Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Gabrielle d'Estrées & les siens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65549
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Gabrielle d'Estrées & les siens   Lun 9 Aoû - 17:38

Tallemant ne paraît pas apprécier la "Presque Reine". En tous cas, il s'emploie avec talent à enlever ses dernières illusions au lecteur qui, par hasard, en aurait conservé quelques unes sur la belle Gabrielle. Avant Saint-Simon mais sans les quartiers de noblesse de ce dernier, lui aussi s'en va fouiller dans les généalogies boiteuses - et l'on sent bien qu'il se régale :

[...] ... Voici ce que j'ai ouï conter à des gens qui le savaient bien, ou croyaient le bien savoir : une pauvre femme, veuve d'un procureur ou d'un notaire à Bourges, acheta un méchant pourpoint à la Pourpointerie, dans la basque duquel elle trouva un papier où il y avait : "Dans la cave d'une telle maison, six pieds sous terre de tel endroit (qui était bien désigné), y a tant en or dans des pots, etc ..." La somme était très grande pour le temps (il y a bien cent-cinquante ans). Cette veuve, voyant que le lieutenant général de la ville ( 1 ) était veuf et sans enfants, lui dit la chose, sans lui enseigner la maison, et offrit, s'il voulait l'épouser, de lui dire le secret. Il y consent ; on découvre le trésor ; il lui tint parole et l'épousa ( 2 ). Il s'appelait Babou. Il acheta La Bourdaisière ( 3 ) : c'est, je pense, le grand-père de la mère du maréchal d'Estrées ( 4 ). ... [...]

( 1 ) : le grand-père de Françoise Babou, qui fut la mère du maréchal d'Estrées, s'appelait Philibert Babou. Argentier de François Ier en 1510, il devint trésorier de France en 1523, surintendant des Finances l'année suivante et termina sa carrière en qualité de maître d'hôtel du Roi en 1544. Il n'a jamais été lieutenant général à Bourges - en tous cas, on n'en a pas connaissance.

( 2 ) : il avait épousé une demoiselle Marie Gaudin, fille de Victor Gaudin, l'argentier de la reine Claude. On peut donc affirmer que l'histoire ici rapportée par Tallemant ne repose que sur un amas de confusions que le temps a rendu impénétrables - et aussi, probablement, sur la malice humaine.


( 3 ) : le château de La Bourdaisière s'élevait dans le Cher, à une douzaine de kilomètres de Tours. Mme Babou devait le transformer en une superbe demeure Renaissance. Gabrielle d'Estrées, l'arrière-petite-fille de Philibert et Marie Babou, naquit dans ce château.

( 4 ) : Antoine d'Estrées, marquis de Coeuvres, vicomte de Soissons et de Bercy, grand maître de l'artillerie de France sous Henri IV. Il épousa, le 14 février 1559, Françoise Babou de La Bourdaisière. Ils eurent six filles et deux fils - dont l'un mourut à dix-neuf ans, permettant ainsi aux mauvaises langues de surnommer les survivants "les Sept Péchés Capitaux." Parmi ces enfants, Gabrielle qui, par son père, était la petite-fille de Catherine de Bourbon-Bonneval et appartenait à la noblesse mais, par sa mère et en dépit des titres depuis lors achetés, relevait de la simple bourgeoisie.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65549
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Gabrielle d'Estrées & les siens   Lun 9 Aoû - 17:47



Antoine d'Estrées, marquis de Coeuvres et maréchal de France - Père de Gabrielle d'Estrées

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65549
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Gabrielle d'Estrées & les siens   Lun 9 Aoû - 17:49



Françoise Babou de La Bourdaisière, devenue par son mariage Mme d'Estrées et marquise de Coeuvres - Mère de Gabrielle d'Estrées

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65549
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Gabrielle d'Estrées & les siens   Mer 11 Aoû - 17:50

Tallemant poursuit :

"[...] ... Mme d'Estrées [Françoise Babou de La Bourdaisière, épouse d'Antoine d'Estrées] eut six filles et deux fils. L'aîné ( 1 ) fut tué au siège de Laon ; le cadet, destiné à l'église, nommé à l'évêché de Lyon et au cardinalat, est le maréchal d'Estrées ( 2 ), qui vit encore aujourd'hui. Son cousin de Sourdis ( 3 ) eut le chapeau. Les six filles étaient Mme de Beaufort [Gabrielle], que Mme de Sourdis, aussi de La Bourdaisière ( 4 ), gouvernait ; Mme de Villars ( 5 ), dont nous parlerons ensuite ; Mme de Nan ( 6 ) ; la comtesse de Sanzay ( 7 ) ; l'abbesse de Maubuisson ( 8 ), et Mme de Balagny ( 9 ), c'est Délie dans "L'Astrée" ( 10 ). Elle avait un peu la taille gâtée mais c'était la plus galante ( 11 ) personne du monde. Ce fut d'elle que M. d'Epernon ( 12 ) eut l'abbesse de Sainte-Clocine de Metz ( 13 ) On les appelait, elles six et leur frère, les sept péchés mortels. ... [...]"

( 1 ) : François-Louis, comte de Coeuvres, tué à dix-neuf ans au siège de Laon, en 1594.

( 2 ) : François-Hannibal. D'abord destiné aux ordres, en sa qualité initiale de cadet, il reprit le titre à la mort de son frère aîné, et embrassa la carrière des armes. Henri IV le nomma gouverneur de La Fère alors qu'il n'avait que dix-neuf ans.

( 3 ) : François d'Escoubleau, cousin germain des d'Estrées. Nommé archevêque de Bordeaux en 1591, il reçut le chapeau de cardinal le 3 mars 1599. Il menait une vie si dissipée que, à Rome, on le surnommait "le cardinal Sordidus, archevêque du Bordel."

( 4 ) : Isabeau Babou de La Bourdaisière, soeur de Françoise et tante de Gabrielle d'Estrées. Elle épousa François d'Escoubleau de Sourdis, marquis d'Alluye.

( 5 ) : Juliette-Hippolyte, mariée à Georges de Brancas, duc de Villars et gouverneur du Havre.

( 6 ) : Marguerite de Bournel, dame de Namps (que Tallemant orthographie "Nan") et de Steenbecke, baronne de Mouchy.

( 7 ) : Françoise, comtesse de Sanzay, baronne de Tupigny, vicomtesse héréditaire de Poitou.

( 8 ) : Angélique d'Estrées, abbesse de Berteaucourt, puis de Maubuisson.

( 9 ) : Diane de Montluc, dame de Balagny. Son mari, Jean de Montluc, fut lui-même nommé maréchal de France et gouverneur de Cambrai.

( 10 ) : célèbre roman pastoral d'Honoré d'Urfé.

( 11 ) : il faut lire que Mme de Balagny menait une vie sentimentale et sexuelle des plus agitéee.

( 12 ) : Jean-Louis de Nogaret de La Valette, fait duc d'Epernon par la grâce d'Henri III, dont il fut l'un des grands favoris.

( 13 ) : en religion, Soeur Louise de La Valette.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par Masques de Venise le Mer 11 Aoû - 18:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65549
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Gabrielle d'Estrées & les siens   Mer 11 Aoû - 17:54



François-Hannibal, comte, puis marquis de Coeuvres, devenu par la suite duc d'Estrées et maréchal de France

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65549
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Gabrielle d'Estrées & les siens   Mer 11 Aoû - 18:02



Selon les sources, cette célèbre peinture anonyme représente Gabrielle d'Estrées (à droite) en compagnie de sa soeur, la duchesse de Villars, laquelle, du vivant même de Gabrielle, attira un temps l'attention d'Henri IV

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65549
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Gabrielle d'Estrées & les siens   Mer 11 Aoû - 18:15



Jean-Louis de Nogaret de La Valette, duc d'Epernon - Il passe pour avoir trempé dans l'assassinat d'Henri IV

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65549
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Gabrielle d'Estrées & les siens   Jeu 19 Aoû - 16:14

La vie des plus agitées que menaient les membres de la fratrie d'Estrées est à l'origine de cet extrait :

[...] ... Madame de Neufvic ( 1 ), une dame d'esprit qui était fort familière chez Madame de Bar ( 2 ), fit cette épigramme sur la mort de Madame la Duchesse ( 3 ) :

J'ai vu passer par ma fenêtre
Les six péchés mortels vivants,
Conduits par le bâtard d'un prêtre ( 4 )
Qui tous ensemble allaient chantant
Un requiescat in pace
Pour le septième trépassé.
... [...]

( 1 ) : on pense en général qu'il s'agit de l'épouse d'Augustin Le Gars, sieur de Neufvic, frère aîné de Melle de Gournay. Mais certains optent pour Françoise de La Rochefoucauld, qui avait épousé Bertrand de Fayolle de Mellet, seigneur de Neufvic et de Saint-Martial, en Auvergne. Cette dernière hypothèse est cependant très sujette à caution. Dans une pièce de vers écrite par Anne de Rohan et intitulée "A Melle de Neufvic sur la mort de sa mère" - à cette époque, on utilisait couramment "Mademoiselle" pour "Madame" - on sait que le prénom de Mme de Neufvic était "Marcelle" et non "Françoise."

( 2 ) : Catherine de Bourbon, princesse de Navarre et soeur d'Henri IV. Son frère la contraignit à épouser Henry, duc de Lorraine et de Bar.

( 3 ) : Gabrielle d'Estrées, duchesse de Beaufort, bien sûr.

( 4 ) : le prêtre en question est Jean de Montluc, évêque de Valence. De ses amours avec Anne Martin, il eut un fils naturel, Jean, qui fut légitimé sous le nom de Jean de Montesquiou de Montluc de Balagny, fait maréchal de France par Henri IV en 1594. Il avait épousé Diane d'Estrées.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65549
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Gabrielle d'Estrées & les siens   Sam 21 Aoû - 19:49



Catherine de Bourbon, infante de Navarre, duchesse d'Albret et comtesse d'Armagnac, duchesse de Lorraine et de Bar, par Cordelier de La Noue

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65549
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Gabrielle d'Estrées & les siens   Sam 21 Aoû - 20:12



Jean de Montesquiou de Montluc de Balagny, fils légitimé de Jean de Montluc, évêque de Valence

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gabrielle d'Estrées & les siens   

Revenir en haut Aller en bas

Gabrielle d'Estrées & les siens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: GRAND DEPOUSSIERAGE 2015/2017 :: Divers -