMMENT VIVAIENT-ILS ?

C'était des semi-nomades, comme tous les peuples des steppes. Leur relation au cheval était donc primordiale. Ils lui vouaient un culte. Le cheval leur était indispensable pour se déplacer et se développer sur des territoires immenses, pour faire la guerre et pratiquer le commerce.


5) QUELS VESTIGES CULTURELS ONT-ILS LAISSES ?

Il ne reste pas grand chose de leur empire qui a duré trois siècles. Ils ont fondé Kiev (qui signifie "au bord de l'eau"). Ils eurent trois capitales : la première s'appelait Balanger. La deuxième, Samandar, était constituée de huttes de bois au toit pointu. Les vignes étaient cultivées dans la ville même. La troisième capitale, Atil, était le Paris de la Volga en ce sens qu'elle était bâtie sur les deux rives de la branche principale de la Volga ainsi que sur l'île située au milieu du fleuve. Le Palais royal était en briques cuites et c'était le seul monument de l'île. Ailleurs, les maisons étaient souvent en argile.
Mais il ne reste pas de ruines de ces trois villes et comme les Khazars n'ont jamais vraiment abandonné leur vie semi-nomade, on peut supposer que de nombreuses habitations étaient des tentes.


6) QUELLE ETAIT LEUR ORGANISATION POLITIQUE ?

a) Le khagan était le chef suprême des Khazars et devint avec le temps une sorte de personnage sacré, le symbole de la nation. Les Arabes le placent au-dessus du roi (bek).
Le choix et l'élection du khagan étaient très particuliers. Tout d'abord le khagan devait être juif. "Le bek jetait une corde de soie autour du cou du khagan et la serrait jusqu'à ce que celui-ci commence à suffoquer. On lui demandait alors combien d'années il voulait régner. Le khagan mentionnait un chiffre puis montait sur le trône. S'il était encore en vie lorsque la période prévue était écoulée, on le tuait purement et simplement."
Au dixième siècle, le khagan vivait enfermé dans un grand palais avec vingt-cinq femmes, soixante concubines et de nombreux eunuques. C'était un personnage mystérieux qui se montrait quatre fois par an à son peuple mais personne ne le voyait car il fallait s'incliner sur son passage. Le culte du khagan était si fort que même les peuples voisins avaient peur de son pouvoir magique. Les Khazars attribuaient au khagan leurs succès et leurs échecs. Quand l'Etat souffrait d'une sècheresse ou d'une défaite militaire, le bek livrait le khagan au peuple afin qu'il soit mis à mort.

b) Comme tout empire, l'empire khazar avait sous sa dépendance de nombreux peuples. Ces peuples étaient très autonomes dans leur organisation politique et sociale mais ils devaient payer aux Khazars un tribut et les aider militairement.



Il est tard. Je finirai plus tard.


Dernière édition par Lucile le Mer 24 Fév - 15:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mile
Littérophage Aloysiusbertranophile
Littérophage Aloysiusbertranophile
mile

Masculin
Lion Chat
Nombre de messages : 2394
Age : 67
Localisation : Bourgogne
Emploi : neant
Loisirs : poesie, musique
Date d'inscription : 24/08/2009

Milorad Pavić (Serbie) Vide
MessageSujet: Re: Milorad Pavić (Serbie)   Milorad Pavić (Serbie) Icon_minitimeMar 23 Fév - 22:06

C'est une grande vérité : quand il est tard, on ne peut finir que plus tard. Milorad Pavić (Serbie) Rirejenp
_________________
"Pour l'idéaliste, l'existence n'est pas nécessaire à la vérité qu'il conçoit" Albert Thibaudet.
"Je suis d'un autre pays que le vôtre, d'un autre quartier, d'une autre solitude". Léo Ferré

http://monamilouisbertrand.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Lucile
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Littérophage Nota Beniste Gourmand


Féminin
Verseau Cheval
Nombre de messages : 288
Age : 53
Localisation : à l'Est
Emploi : gardienne
Loisirs : lecture, musique, jardinage, randonnées, voyages
Date d'inscription : 21/07/2009

Milorad Pavić (Serbie) Vide
MessageSujet: Re: Milorad Pavić (Serbie)   Milorad Pavić (Serbie) Icon_minitimeMer 24 Fév - 15:38

mile a écrit:
C'est une grande vérité : quand il est tard, on ne peut finir que plus tard. Milorad Pavić (Serbie) Rirejenp

Oui, oui, bien sûr, bien sûr... Tu as raison...

Et à part ça, quelque chose d'intéressant et de constructif à dire sur les Khazars ? sur Le Dictionnaire khazar ? Sur une autre oeuvre de Pavic ? Quelque chose qui me permette d'approfondir ma lecture du livre de Pavic, de découvrir d'autres oeuvres de lui ? Ou peut-être, sur un autre fil, un auteur méconnu à me faire découvrir grâce à un avis un peu étayé ?




7) QUELLE ETAIT LEUR RELIGION ?

Les Khazars étaient païens et pratiquaient le culte du cheval mais le paganisme ne leur apportait pas l'unité politique et culturelle nécessaire à la survie de l'Etat. Ils n'optèrent ni pour le christianisme ni pour l'islam car cela aurait entraîné une dépendance envers Byzance ou le Califat. A la fin du VIIIème siècle, les dirigeants de la Khazarie avaient adopté le judaïsme afin d'établir une sorte d'égalité avec le Califat et Byzance. L'adoption du judaïsme manifeste leur désir d'indépendance et de grandeur. Il s'avère en fait que si le choix d'une troisième voie fut effectivement un atout qui leur permit de s'imposer face au califat et à Byzance, il leur ôta la possibilité d'avoir un allié sûr en cas de faiblesse. Si les dirigeants optèrent pour le judaïsme, on s'interroge par ailleurs sur l'importance de la conversion parmi le peuple et il y avait également beaucoup de chrétiens et de musulmans dans l'empire khazar.


8. LES RAPPORTS DE L'EMPIRE KHAZAR AVEC BYZANCE ET LE CALIFAT

a) Vers la fin du VIIème siècle, les Khazars commencèrent à jouer un rôle important dans les guerres civiles qui déchiraient Byzance et leur empire fut un refuge pour les empereurs renversés.

b) Dans les années 620, Mahomet et son Etat profitèrent du désordre provoqué par le conflit entre Héraklius 1er et l'Iran des Sassanides. Les Khazars résistèrent à l'expansion arabe. Byzance s'allia aux Khazars pour résister à cette expansion. En 717, Constantinople fut assiégée et faillit être prise par les Arabes mais leurs forces furent entravées par les Khazars qui ont joué un rôle très important en freinant l'expansion de l'Islam et constituèrent une frontière infranchissable à l'Ouest de la mer caspienne.


9) POURQUOI ET COMMENT L'EMPIRE KHAZAR A-T-IL DISPARU ? QU'EST-IL ADVENU DES KHAZARS ?

a) Au fil des siècles, les Khazars oublièrent leurs vertus guerrières et l'armée khazare était de plus en plus constituée de chrétiens et de musulmans peu enclins à se battre contre des chrétiens ou des musulmans.
Les Khazars étaient de moins en moins aptes à protéger les peuples vassaux qui continuaient à payer un tribut. Ce décalage entre l'organisation impériale et la réalité ouvrait la voie aux agressions. Comme la Khazarie était affaiblie au Xème siècle, Byzance n'avait plus besoin d'elle et se livra à des activités subversives afin de réduire encore l'influence khazare et de libérer la Crimée de leur pouvoir. Les empereurs byzantins recoururent pour cela aux peuples mécontents de l'Empire (à cause du tribut versé en échange d'une protection défaillante, de querelles religieuses, les musulmans et les chrétiens de l'empire étant mécontents d'avoir un juif, c'est-à-dire pour eux un hérétique, comme souverain et parce que la Khazarie, devenue Etat commerçant redistribuait mal les richesses, ce qui accrut le dédain des peuples dépendants à son égard).

A l'extérieur, les menaces étaient également nombreuses : au Nord-Ouest, la Khazarie était menacée par les Russes et les Petchenègues, à l'Ouest par Byzance, à l'Est par les Oghouz, au Sud et au Sud-Est par les Etats musulmans.

Au dixième siècle, les Khazars perdirent l'un après l'autre les peuples et les terres qui étaient sous leur dépendance et une coalition entre les Russes et les Oghouz entre 964 et 969 mit fin à l'empire khazar.

b) Une des causes de la disparition du peuple khazar après la chute de l'empire fut sa désunion religieuse. Au Moyen Age, la conscience religieuse était plus forte que la conscience ethnique, si bien qu'après la disparition de l'Etat qui les unissait, les adeptes des trois monothéismes ont dû se considérer comme des étrangers. Les Khazars chrétiens furent assimilés par les Byzantins et les Russes, les Khazars musulmans par les autres peuples musulmans. Les Khazars juifs sont mentionnés dans une chronique géorgienne comme un groupe habitant Delbent dans les années 1170. C'est la dernière fois que les Khazars sont mentionnés dans les sources historiques.




Je parlerai donc du Dictionnaire khazar la prochaine fois mais je ne sais pas bien quand car je n'aurai guère le temps dans les prochaines semaines et par ailleurs, c'est une oeuvre complexe, très éloignée de ce qui s'écrit en France, en Occident en général, très éloignée de nos modes de raisonnement, j'ai pris beaucoup de notes et je ne sais pas encore très bien ce que je vais en faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65658
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Milorad Pavić (Serbie) Vide
MessageSujet: Re: Milorad Pavić (Serbie)   Milorad Pavić (Serbie) Icon_minitimeMer 24 Fév - 16:46

Je l'ai ajouté à l'une de mes piles. Je pensais déjà l'acheter pour la Noël - tu nous en avais déjà parlé, je pense. Mais on est tenté par tant de choses en cette période de l'année ...

Peut-être le mois prochain parce que ce que tu en dis se superpose à l'envie que j'avais déjà de lire ce livre, très atypique, selon toutes les critiques que j'ai pu lire.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 44
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

Milorad Pavić (Serbie) Vide
MessageSujet: Re: Milorad Pavić (Serbie)   Milorad Pavić (Serbie) Icon_minitimeMer 24 Fév - 21:24

D'accord mais alors, ce Dictionnaire khazar, il se présente comment ? Comme un récit ? Plusieurs récits ? Des récits type historiques ?

Et quel est ton ressenti par rapport à cette lecture ?
As-tu déjà lu d'autres oeuvres de la littérature serbe ?
En ce qui me concerne, je ne connais pas du tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucile
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Littérophage Nota Beniste Gourmand


Féminin
Verseau Cheval
Nombre de messages : 288
Age : 53
Localisation : à l'Est
Emploi : gardienne
Loisirs : lecture, musique, jardinage, randonnées, voyages
Date d'inscription : 21/07/2009

Milorad Pavić (Serbie) Vide
MessageSujet: Re: Milorad Pavić (Serbie)   Milorad Pavić (Serbie) Icon_minitimeMer 24 Fév - 21:35

Ah, ah... suspens, suspens...

Comme je l'ai écrit plus haut, j'ai pris beaucoup de notes et il va me falloir du temps pour organiser et rédiger mon commentaire et comme j'ai procrastiné pendant toutes les vacances, me voilà bien débordée maintenant. J'ai enfin trouvé le temps de faire un compte-rendu de mon livre sur les Khazars (que j'ai lu il y a deux mois), je ne sais pas quand je trouverai le temps de faire mon compte-rendu sur le livre de Pavic que j'ai lu pendant les vacances de Noël et cela m'effraie un peu de remettre le nez dans mes notes. Donc, je trouverai peut-être le temps de faire cela avant les prochaines vacances mais rien n'est sûr. Désolée de te faire attendre ainsi.

Je vais juste te dire qu'il se présente sous la forme d'un dictionnaire donc avec des articles que tu peux lire dans l'ordre que tu veux. Ceci correspond à la perception que Pavic a de la littérature : celle d'une oeuvre ouverte au sens qui peut changer en fonction de la manière, de l'ordre dans lequel on lit le livre.

Tu en trouveras une excellente présentation sur le site http://authologies.free.fr

Je commence à bien m'intéresser à la littérature serbe effectivement. J'ai lu il y a deux ou trois ans Le Pont sur la Drina d'Ivo Andric, que je te conseille. Je vais mettre sur ce site le commentaire que j'en avais fait. J'ai acheté il y a quelques jours Migrations de Milos Tserniansky, un pavé de 1200 pages et j'ai encore en réserve Jardins cendre de Danilo Kis. J'avais commencé à lire Le Siège de l'église Saint-Sauveur de Goran Petrovic mais j'ai abandonné au bout de 40 pages. C'était trop irrationnel. Je n'y arrivais pas mais comme j'ai réussi à lire Le Dictionnaire Khazar, je commence à m'habituer à cette littérature qui rompt constamment avec la logique et je pense donc que j'en reprendrai la lecture. D'autant plus que je commence à connaître un peu aussi l'univers orthodoxe et l'héritage byzantin même si j'ai prévu encore diverses lectures sur la question. Je compte lire aussi Millénaire à Belgrade (de Vladimir Pistalo) que je me suis procuré.



Enfin, vu la vitesse à laquelle je lis et celle à laquelle je fais mes comptes-rendus, vous n'êtes pas près de lire quelque chose de ma part sur tous ces livres.


Dernière édition par Lucile le Jeu 25 Fév - 0:08, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
millie
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.


Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 1616
Age : 44
Localisation : montpellier
Emploi : prenant
Loisirs : divers (comme d'été)
Date d'inscription : 09/08/2007

Milorad Pavić (Serbie) Vide
MessageSujet: Re: Milorad Pavić (Serbie)   Milorad Pavić (Serbie) Icon_minitimeMer 24 Fév - 21:38

Bof, pas grave...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucile
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Littérophage Nota Beniste Gourmand


Féminin
Verseau Cheval
Nombre de messages : 288
Age : 53
Localisation : à l'Est
Emploi : gardienne
Loisirs : lecture, musique, jardinage, randonnées, voyages
Date d'inscription : 21/07/2009

Milorad Pavić (Serbie) Vide
MessageSujet: Re: Milorad Pavić (Serbie)   Milorad Pavić (Serbie) Icon_minitimeMer 24 Fév - 22:01

J'ai ajouté quelques précisions après ton message en éditant le mien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucile
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Littérophage Nota Beniste Gourmand


Féminin
Verseau Cheval
Nombre de messages : 288
Age : 53
Localisation : à l'Est
Emploi : gardienne
Loisirs : lecture, musique, jardinage, randonnées, voyages
Date d'inscription : 21/07/2009

Milorad Pavić (Serbie) Vide
MessageSujet: Re: Milorad Pavić (Serbie)   Milorad Pavić (Serbie) Icon_minitimeMer 24 Fév - 23:42

Et à propos du livre dont je viens de faire la synthèse, cela m'a passionnée de découvrir ce peuple et cet Empire dont je connaissais à peine l'existence. J'ai découvert que notre civilisation a pu continuer son chemin notamment grâce à l'action de ce peuple disparu, dont on ne connaît pas les descendants. Et j'ai pu constater encore une fois, en lisant les conflits, les rivalités entre empires à quel point rien ne changeait, surtout dans cette région du monde, hormis le nom des empires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65658
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Milorad Pavić (Serbie) Vide
MessageSujet: Re: Milorad Pavić (Serbie)   Milorad Pavić (Serbie) Icon_minitimeLun 14 Oct - 11:08

15 octobre  1929, Belgrade (Yougoslavie / Serbie Actuelle) : naissance de Milorad Pavić, poète, traducteur, nouvelliste & romancier.

Né dans une famille d'intellectuels et d'écrivains, il fait d'excellentes études, clôturées par une licence en Littérature décernée par l'Université de Belgrade. Par la suite, il obtient, à celle de Zagreb, un doctorat en histoire littéraire.

Pavić investit la scène littéraire yougoslave en 1969, avec un premier recueil de poèmes, "Palimpsesti / Palimpsestes". En 1971, il sort "Mesečev kamen / Pierre de Lune", autre recueil de vers. Ces deux volumes sont bientôt traduits en anglais et inclus dans l'anthologie "Contemporary Yugoslav Poems."

Peu après, Pavić se tourne vers la prose et rédige plusieurs nouvelles qui paraissent, elles aussi, en recueil. Puis vient son oeuvre la plus connue, le "Hazarski rečnik / Dictionnaire des Khazars", qui sort en 1984. Le livre reçoit un accueil critique exceptionnel et se voit bombardé du titre de "Premier roman du XXIème Siècle". Conçu comme un dictionnaire poétique, il peut être assimilé au compte-rendu historique et quasi-exhaustif de la vie et des moeurs du peuple Khazar.

Publié quatre ans plus tard, le second roman de Pavić, "Paysage Peint Avec du Thé" se présente comme un puzzle pour cruciverbistes, mettant en scène un architecte sans gloire de Belgrade dans un périple à travers la Grèce, afin d'y retrouver la trace de son père, disparu durant la Seconde guerre mondiale.

Parmi les autres romans de Pavić, citons "L'Envers du Vent" et "Amour A Constantinople : Roman sur l'Art divinatoire du Tarot."

Considéré par ses pairs comme doué d'une "très grande imagination", Pavić est réputé pour avoir fait tout son possible afin de rompre avec les schémas traditionnels de la fiction littéraire." Assurément, dans de telles conditions, il se présente comme "l'un des écrivains les plus fascinants et les plus intrigants du XXIème siècle." Signalons en outre que son nom a souvent été prononcé pour l'attribution du Prix Nobel.

Mais Milorad Pavić s'est éteint à Belgrade, le 30 novembre 2009, d'une attaque cardiaque, sans avoir reçu la prestigieuse distinction. Sa dépouille mortelle repose au cimetière de Novo Groblje, à Belgrade.

Quelques uns de ses textes, dont le fameux "roman-lexique Dictionnaire des Khazars", sont parus en français. Le "Dictionnaire ..." est même accessible en format poche. Pourquoi vous en priver ? Milorad Pavić (Serbie) Chapeau2
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65658
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Milorad Pavić (Serbie) Vide
MessageSujet: Re: Milorad Pavić (Serbie)   Milorad Pavić (Serbie) Icon_minitimeLun 14 Oct - 11:10

Milorad Pavić (Serbie) Milora10

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Contenu sponsorisé




Milorad Pavić (Serbie) Vide
MessageSujet: Re: Milorad Pavić (Serbie)   Milorad Pavić (Serbie) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Milorad Pavić (Serbie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: MODESTE PANORAMA DE LA LITTERATURE :: Littérature d'Europe Méridionale -