Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

 

Ecrivains et littérature en Colombie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8203
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Ecrivains et littérature en Colombie Vide
MessageSujet: Ecrivains et littérature en Colombie   Ecrivains et littérature en Colombie Icon_minitimeLun 8 Nov - 19:15

... Juste une réflexion d'ordre général :

J'écoutais ce jour, lundi 8 novembre, une émission sur France Culture vers 13 h où il y était question des écrivains Colombiens...
Et je me suis dit ceci :

Dans ce pays où 80 % de la population est soit illettrée, soit n'ayant reçue qu'une éducation scolaire très "basique" ou modeste... Forcément dans les 20% restants qui eux, ont été à l'école, à l'université... s'il y a parmi ces gens là des écrivains, des auteurs de livres, des journalistes, des intellectuels, alors ils ont beaucoup plus de chances qu'en france de trouver à se faire éditer...

A titre de comparaison en France où tout le monde va à l'école et où de nombreux jeunes poursuivent des études, on peut dire que 1 Français sur 5 environ (d'après des statistiques) "écrit" (soit un livre, soit un jpournal, soit dans un blog)... Et l'on comprend alors pourquoi il est impossible ou presque à un auteur méconnu et ne bénéficiant de l'appui d'aucun média, de se faire éditer...

D'ailleurs en France au 19 ème siècle, si les contemporains (du peuple) de Flaubert, de Mérimée, de Zola et de Balzac avaient tous su lire et écrire et avaient fait des études... et s'étaient adonnés à l'écriture... Sans doute Flaubert, Mérimée, Zola, Balzac, n'auraient pas "percé"...

Et que dire alors d'un Montaigne, d'un Montesquieu ?... en des temps antérieurs où presque tout le monde était analphabète !

Peu nombreux, les intellectuels et les gens d'écriture trouvaient forcément à se faire publier (sauf s'ils étaient censurés) ... Mais c'est vrai aussi qu'en contrepartie, ils n'avaient pas beaucoup de lecteurs ! (les seuls lecteurs étant les nobles, les privilégiés et ceux qui avaient reçu de l'éducation)...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com

Ecrivains et littérature en Colombie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -