Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

 

Ayukawa Nobuo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65658
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Ayukawa Nobuo Vide
MessageSujet: Ayukawa Nobuo   Ayukawa Nobuo Icon_minitimeLun 23 Aoû - 16:13

23 août 1920, Tôkyô (Empire du Japon) : naissance de Kamimura Ryûichi, dit Ayukawa Nobuo, poète et diariste.

Très peu connu en Occident, Ayukawa mérite pourtant bien plus que les notes de bas-de-page qu'on accorde en général à son oeuvre dans les volumes d'anthologie qui l'évoquent.

A vingt-deux ans, quand il rejoint l'Armée impériale, il laisse déjà derrière lui, comme une sorte de testament, l'un de ses poèmes les plus connus, "L'Homme sur le Pont." Durant toute la durée de son passage au front, qui s'achèvera en 1944, suite à une blessure qui le fait rapatrier dans son île natale, il tient un "Journal" qui raconte sans fards les innombrables exactions commises par les Japonais à l'encontre du peuple chinois. Et jamais par la suite, bien qu'ayant épousé certaines thèses conservatrices, il ne fera partie des intellectuels et écrivains appelant à nier les crimes du Japon impérial contre l'humanité.

Rentré au foyer, il dédie ses poèmes à ses camarades morts sur le champ de bataille. Il se pose désormais de grandes questions quant à "la tradition japonaise" et une résistance déterminée aux pressions exercées sur lui par ses compatriotes sur le plan politique, sociétal et culturel va devenir la pierre fondatrice de son oeuvre d'après-guerre.

Parmi ses textes les plus célèbres, on compte "L'Homme Mort", "Chant du Matin dans Un Hôtel à l'Ancre" ou encore "Chant d'un Soldat." Signalons également l'essai "Gendaishi to wai nani ka / Qu'est-ce que la poésie contemporaine ?", sorti en 1966 avec une "Manière de voir la poésie."

En 1947, il fonde, avec Tamura Ryûichi et quelques autres, la célèbre revue poétique "Arechi / Terre Vaine."

Ayukawa Nobuo devait s'éteindre dans sa ville natale, le 7 octobre 1986. Ayukawa Nobuo Chapeau2
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par Masques de Venise le Mer 23 Aoû - 11:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Masques de Venise

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65658
Age : 59
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

Ayukawa Nobuo Vide
MessageSujet: Re: Ayukawa Nobuo   Ayukawa Nobuo Icon_minitimeLun 23 Aoû - 16:17

Ayukawa Nobuo Ayukaw10

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Ayukawa Nobuo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: L'Anniversaire du Jour -