Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Une très belle définition de l'écrivain...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7361
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Une très belle définition de l'écrivain...   Lun 3 Mai - 7:05

Ce matin en ouvrant NB, je lis :
"Pour André Pieyre de Mandiargues : l'écrivain est une sorte de voyant émerveillé"...
C'est la plus belle (et de loin) définition que je n'ai jamais pu lire de ma vie, de l'écrivain !
D'ailleurs à mon sens, l'écrivain ne devrait être QUE (et uniquement) cette "sorte de voyant émerveillé"...
Un "voyant",donc... Pas un "sorcier"!
"émerveillé", oui... Et il doit écrire son (et ses) émerveillement(s)... Tel un enfant devenu adulte sans s'en apercevoir et sans jamais tout au long de sa vie, faire ces "cabrioles" imbéciles ou prétentieuses devant une assistance médusée ou inféodée aux jeux de lumière, de son et d'images-cultes...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7361
Age : 69
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: Une très belle définition de l'écrivain...   Mar 4 Mai - 14:35

... Si je dis “l'écrivain ne devrait être que cela( un voyant émerveillé)”... Je dois aussi préciser qu'un écrivain romancier ou (et) essayiste essentiellement et globalement dans son oeuvre... S'il n'est pas ou s'il est peu, un “voyant émerveillé”, il est tout de même un écrivain... Un écrivain de roman policier, de roman d'aventure, par exemple... Il n'est donc pas “nécessaire” (et primordial) pour un écrivain, de chercher à n'être que ce “voyant émerveillé” (quoique l'écrivain “voyant et émerveillé” s'il l'est vraiment et essentiellement, doit l'être très nettement)...
Toutefois il existe une “catégorie” d'écrivains que je définirais “artisans plutôt qu'artistes” : ce sont les écrivains de “littérature de gare”, littérature sentimentale ou mélodramatique, dans le genre de tous ces romans “grand public” que tout le monde achète dans les maisons de presse, tous ces romans que l'on lit en fonction de ses affinités ou prédilections en matière de lecture de détente et de loisirs... Et dans ce domaine là, on peut dire (et même affirmer) qu'il existe de “très/très bons artisans-écrivains”... qui d'ailleurs savent émerveiller et se révèlent “voyants” à l'occasion, dans une fiction qui anticiperait certains évènements probables devant survenir un jour...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Giles
Membre étranger


Masculin
Nombre de messages : 2238
Localisation :  
Emploi :  
Loisirs :  
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: Une très belle définition de l'écrivain...   Mer 16 Mar - 8:58

Être une sorte de voyant émerveillé est bien mais qu'en est-il du lecteur, de la relation avec le lecteur ? À quoi sert de voir si on ne peut pas transmettre et partager, ou faire voir ce qui nous a émerveillé ? J'ai lu une très belle et concise définition du poète qui pourrait s'appliquer au romancier aussi, à mon avis, elle est d'Éluard :

   Le poète est celui qui inspire bien plus que celui qui est inspiré.
   — A. Breton, R. Char, P. Éluard, Ralentir travaux, 1930
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une très belle définition de l'écrivain...   

Revenir en haut Aller en bas

Une très belle définition de l'écrivain...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Bavardages Divers & Lecturama du Mois -