Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

 

Confession du vieux routard...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8203
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Confession du vieux routard... Vide
MessageSujet: Confession du vieux routard...   Confession du vieux routard... Icon_minitimeMar 22 Juin - 8:28

Confession du vieux routard... 100622082323981626274386

“Au camping de la Rastaquère où hier soir je fis halte, j'aperçus une jeune femme au visage étrange, arrêtée à dix pas de ma tente et m'observant... Je venais tout juste de déballer mes quelques effets, de la carriole que je traîne derrière ma mobylette par toutes les routes de France...
Je sus un peu plus tard que cette jeune femme était seule car elle n'avait qu'une petite valise, un tapis de sol et une sorte de couverture matelassée... Elle s'était installée près des toilettes du camping dont je n'étais moi même guère éloigné...
Dans la nuit j'ai écrit dans les cabinets... Et nous nous sommes retrouvés le lendemain après midi au croisement de deux chemins de forêt, non loin de la ville, là où la veille j'avais remarqué ce matelas abandonné et cet amas de détritus ménagers...
Sur ce matelas, bèz-je une jeune femme nue sous une robe chic...
Ce fut comme un siècle qui coula au moment où en elle, doucement en longs jets je coulai...
Et je me vis avec elle, alors, comme un siècle plus tard, jeté en elle, sur un banc de métal argenté sous l'abri d'une station d'accumulateurs d'énergie... Et ce qui coulait de moi sur le bas de sa robe était encore chaud comme le sang d'un oiseau, d'un oiseau tout juste déchiré...”

... C'était une décharge sauvage en pleine nature, à proximité d'une route, à la croisée de deux chemins forestiers...
Il y avait là, ce matelas abandonné, qui semblait “presque neuf” -et tout ferme- ... Et ces bidons cabossés, ces ferrailles et ces cartons...
Et il est venu, ce “fantôme”, ce vieux routard tirant une carriole derrière sa mobylette... Et il s'est jeté sur la jeune femme...
Ça sera peut-être comme ça, dans cent ans, ce lieu là! Une station d'accumulateurs d'énergie et tout un va et vient de gros autobus et de véhicules fuselés dans un chuintement feutré, incessant et déchirant des rêves...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com

Confession du vieux routard...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -