Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Evolution de la Chanson de Geste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65585
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Evolution de la Chanson de Geste   Mar 21 Sep - 11:17

Au fil des trois siècles qui la verront croître jusqu'à son apogée et, peu à peu, décliner, la chanson de geste passe du statut d'épopée à celui de véritable roman. Elle évolue en fait en même temps que la société qui l'a vue naître.

A partir du XIème siècle, le régime féodal acquiert une puissance qui privilégie l'honneur et les prouesses guerrières. Entre le vassal et son suzerain, la loyauté doit être de mise - même si, en pratique et en fonction des aléas de la politique, ce n'est pas toujours le cas. Dans le même temps, la Première croisade déclenche une ferveur patriotique aussi bien auprès des nobles que des classes populaires. Du coup, les récits héroïques qui fleurissent ont souvent pour thème la lutte contre les infidèles, lutte évidemment menée dans un but avant tout spirituel - la libération du tombeau du Christ - but que les conteurs magnifient à plaisir. Les ambitions économiques et bassement matérielles qui furent aussi celles de l'action des Croisés - tout comme elles le sont de toute expansion - sont déjà occultées.

Bien qu'il en ait sans doute connu dès sa naissance, le XIème siècle ne nous a légué que des chansons de geste (du latin "gesta" qui signifie "actions") composées sur sa fin. Comme pour celles du siècle suivant, les personnages et les événements évoqués appartiennent au VIIIème et au IXème siècles mais la version qu'en donnent les auteurs est une version modernisée, avec des barons et des Croisés qui n'ont plus guère en commun, avec leurs modèles carolingiens, que les noms et les titres.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par Masques de Venise le Lun 27 Avr - 16:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65585
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Evolution de la Chanson de Geste   Mar 21 Sep - 13:17

Le succès énorme rencontré par la chanson de geste la contraignit en outre à des mutations qu'on peut parfois déplorer.

A compter du XIIIème siècle, on lit aussi les chansons de geste. Peu à peu, l'assonance cède le pas à la rime, plus visuelle. Malheureusement, sa recherche systématique entraîne souvent dans des subtilités inutiles. Autre changement de forme : le décasyllabe se raréfie au bénéfice de l'alexandrin ou de l'octosyllabe.

A la simplicité originelle des premières chansons, on préfère désormais les épisodes multiples qui, certes, rallongent le récit mais aussi le complexifient.
Les textes les plus anciens sont repris par des remanieurs qui, en fonction de leurs goûts ou de leurs intérêts personnels, leur adjoignent des développements rhétoriques plus ou moins boursouflés.

Au XVème siècle, on met en prose le texte versifié des chansons : c'est la naissance du roman. N'y ont encore accès que les élites de la société mais, deux siècles plus tard, un public plus populaire les découvrira par l'entremise de la célèbre "Bibliothèque bleue", créée à Troyes par le libraire Jean Oudot, et dont l'un des plus anciens volumes s'intitule "Le Roman du vaillant Chevalier Ogier le Danois gui fui un des douze pairs de France, lequel avec le secours du roy Charlemagne chassa les Païens hors de Rome et remit le Pape en son trône."

C'est par ce canal, qui baignait les masses les plus pauvres, que la chanson de geste survécut à sa belle jeunesse et fut redécouverte par les Romantiques au début du XIXème siècle.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par Masques de Venise le Lun 27 Avr - 16:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65585
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Evolution de la Chanson de Geste   Mar 21 Sep - 13:27



La Bibliothèque Bleue ou Comment faire vivre dans les mémoires, par le biais de la littérature de colportage, bon marché et de petit format - une sorte de précurseur de nos éditions de poche actuelles - les antiques chansons de geste - On remarque tout de suite le costume XVIIème du héros, Huon de Bordeaux, chevalier qui, sans le savoir, tua en combat singulier l'un des fils de Charlemagne - La chanson originelle remonte à la fin du XIIIème, au début du XIVème siècle.

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65585
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Evolution de la Chanson de Geste   Mar 21 Sep - 14:00

Mais il n'y a pas que la forme qui change : la matière aussi se métamorphose.

Oubliée, la simplicité plutôt rude des premières chansons de geste. Renvoyés au placard, ces héros assez primaires qui parlaient si peu d'amour. L'extravagant, le merveilleux et la romance s'installent à demeure, amenant dans leurs bagages dragons, monstres, enchanteurs et sorcières. La littérature qu'on appellera "courtoise" prend son essor.

Cette mutation s'accomplit en partie pour répondre aux exigences d'un public de plus en plus nombreux : les femmes. Elles veulent des héros qui ne songent pas qu'à guerroyer pour leur suzerain ou leur foi. Qu'ils se répandent en plus en serments enflammés à de belles héroïnes aussi avides d'amour que de badinage, et ces héros d'un type nouveau ne sont plus très loin de la perfection. De leur côté, et bien qu'elles savourent à leur juste valeur les prouesses accomplies, ces dames s'esbaudissent bien volontiers devant l'héroïsme burlesque qui se manifeste aussi de plus en plus dans les intrigues et qui parodie en quelque sorte les nobles sentiments habituels au genre.


_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65585
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Evolution de la Chanson de Geste   Mar 21 Sep - 14:19

Devant la disparité qui apparaît entre les premiers textes et les nouvelles chansons, les trouvères ressentent vite le besoin de réunifier le tout en créant ce que nous appellerions sans doute aujourd'hui une "série" (ou une "saga"). A l'époque, on lui donne le nom de "Cycle" - ou de "Geste". Y sont réunis, siècle par siècle, tous les poèmes ayant pour héros les mêmes personnages évoluant dans le même univers. Ainsi, afin de connaître toutes les aventures de leurs héros favoris, les lecteurs étaient-ils incités à lire l'intégralité du Cycle.

On retient en général trois grandes Gestes :

1) la Geste du Roi (dont l'élément-clef est "La Chanson de Roland"), dominée par la haute stature de Charlemagne et séparée en trois époques :

a) la Jeunesse, avec "Mainet" et "Berte au Grand Pied", datant respectivement des XIIème et XIIIème siècles ;

b) l'Empereur-Croisé :
"Roland" et "Le Pélerinage de Charlemagne" - lequel contient une bonne dose de merveilleux - sont du XIème siècle ; "Aspremont" et "Fierabas", épisodes se déroulant pendant la guerre contre les Sarrazins, sont du XIIème siècle, de même que "Les Saisnes" qui, lui, oppose les troupes impériales aux Saxons ; enfin, "Otinel" et "Guy de Bourgogne" paraissent au XIIIème siècle ;

c) le Déclin :
"Le Couronnement de Louis", dont l'action se situe après la mort de l'Empereur, fut composé au XIème siècle. "Huon de Bordeaux" le fut au siècle suivant.

2) la Geste De Garin de Montglane, dont l'action se situe surtout en Languedoc et en Provence et dont le personnage principal, Guillaume d'Orange, est le petit-fils de Garin ;

3) et la Geste de Doon de Mayence, qui présente la particularité de traiter exclusivement des luttes des grands barons féodaux entre eux ou avec le roi. L'unité se fait donc ici non sur des personnages mais sur un thème.


_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Evolution de la Chanson de Geste   

Revenir en haut Aller en bas

Evolution de la Chanson de Geste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LANGUE ET LITTERATURE FRANÇAISE : HISTOIRE & EVOLUTION :: Histoire de la Littérature Au Moyen-Âge -